• Comme expliqué sur IG, j'ai découvert il y a quelques jours grâce à @manonslfst et les @maitresses_en_basket, Colorization, un complémente de logiciel facilitant l'adaptation des textes pour les élèves porteurs de handicap ou en difficulté avec la lecture. Cette trouvaille étant juste géniale, je ne pouvais pas ne pas vous en parler sur le blog car je pense vraiment qu'elle peut simplifier la préparation des supports de travail pour bon nombre d'enseignants !

    Colorisation, un complément de logiciel pour aider à la lecture

     

    Colorization, c'est quoi ?

          C'est un complément pour Word et PowerPoint sous Windows 10 qui permet de mettre en couleur certaines parties d’un texte (de les coloriser).

    L’idée est de fournir une aide pour les lecteurs débutants ou en difficulté, comme ceux présentant des troubles dys.

    Le programme est profondément inspiré par LireCouleur et fournit un sous-ensemble des fonctions proposées par ce complément LibreOffice.

    Pour ma part, j'avais installé LireCouleur pour créer des supports adaptés mais, n'étant pas très à l'aise avec LibreOffice, je préparais mes textes sous Word, puis je faisais un copier-coller pour aller le modifer et le mettre en couleur ... Brefn cela me prenait un temps considérable.

    Je me disais toujours que ce serait tellement mieux si je pouvais faire la même chose sur PowerPoint que je maitrise très bien car j'irai très vite !! Mon rêve est devenu réalité !

    Colorisation, un complément de logiciel pour aider à la lecture

     

    Colorization, comment ça marche ?

    Grâce à Colorization, vous pouvez modifier le formatage du texte et faire ressortir certains aspects des mots comme les syllabes ou les phonèmes par exemple. 

    Pour coloriser il vous suffit de saisir votre texte dans Word ou PowerPoint, puis de sélectionner la partie à coloriser et finalement appliquer une des fonctions proposées.

    Colorisation, un complément de logiciel pour aider à la lecture

    Colorisation, un complément de logiciel pour aider à la lecture

    L'ensemble des fonctionnalités proposées est personnalisable. On peut modifier l'inclinaison des arcs, attribuer une couleur à chaque phonèmes, etc ... Le tout en quelques clics !

    Colorisation, un complément de logiciel pour aider à la lecture

    Le complément est mis en téléchargement gratuit sur le site dédié à Colorization.

    Un guide et un tutoriel très détaillé sont mis à disposition pour vous accompagné dans son installation qui n'est pas très évidente (j'avais un peu peur du coup mais, franchement, si vous suivez bien le guide étape par étape, ça se fait vite et très simplement).

    Comme une image vaut 1000 mots, voici la petite présentation vidéo rapide disponible sur le site de Colorization. Elle pourra vous donner un aperçu plus visuel des nombreuses possibilités offertes par Colorization.

    Merci à son créateur de nous partager ce travail de tytan gratuitement !! Grâce à vous, de nombreux enseignants vont pouvoir facilement adapter des supports de travail à leurs élèves pour les aider encore plus et les faire réussir à l'école !


    4 commentaires
  • Comme chaque année, avant les grandes vacances, mes élèves décorent la classe pour l'année suivante. J'aime bien que mes actuels CP participent à la préparation de la classe de mes futurs CP. Un peu comme une passation de flambeau. ;-) Comme l'an prochain les CP feront un bond dans le temps, direction le Moyen-âge, nous avons donc réalisé des productions en lien avec ce thème.

    Ma classe partira en voyage épistolaire avec Epopia. J'avais déjà pu mener ce projet il y a quelques années (Plus d'informations par ici et par ) mais cette fois ma classe ne partira pas seule car ma collègue me suit dans l'aventure !

    Chacune des classes vivra sa propre aventure en dirigeant son propre Royaume mais les enfants pourront partager et échanger sur les choix opérés, les stratégies ...

    Bref, beaucoup d'échanges et d'apprentissages transversaux en perspective !

    Notre thème de cette année avait été le Vendée Globe. Mes anciens CP avaient donc décoré la classe sur ce thème en 2020.

    Pour 2021-2022, le thème étant "Le Moyen-âge", il nous fallait modifier la décoration.

    Et cette fois nous avons décidé de ne pas faire les choses à moitié !

    Contrairement aux années d'avant, j'ai décidé de ne pas mettre de décoration dans la salle de classe. Cette décision a été prise pour deux raisons principales :

    - Depuis le confinement, les élèves rencontrent encore plus de difficultés à rester concentrés sur une tâche. Les décors thématiques, même s'ils permettent de "mettre dans l'ambiance", attirent aussi beaucoup le regard et distraient fortement les enfants. Leurs yeux se portent sur un élément de décor et POUF ! La perte d'attente et leur grande imagination les emportent bien plus loin que la salle de classe.

    - En retirant les éléments de décor de l'an dernier, les élèves comme moi avons eu l'impression que notre salle de classe était bien plus que grande !!

    Ma collègue ayant fait ce même constat, nous avons choisi de conserver une salle sans ajout de déco thématique !

     

    C'est donc le couloir qui a été entièrement décoré pour lancer le thème de l'année et voici le résultat final :

     couloir médiéval

     

     

     

    Voici les différents éléments créés pour transformer notre couloir en château fort ainsi que le matériel nécessaire :

     

    Transformer le couloir en château fort

    La porte a été agrémentée des fleurs en cartons que j'avais créé pour la porte de Printemps. Plus de détails dans cet article.

     

    Transformer le couloir en château fort

     

     

    Transformer le couloir en château fort

     

     

    Transformer le couloir en château fort

     

     

    Transformer le couloir en château fort

     

     

    Transformer le couloir en château fort

    Concernant les flambeaux, ce sont deux rouleaux d'essuie-tout agrafés ensemble par une extrémité. Les enfants les ont peint en noir et du papier crépon (rouge, jaune, orange) a été placé à l'intérieur pour faire office de flammes.

     

    Si jamais vous souhaitez vous lancer aussi dans ce thème ou ce projet, voici quelques liens qui m'ont permis de gagner un peu de temps dans l'organisation de ce projet décidé durant une discussion avec ma collègue lors d'une récréation ;-p :

    - Un diaporama explicatif sur les blasons

    - Un article du blog de Val10

    - Un article de Récréatisse

    - Des ressources pour créer son propre blason

     

    En espérant que cet article puisse vous servir, vous aider ou vous inspirer pour de futurs projets !

     

     


    1 commentaire
  • Les éditions HACHETTE éducation m’ont proposé de découvrir et tester en avant-première deux jeux de cartes en lien avec les nouveaux programmes d’EMC qui sortiront à la fin du mois : Action Planète ! et Chouette Tambouille. Je n’ai pas pu les tester en classe avec les élèves mais mes enfants et moi avons pris plaisir à y jouer durant nos vacances. Comme j’ai vraiment trouvé ces jeux pertinents pour aborder les thèmes du Développement durable et de l'alimentation responsable, je prends le temps de vous en parler un peu par ici.

    Le Développement durable à la carte

    Le dérèglement climatique est devenu une priorité mondiale. Il est urgent d'enseigner aux enfants comment ils peuvent contribuer à la sauvegarde de la planète. Les sensibiliser au développement durable est nécessaire pour que, demain, ils puissent modeler un monde harmonieux et pérenne, à une échelle collective.

    Agir concrètement pour la planète ? Oui, mais par où commencer ? Si l'alimentation est essentielle pour la santé de chacun, elle est aussi déterminante pour minimiser notre empreinte environnementale par des choix simples au quotidien qui nous concentrent tous, petits et grands.

    Parce que nous retenons 90% de ce que nous expérimentons contre seulement 20% de ce que nous entendons, l'apprentissage par le jeu est un excellent moyen de transmission de connaissances.

    Ces deux jeux de cartes enseignent tout en s'amusant, les gestes élémentaires du développement durable à l'échelle d'un enfant. Ils sensibilisent à une consommation durable, salutaire pour la santé et respectueuse de l'environnement et des animaux. Ce sont de véritables moments récréatifs, excitants, accessibles à tous, aux multiples rebondissements !

     

    Afin de respecter ces convictions, les deux jeux ci-dessus sont fabriqués en France, avec des matériaux durables et sans plastique ! Ils se composent des mêmes éléments :

    • 2 exemplaires du jeu de cartes (pratique pour mettre en place 2 groupes de jeu dans la classe !)
    • 1 livret pédagogique qui contient les règles du jeu et propose des pistes de travail autour du thème du jeu pour plusieurs domaines d’apprentissage.
    • 55 ou 56 photofiches d’activités réalisables en autonomie (format A5 mais agrandissement possible en A4
    • 10 posters utilisables dans plusieurs thèmes (soutenant les activités des photofiches) permettant des débats en classe et garder une trace écrite sous forme d’affichage.

    Ils ont pour objectif commun de répondre au plan de généralisation de l’éducation à l’environnement pour un développement durable et est conforme aux programmes de 2020.

    Découverte et étude des jeux avec mes loulous

    (bon exercice de lecture pour mon grand ;-p #joindrelutilealagreable)

    Des jeux de cartes pour sensibiliser au développement durable

    Des jeux de cartes pour sensibiliser au développement durable

     

    CHOUETTE TAMBOUILLE Le Développement durable à la carte

     

    Le premier jeu que nous avons testé en famille se nomme Chouette Tambouille et a pour buts de : 

    • Sensibiliser les élèves en douceur à l’ impact de la nutrition sur leur santé et l’environnement .
    • Susciter leur intérêt pour l’ origine des produits qu’ils ont dans leur assiette.
    • Échanger et débattre autour d’une alimentation durable , qui cherche à respecter et à préserver l’environnement et les animaux sans surconsommer.
    • Rendre les élèves acteurs de leur réflexion , les aider à verbaliser leur pensée et à argumenter leurs choix, tout en les stimulant par le jeu.

    Le Développement durable à la carte

    Le Développement durable à la carte

    Dans ce jeu, chaque élève doit élaborer le meilleur repas avec des aliments qu’il aura pu collecter parmi les 9 familles d’aliments (céréales, fruits, légumes, légumineuses, boissons, condiments, desserts, matières grasses, fruits secs) et les aliments « à réduire » (sel, sodas, bonbons…). À la fin de la partie celui qui possède le plus d’aliments bons pour la santé et/ou l’environnement gagne le jeu !

    Il est destiné aux classes de cycle 2 et 3 mais peut facilement, je pense, être exploité avec des GS grâce au code couleur des cartes, aux images et aux étoiles qui rendent le jeu très explicite. Les enjeux environnementaux ne seront sans doute pas travaillé en priorité mais l'équilibre alimentaire peut être aborder grâce à ce jeu même avec des élèves jeunes.

     

     

    ACTION PLANETE   Le Développement durable à la carte

     

    Le second jeu s’appelle Action Planète !

    C’est un jeu de cartes ludique pour :

    • Sensibiliser les élèves en douceur à l’impact de leurs gestes quotidiens sur la planète et leur permettre d’acquérir les bases du développement durable .
    • Échanger et débattre autour des gestes qui protègent la planète et des enjeux environnementaux .
    • Rendre les élèves acteurs de leur réflexion , les aider à verbaliser leur pensée et à argumenter leurs choix, tout en les stimulant par le jeu.

    Le Développement durable à la carte

    Le Développement durable à la carte

    Des jeux de cartes pour sensibiliser au Développement Durable

    Le fonctionnement du jeu est le suivant : Chaque élève doit récolter toutes les cartes d’une famille d’actions (alimentation responsable, démarche zéro déchet, transports propres, justice sociale, économie d’énergie, préservation de l’eau), tout en déjouant les pièges que lui tendent ses adversaires (extinction des espèces, pollution, guerre, dérèglement climatique).

    À la fin de la partie, celui qui maîtrise tous les gestes d’une même famille et en met en œuvre dans son quotidien gagne le jeu !

    Pour celles et ceux qui connaissent le jeu des "Mille Bornes", j'ai trouvé que le jeu suivait un peu le même principe général avec des cartes aux fonctions identiques (cartes Désastre = Attaques, carte Ecologie = Parades, cartes Immunité = Bottes). Si le jeu est proposé pour le cycle 2 et le cycle 3, je pense qu'il mérite d'être découvert par étapes avec les élèves, principalement en CP.

    Même si les couleurs et les images sont assez explicites, les justifications orales attendues avec les cartes "Tu as oublié ?" et "Non, je sais" ne seront sans doute pas facilement réalisables par des élèves de cet âge. Il faudra donc étudier les cartes en amont et travailler les enjeux par thème avec les élèves ou alors retirer ces cartes du jeu le temps que les élèves puissent bien le prendre en main et les ajouter par la suite.

     

     

    LES JEUX EN CLASSE

     

    Pour ma part, je pense utiliser et exploiter ces jeux en classe dès la rentrée car, du 18 septembre au 8 octobre 2021, aura lieu la Semaine européenne du développement durable et, du 11 au 18 octobre, se tiendra la semaine du goût.

    J’envisage de travailler ces thèmes sur les créneaux d’EMC et/ou de QLM en petits groupes en suivant l’idée générale suivante :

    -          Séance de découverte de thèmes des jeux (L’EDD, qu’est-ce que c’est ?, Manger : quoi ? pourquoi ? comment ? …)

    -          Séance de découverte du jeu de cartes (par petits groupes pendant que les autres élèves sont en centres d’autonomie par exemple)

    -          Séances de travail en petits groupes : 2 groupes sur les jeux de cartes + 1 groupe en autonomie pour réinvestir des notions vues en EMC/QLM avec les photofiches + 1 groupe en travail dirigé avec moi sur un objectif lié au DD ou à l’alimentation.

    Cela n’est qu’un premier jet de quelques idées furtives. Heureusement, il me reste encore quelques semaines pour mettre tout cela au point ! ;-)

     

     

    Point budget de classe

    Parce que c'est toujours le nerf de la guerre ... ;-)

    Si jamais ces jeux vous intéressent, vous pouvez les trouver sur le site d’Hachette Education et chez tous les libraires au prix de 69€ le jeu. Bien sûr, cela représente un montant considérable sur un budget de classe et je n’aurais personnellement pas pu les financer avec ce budget précis. Mais, comme ils sont destinés aux classes de cycle 2 et 3 et peuvent servir aussi bien en EMC qu’en QLM-Sciences, il pourrait sans doute être intéressant d’utiliser un budget de cycle pour le financer afin d’en faire pourquoi pas un projet évolutif sur plusieurs niveaux de classe.

    J'espère que cet article aura pu vous inspire ou, au moins, vous permettre de découvrir un peu plus ces deux jeux éco-responsables.

     


    1 commentaire
  • Cette année, comme beaucoup d’autres enseignants, j’ai suivi l’édition 2020 du Vendée Globe avec mes élèves. Cette course a donné naissance à un projet annuel qui a eu pour finalité l’écriture d’un ouvrage documentaire sur la course.

     

     

    « Tous les 4 ans se déroule la course à la voile la plus difficile de la planète : le Vendée Globe. Découvre cette course autour du monde en solitaire, sans assistance et sans escale dans ce livre. »

     

    Voilà ce que dit la 4ème de couverture du livre écrit par les classes de CP de mon école.

     

    Mais, avant d’en arriver à cette définition courte et claire, ma collègue et moi avons mené avec nos classes un long travail de documentation.

     

    Pour lancer le projet, je suis personnellement partie de l’affiche du Vendée Globe que voilà.

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

    Nous avons analysé son contenu, sa forme …

    J’ai demandé aux élèves s’ils avaient déjà pu voir des bateaux de course au large, un départ de course ou une arrivée. La réponse a été non pour tous.

    J'ai alors pu leur montrer à quoi ça ressemblait en montrant quelques anciens clichés personnels pris lors d'un séjour en Vendée.

    Non je ne les mettrais pas ici mais sachez que la taille de la maitresse par rapport à la taille du bateau sur la photo a eu fini de les passionner ! ;-p

     

    Je leur ai alors demandé s’ils avaient des questions au sujet de ce type de course. Ils n’en ont pas manqué ! ;-p 

     

    C’est quoi le Vendée Globe ?

    Quel est le parcours suivi ?

    Comment se passe la vie en mer ?

    Est-ce que c’est la seule course de voiliers ?

    Et j'en passe ! …

     

    Je leur ai alors proposé de chercher les réponses ensemble et, pourquoi pas, de suivre la course par internet et via les médias. Les élèves ont été de suite emballés (ouf ! lol).

     

    Comme il n’y a certainement pas besoin d’un long discours pour comprendre que la course a été (et sera très certainement encore dans l’avenir) un formidable support pédagogique pour travailler la géographie, les sciences, la lecture, la production d’écrits, l’éducation civique, et bien d’autres disciplines encore.

     

    Voici la trame de départ du projet que nous avions pensé avec ma collègue durant l’été 2020 (qui a encore été étoffée au fil des découvertes et des idées des enfants !)

     

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

     

     

    Pour suivre la course, nous avons utilisé plusieurs supports différents :

     

    • Le site officiel de la course et son application dédiée (sur smartphone et tablette)
    • Le site du Vendée Globe Junior
    • Divers ouvrages en lien avec la course et la voile que nous avons pu emprunté (merci à notre prêteur préféré qui se reconnaîtra sans peine ;-))  
    • Les ressources du blog Initiatives-coeur, qui nous ont permis de suivre Jamy Gourmaud (le célèbre animateur de l’émission « C’est pas Sorcier » et « le monde de Jamy ») et les skippers Tanguy de Lamotte et Samantha Davies sur le bateau Initiatives-Cœur. Leurs vidéos explicatives très claires et concises permettent aux enfants d’avoir un éclairage scientifique et pédagogique sur des questions en lien avec la course : comment se forment les vents, comment les marins s’alimentent, comment ils gèrent leur temps de sommeil, comment se créent les marées, etc …
    • J'ai également utilisé, en classe, les supports de suivi de course du blog de Maitresse de la forêt

     

     Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

    De toutes ces découvertes sont nées des connaissances que les élèves ont ensuite mis en mots et en images lors de séances de production d’écrits et d'arts visuels dédiées à la rédaction d’un livre documentaire destinés aux familles.

    Ils ont alors travaillés par groupe en suivant les thèmes que nous avions décidé d'aborder : l'alimentation, la structure du bateau, le parcours, etc ...

    Je ne peux malheureusement pas vous dévoiler l'ensemble du résultat ici car je souhaite vraiment que le produit fini reste exclusivement réservé à nos élèves mais voici malgré tout un (petit) aperçu de ce qui a pu être fait en classe dans quelques disciplines.

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

    Pour rédiger ce livre, nous avons suivi la trame et le cahier des charges du concours lancé par les Editons MILAN à l’occasion de la sortie de leur 100ème P’tit Doc.

     

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

    Nous n’avons pas remporté le concours mais, pour que le projet puisse malgré tout être mené à son terme, nous avons fait appel à Sarah de Mon Livre Calamagui.

     

    J'avais déjà pu collaborer avec elle au cours du projet d'écritureS au CP il y a 2 ans et, de nouveau, elle a fait des merveilles avec le travail de nos petits loups !!

    Elle a ainsi récupéré la trame originale de notre ouvrage pour l’imprimer et en faire un véritable livre. Une version numérique sécurisée a également été mise au point pour que les enfants et leurs familles puissent tous disposer de l'ouvrage même s'ils n'avaient pas désiré ou pu l'acheter (NB : le prix total s'élève à 13€ l'unité. Il est possible de faire passer une partie du financement sur les différents budgets de la classe/école ... pour réduire la somme. A vous de voir selon vos possibilités ;-)).

     

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

     

    En imprimant l’ouvrage auprès de Mon Livre Calamagui, il nous a été possible d’ajouter des pages supplémentaires à la version initiale.

    Sur ces pages, nous avons mis des preuves et témoignages de l’investissement des élèves au cours de ce projet :  des photos des « backstages » où l’ont voit les élèves en train de travailler en groupe, des reconstituer une maquette de bateau, de découvrir les vidéos postées par les skippers … (je n'en mets qu'un aperçu ici ;-)

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

    Nous avons également pu, ma collègue et moi, y ajouter un petit message visant à mettre en mot le projet pour l’expliciter aux futurs lecteurs de l’ouvrage afin qu'ils saisissent bien tous les enjeux pédagogiques qui se cachent derrière ces quelques pages.

     

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

    Ce projet d'écriture a été mené ensuite plus loin par l'enregistrement vocal de l'ouvrage sur Bookinou pour que les élèves puissent écouter leur ouvrage en autonomie. (Plus d'informations dans cet article)

     

    C’était la première fois que nous tentions de réaliser un ouvrage documentaire avec nos classes. Jusque là, nous étions surtout sur des écritures d’album mais, comme à chaque fois, cela a été un projet fédérateur qui a motivé nos classes. Les élèves ont pu échanger, débattre, travailler main dans la main et devenir acteurs de leurs apprentissages.

     

     

    J'espère que cet article aura pu vous inspirer.

    Si jamais vous êtes tentés de vous lancer à votre tour dans un projet d’écriture « course à la voile », sachez que la Transat Jacques Vabre débutera à l’automne. Si ça c'est pas une belle occasion quand même !!! ;-)

     

    Ecrire un livre documentaire sur le Vendée Globe

     

     


    votre commentaire
  • Cette année, j'ai découvert la conteuse Bookinou qui permet aux enfants d'écouter les histoires de leurs choix lues par leurs proches. Voici un petit retour d'utilisation de cet outil dans le cadre scolaire ...

     

    BOOKINOU, c'est quoi ?

    Bookinou, ça ressemble à ça : un livre très souriant qui invite à l'écoute.

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

    Il lit des histoires qui ont été préalablement enregistrées via l'application proposée. Avec Bookinou, tout est permis : enregistrer page par page, ajouter des bruitages d'animaux ou de ville afin de créer une ambiance de lecture, etc ...

    Aperçu de l'enregistrement d'une histoire sur l'application Bookinou

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

    Une fois l'histoire enregistrée dans l'application, il faut associer l'histoire à une gommette à coller au dos du livre. (Il est nécessaire de connecter Bookinou au WiFi pour transférer l'histoire. Aucune onde n'est émise au moment de la lecture.)

    Une fois les livres enregistrés, ils peuvent être écoutés et ré-écoutés à la demande par l'enfant. Pour cela, il lui suffit de scanner la gommette du livre sur son Bookinou et l'histoire commence.

    L'enfant retrouve à chaque écoute le plaisir d’entendre une voix familière.

    La conteuse est fournie avec 10 gommettes (mais il est possible d'en acheter d'autres par la suite) et dispose d'une capacité de 100 histoires (ou 15 h d’écoute) et d'une autonomie de 10 h. La batterie est rechargeable par câble USB.

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

     

    Bookinou à l'école

    J'avais déjà pu mener en classe des projets autour d'une conteuse d'histoires. Il s'agissait de la Fabrique à histoires Lunii dont je vous parlais ici.

    Les élèves peuvent profiter pleinement de la conteuse au centre de lecture en réécoutant une histoire déjà lue par l'enseignant, découvrir des albums nouveaux et inconnus, découvrir ou re-découvrir des chants et poésies apprises en classe ...

    La présence d'une prise jack permet de brancher un casque ou un répartiteur afin d'écouter les histoires à plusieurs sans pour autant déranger les élèves qui pourraient travailler sur d'autres activités autour.

    Bookinou offre ce petit plus d'enregistrement des histoires par les proches. J'ai donc de suite songé à des projets où les élèves pourraient lire eux-mêmes des histoires et les enregistrer pour en faire profiter leurs camarades !

    Nous avons tester cette fonctionnalité cette année en classe en enregistrant sur Bookinou notre ouvrage documentaire sur le Vendée Globe. Chaque élève a préparé sa page de lecture puis s'est enregistré ce qui a permis à chacun de travailler la fluence, de participer à notre projet commun et de mettre en pratique tous les apprentissages menés au cours de l'année de CP ! 

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

    Je renouvellerai cette expérience l'an prochain avec pour nouvel objectif de donner vie aux textes rédigés en production d'écrits au cours du projet Epopia et mener encore plus loin l'étude du rapport entre écrit et oral, la découverte des fonctions de l'écrit, etc ...

    Par contre, comme j'emprunte beaucoup d'ouvrages à la bibliothèque, à la médiathèque, etc ... en fonction des thèmes étudiés en classe, il me fallait un système d'utilisation des gommettes qui m'évite d'avoir à les coller sur les couvertures des livres. J'ai donc opté pour un porte-cartes modifiable. Il regroupe plusieurs pochettes contenant chacune une gommettes Bookinou et les références de l'ouvrage associé. Les élèves scannent donc la gommette et écoute l'histoire.

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

    Ce porte-cartes me permet également de pouvoir réutiliser les gommettes facilement. Si je n'ai plus de gommettes vierges disponibles et que je souhaite tout de même ajouter un livre dans le Bookinou, il me suffit de prendre la gommette d'un ouvrage qui n'est plus étudié pour l'associer à un nouveau livre. L'ancienne histoire reste en mémoire dans l'application Bookinou et pourra resservir ultérieurement avec un autre badge.

     

    Si jamais ce système vous séduit, voici les références des porte-cartes et des anneaux que j'utilise en classe :

    - Les portes badges fermables (afin que les élèves ne puissent pas facilement les ouvrir, sortir les badges, mélanger les histoires ou toute autre joyeusetés de ce genre ! ;-p)

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

    - Les anneaux de reliure pour faire évoluer le porte-carte à l'infini ;-)

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

     

     

    Bookinou à la maison

     

    Si vous souhaitez utiliser Bookinou dans le cadre familial comme c'est mon cas durant les périodes de vacances scolaires, les potentialité sont également importantes.

    J'ai déjà pu enregistrer des histoires pour mes enfants tout comme leurs grands-parents, "taties" ... Mon fils âgé de 6 ans en a aussi enregistré (en cachette et avec ma complicité) afin de faire une surprise à sa soeur. Il est également possible de faire enregistrer une histoire à un parent éloigné pour la mettre sur Bookinou via l'application mais je n'ai pas encore testé cette fonctionnalité.

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

    Bookinou n'est cependant pas réservé qu'à la lecture d'histoires. Nous y avons aussi enregistré des histoires drôles, des chansons et des comptines pour varier un peu les plaisirs sur la route des vacances. Car oui ! Cet été, Bookinou fera route avec mes enfants.

    Afin de simplifier la logistique, nous avons opter pour l'utilise de la carte de voyage proposée dans la boite.  Elle regroupe toutes les histoires enregistrées ce qui évite d'avoir à transporter tous les livres ou le carnet de gommettes.

    Bookinou, une conteuse pas comme les autres

     

    Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré utiliser Bookinou cette année et les projets ne manquent pas pour l'avenir. Je ne manquerai pas de vous en faire un retour dès qu'ils auront abouti. ;-)


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires