• Le livret P.A.C.C.

    Comme décrit dans mon article sur les cahiers, fichiers et mémos dont disposeront mes élèves à la rentrée, je mets en place l’an prochain dans ma classe un livret P.A.C.C.

    Qu'est-ce que le livret P.A.C.C. ?

    C'est un livret qui regroupera tout ce qui se rapporte à l’enseignement artistique, l'éducation musicale, l’anglais et l’ECM.

     

    Pourquoi mettre en place ce livret ?

    L’idée de mettre en place ce livret est arrivée par la rencontre de plusieurs éléments de réflexion avec mes collègues.

    Le premier était le souci de « stockage » des réalisations des élèves.

    - Pour la musique, on pouvait mettre dans le cahier de poésie mais c'est reléguer cette activité « à la fin du cahier » ce qui fait passer la discipline pour secondaire alors qu’elle mérite la même place que les autres.

    - Pour les arts visuels, plusieurs possibilités avaient été testées par chacune d’entre nous au cours de notre carrière : rendre les travaux au fur et à mesure, les conserver dans une pochette en papier peint comme en maternelle … Aucune ne s’était avérée intéressante car soit elle prenait une place considérable dans l’espace-classe, soit elle ne permettait pas de conserver le travail en classe pour y revenir ultérieurement si nécessaire lors d’autres projets.

    Bref, il fallait trouver autre chose, quelque chose qui ne prend pas trop de place ET que l’on peut ressortir quand on le souhaite.

    Le deuxième axe qui nous a fait réfléchir sur le sujet a été le LSU. (Oui, oui … l’outil est loin de m’avoir emballé mais il a été au final un élément déclencheur.). Sur le LSU, contrairement aux anciens bulletins ou livrets scolaires dont j’ai disposé dans mes précédents établissements, propose de remplir directement un parcours culturel et un parcours citoyen de cycle. Les deux mettent l’accent sur la démarche de projet, le suivi sur le cycle des activités de ces domaines d'enseignement … Alors oui, ce n’est pas nouveau me direz-vous ! Mais jusque-là ces deux parcours se résumaient pour ma classe à : lister les sorties en lien avec les sujets proposés, sans plus de détails finalement car nous « débriefions » à l’oral, faisions une affiche pour la classe ou l’école mais (par faute de place) ne gardions pas de trace individuelle que les élèves pourraient garder jusqu’à la fin de leur scolarité primaire (ou plus pourquoi pas !).

    Bref, il nous fallait trouver à présent quelque chose qui soit également évolutif permettant de conserver non seulement des travaux réalisés en classe mais aussi des traces de nos sorties scolaires, des bilans de formations citoyennes, des résumés de débats ou d'ateliers philosophiques et tout autre élément en lien avec les parcours demandés par le ministère.

     

    Quelle forme prendra ce livret P.A.C.C. ?

    Suite à nos nombreuses réflexions entre collègues autour des photocopies du matin, des Tupp’ de midi et des corrections de fin de journées, nous sommes tombées d’accord pour dire...

    « Bye bye les cahiers, Adios les pochettes, Tchüss les classeurs ! On passe à autre chose ! »

    Ouais, ouais, on a dit ça … on passe à autre chose … oui monsieur ! … Autre chose ! … Mais quoi ?

    La réflexion fut longue …

    comme nos temps de photocopies (qu’on oubliait de faire à force de penser), nos repas Tupp (très souvent froids finalement à force de parler …) et nos séances de correction (qu’on terminait chez nous devant Game Of Throne :-D !).

    Puis, en demandant autour de nous, en fouinant sur le net, en faisant marcher notre matière grise, nous avons pensé à la maternelle. Et oui ! Encore  elle ! Il faut dire qu’elle nous inspire pour un bon nombre de chose !

    Et donc nous nous sommes souvenues des fins d’année en maternelle, quand il fallait vider le classeur rempli d’activités pliées, perforées, rangées dans des intercalaires pour les relier par du fil de cuisine.

    « Si elle nous dit, après tout ce roman, qu’elle a pris un classeur au final, je préviens, je me supprime de la newsletter !! »

    Non, non, pas de craintes ! Je n’ai pas pris de classeur à levier ! Trop de mauvaises expériences avec mes petits CP et cet outil de malheur donc le système cassait très souvent la première utilisation, avant même que l’élève ne puisse avoir le temps de l’ouvrir. Je suis vaccinée des classeurs au CP !

    Rassurez-vous encore : je n’ai pas pris du fil de cuisine !!! A la place, j’ai sorti mes nouveaux meilleurs copains ! ("qui ? qui ? mais qui ?" !!!!!)

    Ainsi, le livret P.A.C.C. aura la même structure que le mémo des référents que mes élèves auront excepté qu’il sera au format A4. Il aura une première et une quatrième de couverture qui seront réalisées par les élèves eux-mêmes au centre de création dès la première semaine de classe et qui seront plastifiées pour rendre le livret joli et résistant. Les élèves construiront également ce qui servira d’intercalaires pour séparer les différentes disciplines que ce livret regroupera. Le tout sera donc relié par deux anneaux de reliure (oui, c’est eux mes nouveaux copains !!!) sur le côté gauche des documents pour en faire un livret individuel. Ainsi, il s’ouvre et se referme à volonté et il est très facile d’y insérer les nouveaux travaux terminés.

    Tous les livrets P.A.C.C. peuvent se ranger ensemble dans une grande caisse au centre de création ce qui évite de devoir disposer d’une grande étagère ou d’une armoire pour stocker les classeurs.

    Et, avantage, on peut y mettre tout ! Feuilles blanches A4, feuilles à carreaux, feuilles A3 pliées, feuilles A5 … Du texte, des images, des photos … Et pas de risque de faire tomber et de tout mélanger comme avec un classeur à levier : on insère les feuilles, anneau après anneau, ainsi on maintient toujours un point d’attache fixe ce qui n'est pas faisable avec les classeur à levier.

    Certes, au début, les anneaux dont difficiles à ouvrir et les élèves ne pourront peut-être pas le faire eux-même, mais qu’importe, même si je le fais moi après la classe, ce sera toujours plus pratique et moins encombrant que les anciennes solutions.

    Cet outil peut aussi très aisément être envisagé comme un outil de cycle. La seule contrainte à prendre en compte dans votre cahier des charges du P.A.C.C. sera de les équiper d’anneaux suffisamment larges pour accueillir trois ans de la vie artistique, culturelle et citoyenne de vos élèves.


  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Août 2017 à 09:46

    La directrice que je suis te remercie mille fois!! Quelle excellente idée! Allez zou! Dans mon diaporama de pre rentree ;-)

    2
    Julie
    Dimanche 13 Août 2017 à 20:18

    Dans notre école nous faisons pareil, mais nous relions le tout avec des attaches archives. C'est pas mal aussi ;)

    3
    kriket 57
    Jeudi 29 Mars à 11:08

    Bonjour

    Serait -il possible d'avoir une photo de PACC car je ne vois pas réellement à quoi ça pourrait ressembler ? merci merci

      • Jeudi 29 Mars à 13:52

        Bonjour, il me semblait avoir mis des photos dans l'article mais visiblement non. J'en mets des que possible pour que ce soit plus parlant.

      • kriket 57
        Jeudi 29 Mars à 14:10

        ohhhh super !! merci merci

      • Jeudi 29 Mars à 14:16

        Il y a une image d'aperçu dans l'article sur le cahier de suivi à jetons si tu veux avoir une idee du rendu. JeJpense que je me suis trompée d'article en mettant la photo en fait lol Je corrigerai durant le WE ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :