• J'ai découvert via Facebook un compte Youtube très intéressant et riche : Les chroniques d'ergothérapie !

    Il s'agit du compte de Josiane Caron Santha, ergothérapeute pédiatrique, qui nous "ouvre son sac à outils d'ergothérapeute pédiatrique dans lequel [elle] puise des idées et des stratégies pour les apprentissages et les petits défis de la vie quotidienne des enfants.". 

    "L'ergothérapie entre amies"

    Vous l'aurez compris : ce compte est une mine d'or !

    Je n'ai pas encore terminé de regarder toutes les vidéos publiées mais j'ai déjà pu prendre de nombreuses notes qui m'aideront à améliorer encore plus mon enseignement mais aussi et surtout les conditions d'apprentissages de mes élèves.

    "L'ergothérapie entre amies"

    Sa vidéo sur l'aménagement flexible (ou "flexible seating"), un sujet qui intéresse plus d'un enseignant actuellement, circule actuellement sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, Mme Caron Santha répond à de nombreuses questions que beaucoup d'entre vous (nous !) se posent. Si vous souhaitez vous lancer dans l'aménagement flexible je ne peux que vous conseiller de la regarder ! Vous y trouverez beaucoup d'informations qui vous aideront à y voir plus clair sur l'intérêt du "flexible seating" et sur les travers à éviter.

    Certaines questions m'ont rappelé des souvenirs car mes collègues et moi nous les sommes posées au début de notre réflexion sur le sujet. Nous avions justement alors pris contact avec différents spécialistes du corps et de la santé des enfants (ergothérapeute, kinésithérapeute, pédiatre ...) afin de pouvoir aménager l'espace tout en respectant le développement postural des enfants.

    Pour en savoir plus sur l'aménagement flexible mais aussi sur plein d'autres sujets intéressants tels que l'apprentissage de la tenue du crayon ou du découpage, la gestion de l'anxiété ... plongez sans hésiter dans les mini-formations de Mme Caron Santha !

     

    Merci à elle de partager toutes ses connaissances avec nous !!


    votre commentaire
  • Je poursuis mes lectures en lien avec la gestion des comportements et découvre avec envie la démarche ACCeS ...

    Ayant supprimé tout système de gestions des comportements en classe (je vous en parlais déjà ici), je me documente de plus en plus sur ce sujet qui me passionne, non seulement en tant qu'enseignante mais aussi en tant que maman. ;-)

    J'ai récemment découvert cet ouvrage des éditions Pirouettes, écrit par Rosine Des Chênes, dans lequel j'ai retrouvée mes motivations. De la suppression des sanctions et des récompenses à l'adoption d'une attitude bienveillante envers les élèves en passant par des réflexions sur la gestion des émotions, tout dans ce livre a fait écho à mes questionnements actuels.

    Guide les enfants vers l'autodiscipline

    Descriptif 

    Pour humaniser l'apprentissage de l'autodiscipline

    L'essentiel des notions à la base de la démarche (stades de développement social, moral et affectif) ; Une présentation pragmatique de la démarche ACCeS comme moyen d'amener les enfants vers l'autonomie et l'autodiscipline sans cris ni pleurs ; Un incontournable pour les parents, les éducateurs et les enseignants qui désirent guider la socialisation de façon démocratique. Forte d'une vaste expérience de pédagogue et d'artiste auprès des enfants de 6 mois à 12 ans, Rosine Des Chênes nous apporte ici, avec la démarche ACCeS, le fruit de ses recherches novatrices en psychopédagogie. (www.cheneliere.ca).

    Je me suis donc plongée dans cet ouvrage très intéressant qui, même s'il est à destination première des parents, traite du rôle de tous les éducateurs de l'enfance. Il m'aidera encore (et m'inspire déjà) à améliorer la gestion des comportements dans ma classe. J'espère que mes notes de lecture que vous trouverez ci-dessous pourront vous aider à y voir plus clair dans cette démarche qui a déjà fait ses preuves à l'école et à la maison. ;-)

    Il me reste encore un gros travail à faire sur un point essentiel de cette démarche sans lequel rien ne pourrait aboutir : moi-même !

    Présence, patience et tolérance

    Voilà les 3 paramètres de réussite de la démarche ACCeS. J'ai déjà fait beaucoup de travail sur moi-même et sur ma posture d'enseignement pour mener ma volonté à bien mais je sais que je peux faire encore mieux que cela.

    On peut toujours faire mieux de toute façon ! ;-)

    Guide les enfants vers l'autodiscipline

    NB : J'ai pris le parti de ne traiter dans ces notes que les pages concernant directement les actions réalisables à l'école, par les enseignants. Toute la partie traitant principalement des actions au sein du cercle familial n'y figure pas.

    Si ce sujet vous intéresse, je vous donnerai plus d'informations en détails et en vidéo dès que possible. ;-)


    5 commentaires
  • J'ai assisté il y a quelques jours à une animation pédagogique portant sur la production d'écrits. Elle était animé par un des conseiller pédagogique de ma circonscription ainsi que par une collègue enseignant dans une école voisine et ayant expérimenté une nouvelle pratique : les ateliers dirigés d'écriture.

    "Vous n'avez pas ramener de copies à corriger avec vous ce soir ? Cela tombe bien, on en a pour vous !"

    Voilà comment a démarré cette animation pédagogique.

    Nous nous sommes tous retrouvés avec deux copies d'élèves (portant sur le même sujet de départ) à corriger.

    Deux copies très différentes tant sur le fond que sur la forme.

    Nous avons tous sortis nos stylos et c'était parti !

    "Mmmh ... aloooors ... Ah ! Un accord oublié ... Oh ! Un signe de ponctuation manquant ! ... Mais qu'est-ce qu'il a valu dire là ? ..."

    Bref, on a tous corrigé bien comme il faut ! ... OU PAS !

    A la fin de cet exercice, après mise en commun de nos réponses, le verdict est tombé :

    "Vous avez corrigé ces copies en vous basant sur l'étude de la langue, pas sur la production d'écrits !"

    C'est alors que notre collègue de circonscription a enchaîné en nous disant que c'est justement parce qu'elle faisait la même chose, qu'elle passait un temps considérable à corriger (pour un résultat et des effets discutables) qu'elle a décidé de se documenter pour faire évoluer a pratique.

    "Les élèves soufflaient quand ils entendaient le mot "rédaction", je ne voulais plus de cela !"

    Et c'est alors que nos formateurs nous ont présenté le livre de Dominique Bucheton "Refonder l'enseignement de l'écriture".

    "Un livre pas très facile à lire mais dont la partie pratique est d'une richesse considérable."

    Pour l'avoir lu depuis, je ne peux que confirmer ces propos. ;-)

    Et dans cette partie pratique du livre est développé le cas des ateliers dirigés de production d'écrits.

    Différentes pratiques allant du CP à la Terminale y sont très bien développées également mais, par souci pratique et par manque de temps, je ne présenterai dans le diaporama ci-après que la partie visant les ateliers.

    Cette pratique m'a fortement intéressée car elle est basée sur des remarques et des constats que j'ai moi-même faits et, surtout, elle réunit tous les éléments d'une pratique d'enseignement qui me plait, mettant en avant la coopération entre élèves, l'échange, la réflexion commune, le travail en groupe restreint ...

    En résumé ...

    Elle consiste à pratiquer la production d'écrits en petits groupes de 5 à 7 élèves, une demi-heure par semaine (et par groupe). Chaque séance se découpe en 3 phases très précises d'une dizaine de minutes ayant chacun un objectifs précis.

    Mais là où tout change considérablement (en tous cas pour moi !), c'est dans la correction !

    Fini les feuilles illisibles car pleines de soulignements, d'encadrements, de points d'interrogation ou autres ! FI-NI !

    A la place, on prend le temps de lire le fond de ce que les élèves ont écrit ! Et on lit vraiment !

    "Est-ce que l'on comprend l'histoire ? Est-il allé assez loin ? A-t-il respecté les consignes d'écriture ? Etc ..."

    Ensuite, on cherche une "remarque de réécriture" que l'on note en bas du texte produit sous forme de question ouverte du type :

    "Ton personnage est-il en train de rêver ?", "Où va l'héroïne après avoir trouvé cet objet magique ?"

    Et cette remarque, dont le but premier et de faire réfléchir les élèves pour qu'ils améliorent leur production, sera lue aux élèves avant qu'ils ne se lancent dans un deuxième jet.

    Sera LUE !

    C'est élément très important car, en effet, les élèves ne pourront pas lire la remarque eux-mêmes ! Elle sera notée sur leur 1er jet mais ils n'y auront plus accès !

    Pourquoi ? Pour éviter que les élèves ne fassent "que" rallonger leur texte par des ajours d'éléments ou qu'ils ne fassent "que" corriger les fautes d'orthographe qu'ils pourraient voir.

    Ils devront vraiment améliorer leur texte en le réécrivant du début à la fin.

    Cette pratique remet en question non seulement l'élève, son travail, le regard à porter sur les productions, la correction mais aussi la posture de l'enseignant. J'ai d'ailleurs retrouvé dans ce dispositif des éléments de la pratique des centres d'autonomie : le lâcher-prise, l'accompagnement ...

    Ce dispositif demande à l'enseignant une remise en question considérable mais, je pense, nécessaire aux apprentissages et aux progrès des élèves.

    Je ne sais si tout cela sera aussi clair pour vous par écrit que cela ne l'a été pour moi en formation. Quoi qu'il en soit, je mets à votre disposition les notes prises durant l'animation pédagogique en question que j'ai ensuite associées à celles prises lors de la lecture de l'ouvrage de Dominique BUCHETON.

    Ateliers dirigés d'écriture

    Si cet article méritera d'être réorganisé et amélioré sous peu, une chose est sûre pour moi :

    je me lance dès l'an prochain dans les ateliers dirigés d'écriture ! ;-)


    10 commentaires
  • Après avoir beaucoup lu et recherché pour changer ma pratique pédagogique, mon fonctionnement de classe, la gestion des comportements et faire évoluer les activités de lecture, je me penche à présent sur un autre point de réflexion : les mathématiques.

     

    J’ai découvert sur Twitter la méthode heuristique de mathématiques de Nicolas Pinel.

    Toutes les personnes qui m’en ont parlé ont toutes eu le même retour :

    « Cette méthode est vraiment géniale, centrée sur la manipulation et le sens tout en étant adaptée à tous ! »

    « Je suis certaine que cette pratique pourrait s’inclure dans tes centres d’autonomie. »

    C’est donc avec beaucoup de curiosité et d’intérêt que je me suis procurée le livre associé à la méthode et que vous pouvez trouver ici.

     

    La Méthode Heuristique de Mathématiques

    Il se laisse lire très facilement et est très professionnel sans pour autant tomber dans le travers du compliqué.

    Et quelle ne fut pas ma joie en le lisant de découvrir que cette méthode était « faite pour moi ».

     

    Je m’explique …

    Dès les premières pages, les constats, réflexions, cheminements ... détaillés par l'auteur m'ont parlé. En effet, quand nous avons décidé de réfléchir à notre pratique avec mes collègues il y a quelques mois, nous étions parties des mêmes constats de départ !

    Un autre point qui a fait sens pour moi fut le rapport aux mathématiques et le ressenti des enseignants face à cette discipline.

    Bien que, contrairement à l'état de lieux faits ...

    - je regarde ce qui se fait dans les autres pays, me documente beaucoup (et vous fatigue même avec ça je pense ;-p) sur ce que font nos voisins,

    - je m'intéresse beaucoup aux pédagogies dites "actives"

    - j'essaye de différencier autant que possible

    je fais tout de même partie du haut pourcentage de professeurs qui :

    - ne sont pas issus d'un cursus universitaire scientifique

    - ne sont pas satisfaits de leur enseignement des mathématiques

    - se sentent en difficulté et peu à l'aise avec les maths !

    Comme dit dans le livre, je fais également partie de ses élèves à qui ont a dit (et on dit encore) :

    "Elle est nulle en maths ... Ce n'est pas son truc ! ... Elle n'a pas la bosse des maths !".

    Une élève qui angoissait dès qu'elle devait franchir la porte de la salle du cours de maths.

    Je tiens cependant à faire une petite précision : j'ai toujours eu des profs de maths supers !! Ils prenaient le temps de m'expliquer 10 fois, 100 fois, 1 000 fois ... pour que je comprenne ! Je leur tire mon chapeau ! J'espère pouvoir être un jour une aussi bonne enseignante de mathématiques qu'eux, avec autant de patience et de connaissances. La marge de progression est considérable mais je vais oser essayer ! ;-)

    Pour vous expliquer cette méthode, j'ai pensé d'abord faire des notes de lecture (comme j'ai l'habitude d'en faire pour toutes mes lectures pro) mais cela s'est vite avéré compliqué et même inutile.

    Pourquoi ?

    Parce que le livre est tellement clair, simple, court, concis, en bref, EFFICACE  que je ne saurais en faire des notes qui soient encore plus simplifiées !

    Cependant, étant très visuelle (vous l'aurez compris maintenant !), j'ai simplement réalisé quelques cartes mentales pour mieux organiser ma propre vision de cette méthode pour pouvoir mieux me l'approprier personnellement.

    Après relecture de ces cartes mentales, il s'avère qu'elles ne sont finalement rien de plus qu'une remise en page du sommaire du livre. Peut-être que cela pourra vous aider à avoir une idée de ce fonctionnement et (pourquoi pas ;-)) vous motiver à vous lancer dans cette méthode pragmatique, concrète et adaptée à tous et ayant déjà été testée dans plus d'une centaine de classes.

     

    La Méthode Heuristique de Mathématiques

     

    Si vous souhaitez plus de détails sur cette méthode, je ne peux que vous conseiller :

    - d'aller consulter le site internet qui lui est consacré et qui propose tous les documents nécessaires pour mener la méthode : http://methodeheuristique.com/

    - de vous procurer le guide et/ou la version papier des documents nécessaires sur le site des Editions du Net

    C'est donc avec des souvenirs plus ou moins "douloureux" et des envies de "mieux" que j'ai lu cette méthode qui m'a adopté !

    Car oui, c'est décidé !

    L'an prochain, j'abandonne les fichiers de maths (qui étaient finalement plus un moyen de me rassurer moi-même qu'autre chose ...) pour me lancer dans cette pratique.

    Je vous en redirai plus dès que j'aurai expérimenté tout cela en classe. ;-)

    Information importante

    Une nouvelle édition de l'ouvrage de Nicolas Pinel sortira en juin 2018.

    Elle proposera un contenu mis à jour pour le cycle 2 ainsi que la méthode pour le cycle 3 !

    Encore un peu de patience ... ;-)

     

     

     


    23 commentaires
  • J'ai craqué sur un autre ouvrage de chez Pirouettes Editions !

    Pourquoi ?

    Parce que leurs livres sont justes de véritables petites mines de diamants pédagogiques qui mêlent parfaitement théorie et supports concrets.

    Voici donc le livre sur lequel j'ai craqué.

    La différenciation pédagogique

    Cet ouvrage traite, comme son nom l'indique de la différenciation pédagogique.

    Dans un premier temps, il nous présente le fonctionnement du cerveau en le reliant aux 3 styles d'apprentissages connus (visuel, auditif et kinesthésique).

    L'ouvrage nous dresse également un portrait détaillé des dernières recherches et découvertes concernant la mémoire. (Son fonctionnement est plutôt complexe mais cette partie a été la plus enrichissante pour moi !).

    Chaque style d'apprentissage est traité dans un chapitre spécifique proposant des exemples, des études de cas, des supports d'appui pour le déceler, le comprendre et le développer.

    Ces chapitres étant très "concrets", ils ne seront pas détaillés dans mes notes de lecture. Pour le faire, j'aurais été obligée de recopier tout l'ouvrage pour ne rien omettre.

    Je vous laisse à disposition mes notes de lectures pour que vous puissiez déjà en savoir plus sur ce sujet.

    Comme pour mes précédentes notes, les précisions en violet sur les cartes mentales sont des liens avec ma pratique personnelle.

    La différenciation pédagogique

    Pour voir le replay des 5 vidéos portant sur mon compte-rendu de lecture, rendez-vous ici :

    Je vous mets aussi à disposition ici un questionnaire visant à déterminer quelle est la modalité sensorielle préférée de vos élèves.

    Ce test est proposé dans l'ouvrage mais, afin qu'il puisse convenir au plus grand nombre et surtout à mes élèves de CP, je l'ai remis en page avec des couleurs et des images pour alléger la tâche de lecture.

    La différenciation pédagogique

    Voici également diverses fiches- réponses en lien avec ce questionnaire et qui pourront vous servir à évaluer les styles d'apprentissage de vos élèves.

    La différenciation pédagogique

    En espérant que tout cela puisse vous être utile ! ;-)

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique