• Comme promis lors de mon direct Instagram, voici un petit PDF qui reprend les principales manipulations de saisies du LSU (compétences, remarques, validations ...). J'espère qu'il saura aider les PE(S) qui n'ont pas pu ni suivre le direct, ni voir le replay. ;-)

    Pardonnez-moi cette mise en page plus que basique (et peut-être même quelques coquilles passées à la trappe). Je n'ai malheureusement pas eu le temps de faire quelque chose de plus élaboré ... :-(

    Bonne soirée à tous et bon week-end !


    votre commentaire
  • Le suivi des élèves est quelque chose de primordial dans notre métier. Il faut tous bien les connaître, les observer, les évaluer … Mais nous n’avons qu’une seule paire d’yeux, une seule tête et seulement deux mains pour faire tout ça ... en même temps ... pour plus de vingt élèves !

    Quel système choisir ?

    Même si beaucoup en rêve (moi la première !) : nous ne sommes ni Wonder woman, ni Cendrillon et de ce fait, nous n’avons aucun pouvoir ni aucune bonne étoile pour nous filer un coup de main.

    Il faut donc apprendre à jouer avec le seul atout en notre possession : notre organisation !

    Mon organisation a beaucoup évolué ces derniers temps mais pas seulement dans ma pratique pédagogique. La gestion de mon travail personnel professionnel a elle aussi connu un tournant radical mais nécessaire. Suite au passage à la pédagogie des centres d'autonomie, il me fallait trouver un nouveau système de gestion de mes observations de classe pour individualiser au maximum et être la plus efficace possible.

    Je voulais trouver une organisation plus claire que mon dossier à feuilles volantes et moins encombrante que mon classeur à 4 anneaux d'il y a quelques années.

    Aussi, depuis l'année dernière, tout le suivi individuel des élèves tient en un cahier format « écolier ».

    "Quoi ? T'es sérieuse ? Un petit cahier ? Un article de blog pour ça !! Tu exagères Aurel' !"

    Oui, un cahier ... mais un cahier spécial ! Vous saurez très vite pourquoi ... ;-)

     

    Le découpage du cahier

    Pour pouvoir aller de paire avec ma volonté d'efficacité et de rapidité d'utilisation, j'ai modifié mon petit cahier !

    J’en ai découpé les pages pour les transformer en intercalaires (un par élève).

    J'ai mis les garçons d'un côté et les filles de l'autre.

    Mon cahier de suivi à jetons

    (Non je ne suis pas sexiste ! Cette façon de ranger les prénoms me permet juste d’être très rapide quand je dois retrouver la fiche d’un élève en particulier pour y noter quelque chose dans l’urgence. ;-))

    J’ai également une fiche "classe" au début du cahier où je note l'évolution du groupe en général, les éléments que je peux modifier pour améliorer l'ambiance ou autre ...

    Le contenu

    Dans ce cahier, je note pour chacun de mes loulous :

    - les observations que j’ai pu faire en classe,

    - les informations importantes concernant leur situation familiale,

    - les résultats de leurs évaluations (diagnostiques, nationales, …)

    - les bilans des réunions les concernant

    - les informations médicales également si besoin …

    En bref, j’y écris tout ce qui pourrait m’être utile pour mieux les connaître et ainsi mieux les comprendre.Mon cahier de suivi à jetons


    Effectivement, jusque là, rien de bien révolutionnaire en soin.

    On peut faire ça avec n’importe quel cahier, je suis d'accord !

    Mais le cahier pour lequel j’ai opté dispose d’un atout considérable : la reliure à jetons !

    Mon cahier de suivi à jetons

     

    La gestion du cahier

    Grâce à ce système d’assemblage par jetons, il est très simple de retirer des feuilles, d’en déplacer, d’en rajouterLe cahier est modulable à souhaits !!

    Ainsi, quand une fiche-élève est remplie, il me suffit de prendre une feuille vierge au fond du cahier, de la recouper pour en faire un nouvel intercalaire et l'insérer dans le cahier à l’endroit qui me convient.

    Et HOP ! Ni vu ni connu, je peux écrire à nouveau !

    Ce système me permet donc de me constituer des petits "dossiers-élèves" qui me sont très utiles notamment quand j'ai des documents à rédiger pour le RASED, pour les parents ou autre, quand on me pose une question précise sur un élève durant une réunion ...

    Tout déjà dans le cahier en général. Pas besoin de me creuser la tête. ;-)

    Créer son propre cahier à jetons

    Ce système de cahier en reliure à jetons peut être créé de toute pièce si l’on possède le matériel adéquat !

    J’ai donc, tout comme ma collègue la-maitresse-sev qui est devenue tout aussi accro que moi à ce type de reliure, investi dans une perforatrice à 11 trous et dans des jetons de reliure.

    (En cliquant sur les images, vous serez directement redirigé vers les sites où nous avons acheté notre propre matériel ;-))

    Mon cahier de suivi à jetonsMon cahier de suivi à jetons

     

    Grâce à ce matériel, je peux créer un cahier en 2 étapes !

    1. Je perfore les feuilles qui m'intéressent

    2. Je les assemble en les glissant sur les jetons.

    C’est comme cela que ma collègue et moi-même avons finalement créé nos kits de survie pour remplaçants et stagiaires, nos cahiers d’arts visuels, nos P.A.C.C.

    Mon cahier de suivi à jetons   Mon cahier de suivi à jetons

    Mon cahier de suivi à jetons

    Les élèves travaillent sur feuille et quand ils ont terminé : Perforation ! Insertion !

    A5, A4, A3 … La perforatrice et les jetons peuvent accueillir tous les formats et tous les types de papiers.

    C’est également très facile à gérer pour les élèves :

    Fini les classeurs à levier difficile à ouvrir ! Fini les intercalaires où ils se perdent !

     Maintenant, ils ouvrent leur cahier à jetons et « clipsent » leur fiche dedans (exactement comme le fait la maitresse avec les feuilles de son Teacher Planner finalement … ;-)).

    Mon cahier de suivi à jetons

    Évidement, ce système me convient parfaitement mais ce ne sera sans doute pas le cas pour tous. Nous sommes tous différents et avons donc tous une manière de nous organiser qui nous est propre. Impossible donc de trouver LA solution miracle.

    J'espère simplement que ce partage puisse vous parler, vous intéresser ou même vous inspirer. Si c'est le cas, n'hésitez pas à me faire part de vos techniques et de vos trouvailles. Je suis toujours preneuse de nouvelles idées :

    on ne cesse jamais d'apprendre et de s'améliorer ! ;-)

     


    13 commentaires
  • Le "Happy planner teacher edition" qui me servira cette année ne comporte pas de dates !

    Les semaines sont toutes vierges, permettant ainsi aux enseignants de l'organiser comme bon leur semble en incluant ou non les vacances scolaires.

    J'ai créé des étiquettes "dates" spécialement pour ce planner. Je les collerai dedans pour m'y repérer plus facilement.

    Pourquoi avoir créé des étiquettes plutôt que d'écrire les dates à la main ?

    Juste parce que j'avais envie de mettre de la couleur dans mes semainiers ! :-D

    Et comme je sais que certains d'entre vous ont également sauté sur ce planner, je me suis dit que cela vous intéresserait peut-être aussi ... :-)

    Le document ci-dessous comporte donc les étiquettes du jour 1 au jour 28 pour chaque mois (de septembre à juillet). La dernière page regroupe les jours 29 à 31 (de tous les mois de l'année).

    NB : Le 29 février y figure également même s'il n'y en aura pas cette année. J'ai voulu anticiper les années suivantes. Ainsi, ce document sera valable pour toutes les années à venir ;-)

    Dates du planner

     

    NB : pour que les étiquettes soient à la bonne taille pour entrer dans les cases du planner, il faut imprimer le document en mode "2 feuilles par page"


    votre commentaire
  • Notre rêve à mes collègues et moi-même serait d'avoir un cours triple CP-CE1-CE2.

    "Mais c'est pas un rêve ! C'est un cauchemar !"

    "Elles sont folles !!!!"

    Peut-être, beaucoup le pense et nous le disent en tous cas ...

    Ce que nous aimerions surtout c'est garder les élèves du CP au CE2 avec nous. Ainsi nous aurions la possibilités de suivre les élèves sur 3 années scolaires. Cela nous permettrait de leur offrir

    3 fois plus de temps pour grandir, apprendre et progresser à LEUR rythme !

    Moins de pression des programmes par niveau, plus de temps pour viser les compétences de fin de cycle 2 !

    Pour le moment, nous conservons chacune un cours simple (CP) ou un cours double (CP-CE1 et CE1-CE2). Malgré tout, nous sommes déjà très portées sur une organisation de classe de cycle et souhaitons harmoniser au maximum notre travail entre ces 3 niveaux.

    Ma collègue instagrameuse maitresse_lavers. a démarré un travail colossal il y a quelques temps en listant TOUTES les compétences pour chacun des 3 NIVEAUX du cycle 2 en français et en maths.

    Notre collègue, enseignante de la classe ULIS de notre établissement, a également mis sa pierre à l'édifice en proposant sa pertinente progression en numération par niveaux. Ce regard spécialisé nous permet toujours de remettre en question notre fonctionnement dans l'ordinaire et de nous questionner sur la pertinence de nos actions. Merci à elle !

    Leur travail et leur motivation m'ont contaminé également (encore une fois) et je me suis à mon tour lancée dans le listing de toutes compétences sur les 3 niveaux du cycle 2, pour toutes les autres disciplines des programmes de l'Education Nationale.

    Et comme on déteste la chronophagie et que notre objectif majeur est de gagner du temps, nous avons également, toutes ensemble, codés chacune de ces compétences. Ces codages seront reportés dans nos "checklist" de classe pour évaluer les élèves rapidement, en cochant les compétences validées.

    Bref, un travail de longue haleine qui va nous faire gagner un temps précieux que l'on pourra utiliser plus judicieusement en le mettant à profit de nos élèves.

    Comme vous avez été nombreux à nous le demander sur IG et que nous sommes des collègues qui aiment partager, vous trouverez notre codage final en cliquant sur l'image ci-dessous.

    En espérant qu'il pourra vous être utile et qu'il vous donnera aussi envie de rêver d'une classe de cycle ;-)

    Codage des compétences - cycle 2

     


    17 commentaires
  • Il est difficilement concevable aujourd’hui d’enseigner sans utiliser d’outils numériques. Ne serait-ce que pour pouvoir respecter les programmes TICE, il est nécessaire de disposer d’un minimum de matériel informatique.

    Aussi, j’ai souhaité m’équiper personnellement en matériel technologique pour deux raisons principales :

    • afin de disposer en permanence du matériel dont j’ai besoin en classe
    • pour pouvoir conserver ces mêmes outils en toutes circonstances c’est-à-dire même si je change d’établissement scolaire.

    Tout le matériel dont je vous parlerai ci-dessous m’appartient mais n’allez pas croire que j’ai gagné à l’Euromillions (même si ce n’est pas faute de l’espérer ;-p). Tous ces biens ont été acquis au fur et à mesure des années d’enseignement (parfois avant même d’avoir ma propre classe), en fonction des économies disponibles. Certains éléments sont neufs, d’autres sont d’occasions et d’autres encore ont aussi été récupérés ici et là avant qu’on ne s’en débarrasse.

    Je dispose donc dans ma classe de …

    Deux ordinateurs portables

    Un de ces ordinateurs est en réalité mon ancien PC personnel. Il était vieux, lourd et encombrant. Cela devenait difficile de le transporter partout (notamment l’année où j’étais ZIL). Aussi j’ai décidé de m’en « séparer » au profit d’un plus petit et plus léger. J’ai cependant conservé cet ancien PC pour le mettre à disposition des élèves, au centre d’informatique. Il est suffisamment performant pour leur permettre de faire du traitement de texte, des recherches sur internet et, dès la rentrée, pour gérer le compte EduTwit et le blog de la classe.

    Matériel numérique personnel

    Le second PC, le fameux « plus petit et plus léger », n’est pas accessible aux élèves mais leur est tout de même familier : ils le voient régulièrement (notamment au retour de la pause de midi, posé l où j’ai travaillé dans la classe ;-)). Pour eux, c’est « l’ordi de la maîtresse », celui qu’il ne  « faut pas toucher si on ne souhaite pas que Blanche-Neige se transforme en affreuse sorcière ! » ;-p Il contient « tout ce qu’ils vont faire ». C’est un peu résumé mais c’est très vrai finalement … même pour la transformation en sorcière … mouahahah ! ;-)

    Matériel numérique personnel

    Le  poste Hi-Fi 

    Celui en photo appartient à l’école où je travaille actuellement. Il est de meilleure qualité que le mien car il dispose d’un branchement USB très pratique pour la diffusion des supports audios numériques. Je l’utilise au centre d’écoute avec une multiprise pour brancher plusieurs casques. C’est aussi le support des écoutes sonores pour réaliser des séances d’éducation musicale ou des temps de relaxation. Il a la même utilité que dans toutes les classes finalement, rien de bien hors du commun.

    Matériel numérique personnel

    Ma (toute nouvelle !) caméra HUE

    J'étais été totalement séduite par les articles de Bout de gomme, Sanléane, Charivari, et bien d’autres encore qui ont adopté cette petite merveille ! La caméra HUE est une webcam vraiment petite, compacte, très facile à transporter et extrêmement légère. La qualité de l'image obtenue est très bonne. Je l’ai reçu cet été seulement et n’ai donc pas encore pu l’essayer en classe, avec les élèves, mais je vois en elle un énorme potentiel. Elle sera idéale pour réaliser la longue liste d’activités que j’ai déjà en tête pour elle : projeter en direct des livres, une correction de fichier, un travail d'élève, réaliser une mise en commun suite à une recherche … et le tout en « direct live » !

    Matériel numérique personnel

    Matériel numérique personnel   Matériel numérique personnel

    Deux appareils photos

    J’ai à disposition des élèves en classe deux appareils photos numériques :

    - un appareil personnel dont je me servais peu 

    - occasionnellement quand il ne s'en sert pas, celui de mon fils, qui est un appareil VTech adapté à une manipulation par des enfants (simple à allumer et à maîtriser) et dont la structure est prévue pour accuser les chocs. Bref, le top pour mes petits loulous de CP ! Ils s’en servent pour prendre en photos leurs travaux non-écrits comme leur manipulation aux centres, des constructions en 3D … Cette année ils devaient penser à mettre leur étiquette-prénom dans le cadre de la photo de leur « œuvre » mais l’an prochain je pense leur demander de se prendre mutuellement en photo AVEC leur œuvre. Ce sera une superbe trace pour agrémenter le cahier de progrès et un super moyen pour travailler la coopération ! ;-)

    Matériel numérique personnel

    Ma tablette numérique

    Cette tablette, c’est comme mon PC rouge de "Blanche-Neige" : interdit aux élèves (sauf cas exceptionnels décidés par moi !). Non pas que je n’ai pas confiance en eux : si on leur explique les règles d’utilisation, les élèves sont tout à fait capables de les manipuler avec soin. La seule raison pour laquelle je ne souhaite pas qu’ils y touchent c’est que cette tablette sera dorénavant allumée en permanence en classe : elle sera donc ainsi un accès direct à mon cahier-journal, aux livrets scolaires numériques pour une évaluation « en direct » via Edumoov, à Edutwit, à l’application Plickers ... Elle remplacera le « cahier de la maîtresse » que je tenais jusque-là ! ;-)

    Matériel numérique personnel

    Ma fidèle clé USB 16Go

    Elle me permet de faire le lien entre les ordinateurs et le poste audio, entre mon PC et ceux de mes collègues pour des travaux en collaboration ou des échanges de documents … Bref, elle est à mes côtés depuis plus de 5 ans ! Si je la perds un jour, ce serait un réel drame, tant professionnel que sentimental !

    Mon smartphone

    Mon téléphone portable (même si je ne m’en sers jamais pour affaires personnelles durant mes heures de travail), reste mon « kit de survie numérique ». En cas de soucis sur les autres outils numériques de la classe, je sais que je peux compter sur lui pour la prise de photos, l’analyse des réponses via l’application Plickers, l’accès à Internet par le réseau mobile … Il m’a déjà sauvé de plusieurs situations imprévues !

     

    Voilà, donc la liste du matériel informatique et/ou numérique dont je dispose et que j’utilise(rai) régulièrement en classe. Le dernier outil qu’il me plairait vraiment d’avoir est un vidéoprojecteur personnel car j’utilise beaucoup celui de l’école et le partage avec mes collègues, qui elles aussi l’utilisent régulièrement. Mais étant donné les tarifs en vigueur pour ce genre d’outils, ce ne sera pas encore demain la veille. ;-p

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique