• Le centre du calme

    Un nouvel élément a pris place dans ma classe depuis peu : un mini-chapiteau de cirque.

    Le centre du calme

    NB : l'article qui suit est rangé dans la rubrique des centres d'autonomie du blog à cause de son nom. Mais il m'a ete tres difficile de choisir dans quelle partie le ranger car, etant donné qu'il fait partie de la classe flexibl, il pourrait se trouver aussi dans la rubrique "Aménagement de la classe". D'autres part, il me servira aussi d'espace dédié à la gestion des comportements, autre rubrique du blog.

    Préparez-vous donc à lire un article présentant des éléments divers et variés, un article qui me fait me questionner encore plus sur les limites de chacun des thèmes cités car, en effet, plus j'avance dans mes recherches personnelles, plus je me dis qu'il sera bientôt impossible de tout séparer car tout est intimement lié !

     

    C’est en voyant passer ce chapiteau qui cherchait preneur sur mon fil Facebook que je me suis dit que ce serait un petit coin parfait pour mon centre de lecture afin d’offrir aux élèves un espace en retrait pour lire seul ou à deux, au calme.

    J’ai donc sauté sur l’occasion et récupéré ce chapiteau qui a pris place en classe dès le lendemain.

    Les élèves ont finalement et rapidement proposé d’en faire un centre à part entière qu’ils ont choisi de nommer « Le centre du calme ».

    Pourquoi ?

    Parce qu’on peut y lire au calme, s’y installer quand on a besoin de se mettre à l’écart du groupe-classe pour se reposer ou se recentrer quelques minutes …

    Bref, c’est vraiment un centre qui est né des besoins exprimés par les élèves.

    A l’intérieur de ce chapiteau se trouvent :

    • plusieurs coussins pour pouvoir s’y installer confortablement
    • une boîte de retour au calme

    En effet, suite aux propositions des élèves, j’ai pensé faire également de ce centre du calme un espace encore plus spécifique et lié à la gestion des comportements.

    Comme j’en avais parlé dans cet article, je n’utilise plus aucun système de gestion du comportement. Dès le début de l’année, nous débattons souvent de la vie de la classe, nous observons les comportements, nous verbalisons au maximum les émotions.

    Si j’espère pouvoir mener encore plus loin mes recherches et mes évolutions sur ce sujet de la gestion des comportements, je tente tout de même en attendant, régulièrement, différentes petites choses pour voir ce qui fonctionne ou pas.

    Aussi, j’ai choisi de m’inspirer de ce que j'ai déjà vu passer sur Instagram et qui se fait beaucoup Outre-Atlantique dans les “calm down corners” des classes américaines.

    Les "calm down corners" sont des espaces dédiés à la gestion des comportements. mis à la disposition des enfants (à la maison et/ou en classe). Ils offrent aux élèves un espace particulier, délimité et bien identifié dans la classe et dans lequel ils peuvent faire des activités qui les aideront à se calmer, à canaliser leur trop-plein d'énergie et qui offrent la sérénité et l'isolement nécessaire pour pouvoir le faire dans les meilleures conditions possibles afin de pouvoir ensuite retourner reprendre le cours de la vie de classe et de son travail.

    Jusqu’alors je disposais d’une chaise bleue que l’on nommait la chaise de réflexion. Malheureusement, cette chaise se résumait bien plus à une "punition" car rares ont été les élèves qui s’y installent en essayant vraiment de réfléchir à leur comportement, à prendre du recul ... Même si c'était "mieux que rien" pour beaucoup, pour moi ce n'était pas suffisant. J'ai réfléchi longtemps à une alternative plus efficace dans ces cas de figure afin de m'orienter plus vers le système des "calm down corners", sans pour autant avoir la possibilité de le mettre en place en classe.

    Avec ce chapiteau, je dispose de l'espace délimité nécessaire à la mise en place d'un vrai "centre du calme" qui respecte les 4 mots-clés associés aux espaces équivalents anglo-saxons (et mieux expliqués dans les articles cités plus bas):

    Confortable

    Un "calm down corner" doit offrir à l'enfant un petit coin douillet, dans lequel il se sentira à l'aise pour laisser retomber ses émotions débordantes, prendre du recul et réfléchir. Qui n'a jamais, étant petit ou adolescent, eu le réflexe de se réfugier dans sa chambre, sur son lit, un coussin dans les bras, bien à l'aise, pour tirer un trait sur un moment de colère ou d'énervement ? Peu de monde je pense. Personne même sûrement ! Et c'est bien compréhensible. Quand on "explose" et qu'on monte trop vite dans les tours, il faut un peu de temps et de calme pour remettre les pieds sur terre. Sauf qu'en classe, les élèves n'ont pas leur chambre à proximité pour se réfugier et profiter de cet espace familier qui leur fait du bien et dans lequel il se sente en sécurité pour retrouver leur esprit. Le "centre du calme" a vocation à compenser ce manque à l'école.

    Sensoriel

    Dans ma classe j’ai déjà un seau à balles anti-stress qui permettait aux élèves de "passer leurs nerfs" (selon leurs propres mots.). Les élèves ayant souvent le plus de mal à gérer leurs émotions sont souvent des élèves dont le profil d’apprentissage est plutôt kinesthésique (Attention ! Ce n’est pas une généralité évidemment, c’est un constat que j’ai pu personnellement faire dans les classes que j'ai fréquenté ces dernières années). Ces élèves ayant besoin de passer par le mouvement et le toucher pour percevoir, comprendre et extérioriser leurs émotions. Il est donc intéressant de mettre à leur disposition des outils sensoriels qu’ils pourront manipuler pour "se défouler". (Et puis aussi parce que triturer une balle de mousse ça pose moins d'ennuis que de se bagarrer avec un camarade suite à un regard de travers ! ;-)).

    Calmant

    L'important est vraiment d'offrir un espace en retrait pour que l'élève puisse se couper du quotidien de classe à l'origine de son état émotionnel sujet à controverse. Ainsi il sera plus facile à l'enfant de se recentrer sur l'instant présent, sans être parasité par les éléments extérieurs et éviter de ressasser les évènement qui l'ont mis dans l'état émotionnel qui l'emprisonne.

    Engageant

    Si de nombreux élèves ont besoin de manipuler des objets pour extérioriser leurs émotions et les maitriser, ce n'est pas le cas de tous. Chaque enfant doit pouvoir trouver dans cet espace une activité calme qui lui permettra de se gérer et de se recentrer. Dessin, coloriage, écriture, écoute, relaxation ... Il existe des tonnes d'activités possibles.

     

    Voici ce qui se trouve actuellement dans la boîte du calme présente au centre du même nom.

    - diverses balles à manipuler

    - du tissu et de la laine pour les plus manuels 

    - un casque anti-bruit pour s'isoler vraiment de la vie de classe

    - des mandalas pour colorier et se recentrer (depuix le temps qu'ils trainaient au fond de mon bac d'arts visuels !! ;-p)

    Très bientôt, un carnet d'écriture, un cahier à dessin et un MP3 de musiques douces et relaxantes y prendront place également afin de tenter de proposer un maximum d'approches différentes dans l'espoir que chacun puisse y trouver une solution qui lui convienne.

    Le centre du calme

     

    Le centre du calme

    Si vous êtes intéressés par le sujet (et que vous aimez lire des articles dans la langue de Shakespeare ;-)), voici quelques liens vers des articles et images qui m'ont permis d'y voir plus clair et de mieux apprivoiser le concept des "calm down corners" que j'ai adapté et intégré au centre du calme.

    Un article plus accès sur un coin calme à la maison dans How to Create the Perfect Calm-Down Corner

    Un article plus centré sur une mise en place en classe avec  The Classroom Calming Corner

    Et quelques liens de Pinterest vers des "calm down corners" qui font rêver ... <3


  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Mai à 07:25

    Bonjour, 

    peux-tu me dire d'où vient le casque anti-bruit ? C'est sur ma liste d'achat pour la classe. 

    Merci. 

    Gayanne

    2
    Jujuptu
    Jeudi 24 Mai à 19:25
    Et pourquoi pas sur ton mp3 des pistes de Calme et attentif comme une grenouille ?
      • Jeudi 24 Mai à 19:42

        J'ai justement copié le CD dans mon PC ce soir pour pouvoir l'y mettre ;-)

    3
    Emeul59
    Mercredi 11 Juillet à 11:24
    Bonjour, j’admire beaucoup ce centre de calme, j’ai essayé plusieurs petites choses dans ma classe mais chaque fois je me frotte au même problème: comment fais-tu pour que tes élèves n’en « profitent » pas pour éviter de travailler ? J’en ai certains qui pourraient passer leur vie à s’isoler, surtout s’il y a des mandalas ou autres... merci d’avance pour ta réponse !
      • Mercredi 11 Juillet à 12:31

        Bien sûr, certains essayent d'en abuser chez moi aussi, rassure-toi. La première régulation qui a été faite dans ma classe est à l'origine des autres camarades de classe qui faisaient remarquer à l'élève qu'il était au centre du calme depuis un moment alors que pourtant il n'en avait visiblement pas besoin. Le fait que les copains interviennent a déjà fait son petit effet. J'ai eu un élève qui y allait malgré tout souvent et longtemps au détriment de son travail. Même s'il avait quelques difficultés dans la gestion de son comportement,elles ne nécessitaient pas une telle utilisation. J'ai donc mis en place avec lui un "contrat" (non-écrit, juste un accord entre nous validé par un "check" de la main ;-p) : il ne pouvait ensuite y aller que deux fois par jour maximum et pas plus de 10 minutes (il mettait en route un timer quand il y entrait). Et tout a mieux fonctionné ainsi pour lui. Mais tous les élèves sont différents bien sûr. Je ne sais si cela fonctionnera avec tous ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :