• Les dictées sont souvent mal vécues par les élèves. Dans le but de surmonter certaines appréhensions des élèves et pour rendre cet exercice plus ludique, j'ai opté pour un système de dictée un peu particulier que mes élèves réclament et qui a déjà beaucoup évolué depuis sa mise en œuvre en classe (et qui évoluera certainement encore au fil des années et des élèves).


    Au CP, la dictée a un rôle très particulier et important qui nécessite de mettre en place une progression précise car les élèves entrent tout juste dans la lecture et l'écriture.
    En général, les dictées de syllabes précèdent celles de mots et de phrases.Malgré cela, il faut avouer que la majeure partie de élèves sont très motivés en arrivant au CP. Ils entrent à la "grande école". C'est quelque chose d'énorme pour eux ! Ils savent qu'ils vont y apprendre à lire et à écrire.

    Mais voilà ... Quand ils réalisent que cela ne se fera pas en un jour, leur ascenseur émotionnel fait une chute libre jusqu'au rez-de-chaussée !
     

    Il n'y a pas, je trouve, de termes plus opposés que "enfance" et "patience".Un enfant est par nature impatient.Il faut dire qu'un monde immense lui tend les bras.  Plein de secrets et de mystères à découvrir !

     
    Qui ne voudrait pas s'y élancer sans attendre ? 

    Ils veulent donc écrire au plus vite.  

    Et cette envie n'est pas un simple caprice ! Pas du tout même ! 

    Elle est motivée par quelque chose de fort : la volonté de surprendre/faire plaisir/rendre fier leur entourage et principalement leurs parents. Comme je l'ai lu dans de nombreux ouvrages sur le développement  psychologique de l'enfant, jusqu'à 6-7 ans environ, ces derniers sont dans une phase de développement social fortement lié aux parents. Ils sont donc naturellement guidés par cette envie de satisfaire le regard de leurs modèles.
    Je trouve donc dommage de freiner des enfants qui ont envie d'apprendre. C'est pourquoi je trouve important de faire très tôt des petites dictées de phrases. (Il est bien sûr évident qu'on ne leur dictera pas du Proust dès la deuxième semaine de septembre. Tout doit rester dans la limite du raisonnable. ;-))

    Mais voilà ! Même motivés, les élèves se figent très vite au son du mot "dictée".La dictée, telle qu'on l'imagine (ou telle qu'on l'a vécu ;-)), n'est pas une activité qui, soyons honnêtes, donne vraiment "envie".Pour ma part, étant jeune, c'était une corvée ! Et j'étais "bonne élève" ! Autant dire que pour un élève en difficulté, la dictée peut très vite devenir un supplice !
    Rester sagement assis.Écouter une phrase (qui n'a pas toujours du sens pour les élèves).L'écrire (ce qui peut demander  énormément de temps et  de concentration).La faire corriger (ce qui a, souvent, une connotation de jugement pour les enfants même si le statut de l'erreur est dédramatisé par l'enseignant (e)).

    Voilà une activité bien loin de vendre du rêve pour un de jeunes enfants entrant dans la lecture et et l'écriture. Cela peut même être fortement décourageant et démoralisant !
     

    Je voulais donc modifier ma façon de "faire les dictées" pour pouvoir satisfaire le "besoin d'apprendre" de mes élèves sans pour autant risquer de perdre leur motivation en cours de route.
    Bien sûr, je fais toujours des dictées de syllabes et de petits mots lors des séances de phonologie. C'est un excellent moyen de faire de l'encodage et de mettre en pratique la combinatoire.
    En plus de cela, j'ai instauré très tôt dans l'année un petit rituel de dictée ponctuel (une à deux fois par semaine au début de l'année puis chaque matin) appelé la "dictée codée".

    Qu'est-ce que c'est qu'une "dictée codée" ?
    C'est une phrase, annoncée à l'oral par l'enseignant puis "codée" corporellement (avec des gestes)
    et visuellement (avec des symboles notés sur le tableau) par la classe.

     

    Je vous explique tout ça en détails dans le document ci-dessous avec des exemples vécus en classe, au fil des mois. :-)
     

    La dictée codée

     

    J'espère que cela pourra vous servir, vous aider ou vous inspirer. 

    Et si vous pratiquez d'autres types de dictées un peu "différentes" au CP, n'hésitez pas à me les faire connaître. Je serai ravie de faire encore évoluer cet exercice pour mes élèves. ;-)

     
     

    3 commentaires
  • J'ai pu découvrir durant les vacances de Noël une méthode qui m'intéressait depuis un moment : Apprendre à mieux écrire.

    Apprendre à mieux écrire - Cycle 2

    J'utilise déjà en classe la méthode de Françoise PICOT "Faire de la grammaire au CP". Même si j'en adapte certains éléments pour que cela puisse convenir à mes élèves et à mon contexte de classe, je trouve cette méthode bien construite et facilement accessible, tant pour l'enseignant que pour les élèves.

    La méthode "Apprendre à mieux écrire", également écrite par Françoise PICOT et par Anne POPET, ne se penche plus sur l'étude de la langue à proprement parlé, mais sur la production d'écrits et, plus particulièrement, sur son apprentissage.

    Oui car écrire des textes, qu'ils soient courts ou longs, ça s'apprend ! Ce n'est pas juste prendre un stylo et "gratter du papier" comme on peut parfois l'entendre dire. L'écriture est un exercice difficile, un long processus d'apprentissage et de mise en œuvre qui demande du temps et beaucoup d'efforts, surtout pour des jeunes enfants qui sont tous justes entrés dans le monde si merveilleux de l'écrit. La littérature n'est pas appelé le 5ème art pour rien. C'est parce qu'elle recèle bien des secrets. Ces secrets, c'est à nous, enseignants de parvenir à en ancrer les bases, en douceur, dans les mains de nos petits loulous.En tous cas, c'est ainsi que je perçois personnellement ma mission en ce qui concerne la production d'écrits.

    La méthode existe déjà depuis un moment pour le cycle 3. En classe Pascale et Maikresse72 en parlaient sur leur blog il y a quelques mois et m'en ont donné l'eau à la bouche. ;-) C'est pourquoi quand j'ai découvert qu'une version cycle 2 était sortie l'été dernier, j'ai sauté de joie et trépigné d'impatience en attendant de pouvoir la découvrir finalement cet hiver !

    Et je dois dire que je n'ai pas été déçue ! Cette méthode va me permettre de mener de bien jolies séances et projets de production d'écrits dès la prochaine période.

    Son caractère "clé en main" est également un des points forts. Tout d'abord, elle peut être un support solide pour de jeunes enseignants qui débutent et qui doivent enseigner la production d'écrits sans vraiment en maîtriser tous les aspects. Elle peut aussi être un excellent guide pour des enseignants plus chevronnés qui, même s'ils sont experts de la production d'écrits, n'arrivent pas, comme moi, à être une Wonder Woman de la pédagogie 24/24 et 7/7 ou, tout simplement, parce qu'elles ont juste envie de garder du temps pour elles et pour une vie sociale et familliale. ;-) Si jamais les méthodes "clé en main" vous donnent des "remords", n'oubliez jamais qu'une maitresse sereine est une maitresse efficace et que c'est de ça dont vos élèves ont besoin en priorité. ;-p

    Comme je sais, par les nombreux messages que j'ai déjà reçus à propos de cette méthode, qu'elle fait envie à bon nombre d'enseignants. Afin de vous en offrir une vision la plus claire et précise possible, voici quelques éléments rien que pour vous :

    Tour d'abord, en cliquant sur l'image ci-dessous, vous pourrez accéder à mes notes de lecture concernant le guide pédagogique et le contenu de la méthode

    Apprendre à mieux écrire - Cycle 2

    Ensuite,voici une petite présentation de l'ouvrage en vidéo pour vous donner une vision plus globale de l'outil et de son organisation.

     

    Pour finir, en cliquant juste ici, vous accèderez à une application de l'éditeur qui vous permettra de feuilleter l'ouvrage en question gratuitement.

    J'espère que tous ces éléments vous permettront de vous faire une idée plus précises de cette méthode. De mon côté, je vais m'empresser de la mettre à l'épreuve, en classe, dès la reprise et je reviendrai vous en faire un retour dès que possible. ;-)


    1 commentaire
  • Je suis tombée (sans me faire trop mal rassurez-vous ;-)) sur la publication Instagram d'une enseignante américaine, @aprimarykindoflife, dans laquelle elle décrit le dernier sujet de production écrite de sa classe. Et j'adore !!

    La meilleure partie de moi

    Elle propose à ses élèves de réfléchir à la partie du corps qu'ils préfèrent chez eux (cheveux, yeux, mains ...) afin de porter un regard positif sur eux-même. Pour cela, elle a mis au point des supports d'écriture (dont vous trouverez les originaux en cliquant sur les photos).

    La meilleure partie de moi

    Comme vous pouvez le voir sur l'image, la production de chaque élève est accompagnée d'une photo de la partie du corps choisie.

    J'ai trouvé cette idée géniale et j'ai donc décidé de l'adapter en français pour mes propres loulous. ;-)

    Je mets donc à votre disposition plus bas les supports pour une production d'écrit intitulée :

    "La meilleure partie de moi-même"

     

    Elle sera pour ma classe l'occasion de :


    - revoir les parties du corps,

    - de ce recentrer un peu sur soi

    - de se valoriser (parce que ça ne fait de mal de temps en temps !)

    - de constater, une fois encore, que nous sommes tous différents, que nous avons tous des préférences différentes et que c'est cette diversité qui fait la beauté du monde dans lequel nous vivons (car, comme je le dis souvent en classe : "Si nous étions tous pareils, la vie serait d'un ennui mortel !!").

    Et pour aller encore plus loin dans cette idée, vous trouverez aussi dans le fichier des supports permettant aux élèves d'écrire ce qu'ils préfèrent chez les autres.

    Je pense pour ma part faire tirer au sort un nom de camarade de classe à chaque élève afin qu'ils rédigent chacun une courte production intitulée "Ce que j'aime chez ..." !

    De quoi porter un regard bienveillant sur les autres et sur soi ;-)

    La meilleure partie de moi


    4 commentaires
  •  J’ai découvert ce livre grâce à une collègue d’Instagram @bnouzille. Elle a pris le temps de partager cet outil utilisé par sa fille (actuellement dans une classe de niveau équivalent au CE1 en France) et qui est visiblement très connu et présent dans les écoles belges. Eurêka est un dictionnaire qui donne simplement l’orthographe des mots. Il va à l’essentiel (pas de nature, de définition, d’exemple …) ce qui allège considérablement les pages et donc le poids du livre ! Mais je n'en dirai pas plus et laisse le blog à Bénédicte et sa fille le temps d'un article. ;-)

     

    Enseignante Française en Belgique, je découvre petit à petit toutes les richesses que peut offrir ce pays. Et non je ne vais pas vous parler du chocolat, des frites mais d’un super outil pour nos classes, assez méconnu en France :

    Eurêka ! Mon dictionnaire orthographique pour écrire tout seul

    (édition de Boeck)

    Eurêka

    C’est ma fille, en primaire à l’école belge, qui  m’en a parlé la première. Et c’est elle qui vous explique, en vidéo à la fin de cet article, comment on l’utilise. Elle l’utilise régulièrement dans sa classe, comme beaucoup d’élèves du primaire en Belgique. C’est tellement facile !!!

    Cet ouvrage assez fin (100 pages), n’a pas pour vocation de contenir tous les mots mais plus tôt les plus usités par un enfant du primaire. Une autre version existe, elle semble plus complexe (car prévue pour des élèves plus âgés, à partir de 9 ans (équivalent au cycle 3)).

    Comme le dit très bien cet ouvrage : « Ce dictionnaire s’adresse à tous les enfants qui savent lire, dès la deuxième année (CE1), afin de les aider lors de la rédaction et la correction de leurs textes libres. »

    Ce dictionnaire s’utilise avec les sons et non les lettres, « à partir de l’image auditive ».

    Je pense qu’on peut envisager une utilisation guidée dès le CP.

    Attention il n’y a pas d’illustration, donc on ne parle pas ici du sens des mots mais juste de savoir écrire des mots qu’on a dans la tête.

     

    Utilisation du dictionnaire

     

    Voici comment un élève peut l’utiliser : Dans la vidéo, une élève cherche à écrire dauphin.

    On ouvre le dictionnaire au milieu. On tombe sur les 2 pages centrales violettes au papier glacé.

    Eurêka

    Ces deux pages dressent la liste de tous les premiers sons possibles des mots qu’on cherche à écrire.

    Dans la page violette, je cherche le son D représenté par la lettre d.

    Puis en deuxième son on entend le son O dans dauphin, donc l’élève va repérer la syllabe do.

    Eurêka

    A côté de cette syllabe, l’élève va trouver un numéro entouré qui indique la page du dictionnaire.

    Il doit tourner les pages pour se rendre à la page indiquée.

    Ici c’est page 31. A chaque page, il y a des listes de mots en cursives regroupés sous des syllabes dans des rectangles violets.

    Eurêka

     Sous la syllabe do, on trouve

    Eurêka

    Sur le côté il y a des lettres/sons dans des petits ronds violets pour donner le 3 -ème son du mot cherché. Pour le mot dauphin, sous le rectangle do, l’élève cherchera le petit rond f.

    Eurêka ! Juste à côté en cursive, on trouve écrit en cursive avec un déterminant, un dauphin.

    Eurêka

    L’élève n’a plus qu’à le recopier ou vérifier son orthographe.

     Pour écrire, c’est beaucoup plus simple, rapide et efficace qu’un dictionnaire courant. A vous d’essayer.

    Bonus 

    En plus dans ce livre il y a :

                      Une liste de 176 mots usuels                                    Les nombres en lettres

    Eurêka         Eurêka

     

    les majuscules et l’alphabet et un rappel les nouvelles règles orthographiques.

    Eurêka              Eurêka

    Voici une petite vidéo plus parlante pour vous montrer comment fonctionne la recherche dans Eurêka.

     

    Le site enseignons.be propose également plusieurs outils d’aide à l’utilisation, tant pour les enseignants, que pour les parents et les enfants.

    Le fichier d’utilisation

    Le procédurier du dictionnaire Eurêka et des exercices avec corrigés

     Si Eurêka, vous intéresse, rendez-vous par ici

    Bon amusement !

     

     


    3 commentaires
  • Comme j'ai réduit les affichages pour aérer mes murs, il m'a fallu trouver une solution efficace pour remplacer le mur de mots.

    Le mur des mots permettait aux élèves d'avoir rapidement à disposition le vocabulaire nécessaire pour nos séances de productions d'écrits, de grammaire ...

    En réduisant les affichages, j'ai décidé de supprimer le mur des mots. J'ai souhaité le remplacer par des référents mobiles qui proposent, selon moi, plus d'avantages :

    - gagner de la place sur les murs et aérer la classe

    - proposer une multitudes de thèmes différents en même temps

    - être plus proches des élèves en difficultés mais également des élèves ayant des troubles de l'attention ou même des problèmes de vue (et souvent en attente de rendez-vous chez un ophtalmologue durant plusieurs mois).

    Ces référents ont donc pris la forme d'étiquettes reliées par thème grâce à un anneau de reliure. Une barre à crochets placée au centre d'écriture permet d'en mettre quelque uns à disposition directe des élèves. Ces référents changent au fil de l'année selon les projets, les périodes, les thèmes de travail ...

    Les autres sont stockés dans une boîte dans un des casiers de la table du centre d'écriture. Ainsi, ils restent disponibles si besoin sans pour autant "polluer" l'espace et l'attention. ;-)

    Voici mes référents mobiles ...

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobilesLes référents mobiles

    J'ai commencé à créer ces référents à l'aide d'outils trouvés sur le site Teachers pay Teachers et mis en vente par des professeurs de français américains.

    Malheureusement, l'écriture cursive n'existe pas outre-Atlantique. Les documents mis à disposition étaient donc en écriture script et cela pose problème aux élèves en difficulté avec les correspondances entre les lettres des différentes écritures.

    J'ai donc commencé un gros chantier de réalisation de référents mobiles en écriture cursive qui conviendront mieux à mes élèves (et qui, par la même occasion, me plairont aussi ;-)).

    Des lots sont déjà prêts et disponibles ci-dessous (à imprimer en mode 2 ou 4 feuilles par page selon la taille d'étiquettes souhaitée).

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

     Les référents mobiles

    Les référents mobiles

     Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Voici un référent mobile en lien avec mon projet annuel. Il reprend les personnages et le vocabulaire des aventures vécus dans les courriers du concept Epopia et portant sur l'histoire "Mon royaume".

    Les référents mobiles

    @la_classe_d_emma met également a notre disposition les référents mobiles qu'elle a réalisé. Merci à elle pour ce partage !

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobiles

    Emma met à votre disposition une version modifiable de son PPT "Pays et capitales" afin que vous puissiez faire des référents qui correspondent à vos projets de classe en géographie (par continent, organisations ...)

    Audrey partage également avec nous les référents qu'elle a créé pour ses projets de classe. Merci a elle pour ce partage !

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobiles

     Merci également à Armelle pour sa participation !

    Les référents mobiles

     Merci également a ManueOnTheMoon pour son referent mobile sur le thème de l'hiver

    Les référents mobiles

     

    Merci à Audymaikresse pour son référent sur le jardin qu'elle partage avec nous.

    Les référents mobiles

    Karynette nous partage également son référent créé sur le thème de Carnaval. Merci maîtresse !

    Les référents mobiles

    MaitressMareen partage avec nous deux nouveaux référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

     

    Camille nous propose son référent mobile sur la description d'oeuvres d'art. Merci à elle !

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobiles

    Teacher_Claire07 nous partage ses référents d'Histoire ! Merci à elle !

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobiles

    Aurore partage avec nous ses référents  mobiles sur Harry Potter et les instruments de musique ! Merci à elle pour ce partage !

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

     Maitresse Lili_lh nous propose son référent sur la rédaction d'une lettre. Merci beaucoup à elle !

    Les référents mobiles

    Exploiter les référents mobiles en classe

    Une autre collègue (dont j'ai oublié le nom donc si tu te reconnais fis moi signe ! ;-)) partage avec nous les cartes à tâches qu'elle a créé pour faire découvrir les référents mobiles à ses élèves. Merci à elle pour ce partage.

    Les référents mobiles

    Si vous souhaitez participer également à la réalisation de référents mobiles, voici la trame Power Point que j'utilise pour réaliser les miens.

    La police utilisée est "Cursive Standard". Pour changer le fond, il vous suffit d'effacer celui déjà proposé, d'insérer celui que vous souhaitez mettre en le redimensionnant si nécessaire et de "reculer" l'image jusqu'à ce que votre fond prenne place convenablement.

    N'hésitez pas à ajouter votre nom où votre logo sur les différentes étiquettes afin que chacun puisse identifier les auteurs des référents. ;-)

    Trame des référents mobiles - MAACP

     

    Notre Instacollègue @mimiflexi a eu la super bonne idée de créer des grilles de mots croisés en lien avec les référents mobiles.

    Pour les découvrir, rendez-vous sur son blog en cliquant sur l'image ci-dessous. Vous y trouverez les 20 grilles déjà existantes auxquelles elle compte ajouter au fur et à mesure celles qui seront réalisées plus tard.

    Des mots croisés pour jouer avec les référents mobiles

    Merci à elle pour ce super travail qui me servira sans aucun doute possible ! ;-)

     

     


    48 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique