• Durant l'été, j'ai pu participer à l'UNiversité d'été Ludovia #17 et découvrir POP Lab ainsi que toute l'équipe que se cache derrière. Convaincue par cette platerforme, j'ai décidé de l'adopter dès la rentrée afin d'envisager cette année encore très incertaine le plus sereinement possible.

    POP Lab, une plateforme incontournable

     

    POP Lab, c'est quoi ?

    POP Lab c'est une plateforme éducative permettant de créer, organiser et partager des contenus pédagogiques de toutes sortes (documents, vidéos, enregistrement, liens ...).

    En gros, POP Lab fonctionne comme un padlet mais en amélioré.

    C'est (à mon sens) bien plus intuitif et accessible pour des élèves jeunes comme mes CP par exemple.

    Sur un padlet, en un seul écran, la quantité d'informations visibles et disponibles peut être très perturbante pour un enfant. POP Lab de résoudre ce souci en organisant les informations de manière beaucoup plus structurée ce qui permet aux élèves de s'y retrouver sans même s'y être perdu. ;-)

    A l'orgine POP Lab a été élaboré et pensé pour le secondaire. Malgré cela, je pense qu'il peut tout à fait être accessible dès l'école primaire.

    Voici une petite présentation de POP Lab en vidéo ...

     

    Pourquoi avoir opté pour POP Lab ?

    La réponse est simple : pour envisager l'année plus sereinement !

    Après une année 2019-2020 plus que rocambolesque et une année à venir tout aussi incertaine, j'avais (dès juin dernier) décidé d'utiliser un padlet pour préparer mes élèves à toutes les éventualités d'enseignement.

    Mais une fois que j'ai eu essayé POP Lab, j'ai décidé d'abandonner le padlet pour utiliser ce nouvel outil bien plus adapté à mes petits loups.

    Mon objectif premier était de choisir un outil qui me permettra de faire cours à distance  mais aussi et surtout, que les élèves puissent l'utiliser seul, sans trop de difficultés dans le cas ou leurs parents seraient occupés par leurs propres activités professionnelles comme ce fut le cas l'an passé.

    Vous allez voir que POP Lab permet tout cela ! Mais avant toute chose, voilà LA question que tout le monde se pose déjà ...

     

    POP Lab, c'est cher ?

    Non ! POP Lab c'est gratuit pour les enseignants !

    0 € pour un potentiel incroyable et une infinité de possibilités pour vous et vos élèves !

    Le POP LAb de ma classe est accessible sur ordinateur, tablette et smartphone (seul le web clipper ne fonctionne pas encore sur ce dernier mais ce n'est qu'une question de temps ;-p).

    De plus, POP Lab est un projet mené en collaboration avec le Rectorat de l’Académie de Strasbourg et cofinancé par l’Union Européenne et la Région Grand Est.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Autant dire qu'il n'y a pas a se poser la question de savoir si c'est autorisé de l'utiliser. ;-)

    Satisfaits ? On continue du coup ? ;-p

     

     

    POP Lab, ça se présente comment ?

    Pour l'utiliser, il faut créer un compte (de préférence avec votre adresse académique pour bénéficier de l'offre enseignante) puis vous aurez accès à VOTRE Pop Lab.

    Deux espaces distincts s'offriront alors à vous :

    - Le labo qui vous permettra d'organiser vos cours et de les partager

    - Le frigo qui vous permettra d'enregistrer des éléments qui pourront vous servir ultérieurement (Et oui ! Fini les Post it qui trainent partout et qu'on ne retrouve jamais ! Quand on n'a pas de mémoire comme moi c'est le top ! lol)

     

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Dans le labo, vous pouvez créer les dossiers et/ou documents que vous voulez. Pour l'instant j'ai tout organisé en fonction des disciplines de classe et veillant à reprendre les pictogrammes utilisés en classe pour que mes élèves puissent s'y retrouver facilement, même sans savoir lire.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Le frigo, en fait, c'est la mémoire qui me fait défaut ! Je n'aurais qu'à ressortir les informations au moment où elles me seront utiles.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    POP Lab, une plateforme incontournable

    En suivant le lien de partage que je leur ai transmis, les élèves voient au final la même chose que moi à la différence que les boutons de personnalisation ne figurent pas à droite de l'écran. Ils peuvent tout consulter, sans rien effacer ou changer de place.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Pour vous permettre de mieux vous rendre compte de l'organisation de POP LAB et de son potentiel en ces temps si étranges et incertains, voici une petite vidéo Youtube pour vous faire visiter celui que j'ai créé pour ma classe :

     

    A l'heure où j'écris cet article, j'ai déjà eu l'occasion de montrer le POP Lab aux élèves, en classe. Le soir même, certains sont allés le consulter avec leurs parents et le lendemain, les enfants m'ont dit :

    "C'était trop génial de revoir la vidéo des Alphas !"

    "J'ai expliqué à papa comment on avait fait l'exercice de maths !"

    "La vidéo que tu as mise pour réviser les sons elle était trop cool !!"

     

    Bref, POP Lab s'annonce comme un réel point d'appui pour le suivi scolaire à la maison, le partage école-famille et, surtout, il sera un véritable allié si jamais la situation dégénère à nouveau dans un avenir plus ou moins proche.

    Il me sera très facile de partager des supports organisés et accessibles de tous, quasiment partout.

    Je ne le souhaite évidemment pas !! Mais je préfère y être préparée (matériellement ET psychologiquement) ... et y préparer mes élèves. ;-)

     

     

    Pour les collègues qui m'ont demandé, voici la trame modifiable qui m'a servir à créer les images visibles sur les documents de mon POP LAB ...

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

     

     


    13 commentaires
  • Après l'année écoulée, il faut se rendre à l'évidence, la place du numérique dans les enseignements et les apprentissages a considérablement évolué. Entre enthousiasme face à un champ des possibles quasi infini et pragmatisme face aux réalités matérielles et temporelles, comment donner une place réelle et efficiente au numérique afin qu’il apporte une réelle plus-value dans le cadre de la mise en place et du développement d’une classe flexible ? Par quels moyens le numérique trouve-t-il sa place dans une classe qui se veut être également centrée sur les élèves ? ​  ​C'est à ces questions que La Maitresse Sev et moi avons tenté de répondre à l'ExplorCamp de l'Université d'été de Ludovia. 

     Ludovia #17

    Ludovia #17

    Pourquoi utiliser les outils numériques en classe flexible ?

    L’appropriation par les élèves d’une réelle autonomie est une des raisons principales qui ont encouragé le développement de l’utilisation du numérique en classe. Les élèves deviennent responsables d’une partie des apprentissages et du retour qui en sera fait à l’enseignant.

    Il s’agit là d’un grand bouleversement dans la répartition des tâches au sein de la classe car l’enseignant doit revoir sa posture et accepter de lâcher prise pour donner à l’élève une place centrale.

    L’accès à divers outils tels que des tablettes, des dictaphones, des ordinateurs fixes ou mobiles ainsi qu’à des appareils photos permet pour l'élève de réaliser un feed-back immédiat sur les activités autonomes, écrites ou manipulées, qui portent sur du réinvestissement ou de la découverte. ​

    Tout comme la mise en place de la classe flexible, l’inclusion des outils numériques dans son enseignement doit être à l'origine d’une volonté de l’enseignant de faire évoluer sa pratique pour l’adapter aux besoins spécifiques de ses élèves. ​

    Ils offrent un suivi plus riche, facilité et réalisé de manière différée dans le temps. (les retours se font sous de nombreuses formes : photos, enregistrements audios, vidéos).

     

    Des points d'appuis pour l'enseignement à distance

    L'autonomie et la capacité de prise d’initiative acquises par les élèves en classe en classe ont été de réels points d’appuis pour l’enseignement à distance et la classe à la maison.  En veillant à transmettre aux élèves des documents qui leurs étaient déjà connus (car préalablement utilisés en classe), les familles ont ainsi pu constater que les enfants étaient capables de se prendre en main et de gérer leur travail scolaire sans avoir besoin d’aide pour s’organiser. Dans une situation où les parents avaient eux-mêmes leurs obligations professionnelles à gérer à distance, l’autonomie des enfants pour la gestion des activités scolaires a été pour eux un confort considérable.  

     

    Et si on n'y connait rien ? 

    Le numérique, même s'il devient de plus en plus présent dans notre quotidien pas seulement de classe, n'est pas toujours évident à prendre en main.

    La première chose à faire est donc de ne pas vouloir en faire trop tout de suite. Il faut se donner le temps de découvrir les outils, de les "apprivoiser" et de ne pas risquer la surcharge cognitive (pour un enseignent ce serait quand même un comble ;-p).

    Comme c'est aussi un travail qui peut être très coûteux en termes de temps et d’énergie, il ne faut pas hésiter à penser "collectif". Le travail d'équipe sera toujours déterminant dans notre métier, encore plus avec le numérique. Un vrai travail d’équipe doit donc être pensé afin de permettre à tous de s’approprier ces outils, que ce soit dans le cadre de l’enseignement en présentiel ou à distance. ​

     

     

    Comme je reçois régulièrement des questions sur l'usage que je fais des outils numériques dans ma classe flexible de CP, j'ai pris le temps de remettre en page un PDF que j'avais eu l'occasion de créer pour une intervention sur le sujet il y a quelques mois.

    J'y présente les différents outils numériques disponibles dans ma classe et les multiples utilisations que les élèves et moi en faisons (au quotidien ou occasionnellement).

    Repenser la place du numérique en classe flexible

    En espérant que cela pourra vous aider à y voir plus clair, à vous aider ou à vous inspirer. ;-)


    votre commentaire
  • Grâce à ma copine Audymaikresse, j'ai pu découvrir Lexiclic, un clavier qui révolutionne l'écriture, l'orthographe et le production d'écrit !

    Lexiclic, qu'est-ce que c'est ?

    C'est un clavier intuitif basé sur les phonèmes.

    Chaque touche propose un son et l'image d'un mot référent permettant aux enfants de l'utiliser seul.

    LexiClic

    En fait, il fonctionne exactement comme le dictionnaire orthographique Eurêka que j'utilise également en classe et que je vous présente ici.

     

    Lexiclic, comment ça marche ?

    Plutôt que des longs discours, je vous propose de découvrir l'article écrit par Audymaikresse (celui qui m'a fait rêver toute éveillée ;-p) et qui vous donnera tous les détails en mots et en vidéo.

    LexiClic

     

    Mise à jour du 13/05/2020 :

    Lexiclic me permet de vous faire un joli cadeau de déconfinement en lançant deux codes promotionnels destinés aux familles !

    LexiClic


    votre commentaire
  • En classe et plus particulièrement aux centres d'autonomie, les élèves et moi utilisons beaucoup les supports numériques pour garder des traces des manipulations réalisées, des lectures à voix haute, des séances de langage oral, etc ... J'aimerais beaucoup pouvoir exploiter ces données prises en classe et pleine de sens pour les élèves pour rendre les leçons et les supports de travail plus interactifs et ancrés dans une pratique de classe vécue. Mais voilà ! Avec toutes les normes en vigueur liées à la RGPD, il n'est pas toujours facile de savoir ce que l'on peut conserver, où le conserver et combien de temps les conserver ! J'ai pu découvrir cette année service Canoprof qui permet de gérer des données numériques très facilement et tout en étant en accord avec les demandes institutionnelles. Une solution qui s'avère être efficace pour mon projet !

    Jusque là, je stockais les photos prises en autonomie, les vidéos d'expériences, les enregistrements audio de lectures, etc ... sur mon ordinateur personnel pour les montrer et les faire écouter en classe.

    Je ne gardais rien trop longtemps sur mon PC car, faute de connaissances suffisantes dans le domaine, je ne savais pas vraiment si j'étais en droit de stocker ces informations de la sorte. Même si elles n'étaient pas en ligne sur internet, je n'étais tout de même pas sereine avec ce "flou" que le stockage impliquait.

    De plus, mon souhait était de mettre ces données au service des apprentissages en les incluant dans les cahiers des élèves (exercices, traces écrites ou autres) sous forme de QR code.

    Mais qui dit "QR code" dit "nécessité de mettre le support numérique en ligne" ce que je ne savais pas faire dans les "règles de l'art" car, en effet, l'accord signé donné par les familles en début d'année ne donne pas le droit de TOUT faire avec les données impliquant leur enfant (et, en tant que maman, je trouve cela complètement compréhensible !).

    J'avais donc dans mon PC une multitude de supports intéressants qui pourraient être très pertinents pour les élèves et/ou les familles mais que je ne pouvais pas exploiter suffisamment pour des raisons de sécurité.

    Donc en conclusion, les élèves et/ou moi filmions, enregistrions, regardions et écoutions puis ... supprimions !

    Pas de données stockées, pas de problèmes pour bibi. ;-p

    Mais j'étais quand même fortement déçue de ne pouvoir rien faire de tout ce travail "non-écrit" produit par mes élèves et qui était non seulement la preuve d'un travail autonome effectif mais aussi la preuve de leurs progrès très souvent (pour ne pas dire tout le temps ...) !

    J'ai donc soumis mon questionnement et ma grande frustration aux référents aux usages numériques que j'ai pu rencontrer et qui m'ont redonné le sourire par les solutions qu'ils m'ont apportées. Elles ont été nombreuses et j'ai choisi d'opter à chaque fois pour la solution qui, si elle n'est pas la plus pratique ou ergonomique de celles existantes, est celle étant la plus sécuritaire. (Je préfère personnellement me casser un peu la tête pour prendre un nouvel outil en main plutôt que de risquer de voir un projet qui me tient à cœur cassé dans l’œuf pour des raisons de gestion de données. Mais, comme toujours, ce n'est que mon avis et ma décision, chacun est évidemment libre de faire comme il préfère. ;-)).

    C'est grâce à eux que j'ai ainsi pu découvrir Cl@sse Virtuelle pour échanger en direct et sécurisé avec la classe de nos correspondants) et CanoProf.

     

     

    CANOPROF, qu'est-ce que c'est ?

    C'est un service de réseau Canopé qui a été lancé au salon Educatice en 2016.

    Il est, à l'origine, destiné aux enseignants du premier et du second degré qui souhaitent construire et scénariser leurs contenus de cours.

    CANOPROF permet l'hébergement en ligne des cours produits, favorise la collaboration entre enseignants, la réalisation de modules de contenus réutilisables dans Magistère et / ou dans certains ENT.

    Grâce à Canoprof, chaque enseignant peut donc :

        créer et produire des activités multi-média, des séquences et des séances pédagogiques,

        diffuser des cours vers les appareils mobiles des élèves,

        partager et coconstruire des ressources par les enseignants,

        rendre les ressources produites accessibles sans accès internet,

        éditer les ressources dans plusieurs formats de fichier et de compatibilité avec les ENT

    Les équipes des Ateliers Canope peuvent accompagner les enseignants sur la production et la publication de cours avec CANOPROF.

    Voici une petite vidéo qui vous donnera un aperçu de tout le potentiel de CANOPROF.

     

     

     Comment j'utilise CANOPROF ...


    Sur mon Canoprof cloud, j'ai créé plusieurs dossiers personnels (Animations pédagogiques, visite virtuelle pour les correspondants ...) ainsi qu'un dossier "CP" contenant lui-même un dossier par élève dans lequel je stocke tous les fichiers numériques individuellement (photos de manipulation, enregistrements de narration, lectures à voix haute ...). 

    Voici une petite vue rapide de mon Cloud (en version "démo" afin de préserver l'anonymat de mes élèves ;-)).

    Canoprof Cloud, un service conforme RGPD pour gérer des données numériques de classe

     

    Canoprof est assez facile à prendre en main et à gérer (même s'il faut être trèèèès patient pout la création du compte et du nom de domaine).

    Canoprof Cloud, un service conforme RGPD pour gérer des données numériques de classe

     

     

    Comment profiter du service CANOPROF ...

    Pour pouvoir profiter de Canoprof, deux possibilités s'offrent aux enseignants :

    Le logiciel Canoprof à télécharger

    - concevez des séquences pédagogiques en utilisant différents médias (texte, image,audio, vidéo) ;
    - sauvegardez vos productions.

    Le Canoprof cloud accessible via internet

    - publiez et partagez vos productions avec vos collaborateurs ;
    - diffusez vos cours et exercices auprès des élèves par ordinateurs, tablettes, TNI et projecteurs.

     J'ai personnellement choisi d'utiliser la version cloud car, après essais, c'est avec cette version que je me suis sentie le plus à l'aise et la plus efficace.

    Voici ce que je fais personnellement sur Canoprof (que je n'exploite pas à la moitié de ses possibilités faute de temps suffisant pour m'y atteler actuellement) :

    • sauvegarder en ligne les productions individuelles de mes élèves,
    • stocker sur le cloud les contenus pédagogiques destinés à mes élèves,
    • créer des QR code pour accéder à ces données sécurisées

     Avant de pouvoir utiliser Canoprof, il faut réaliser les étapes suivantes :

    Canoprof Cloud, un service conforme RGPD pour gérer des données numériques de classe

     

    Canoprof Cloud, un service pour gérer des données numériques de classe

    Canoprof Cloud, un service conforme RGPD pour gérer des données numériques de classe

     

    Canoprof Cloud, un service conforme RGPD pour gérer des données numériques de classe

     

     

    CANOPROF en classe ... 

    Canoprof offre la possibilités à ses utilisateurs de créer des QR code très facilement pour chaque éléments stocké dessus.

    Canoprof Cloud, un service conforme RGPD pour gérer des données numériques de classe

    Chaque QR code s'accompagne du nom du fichier ou dossier associé pour en faciliter la lecture et le repérage par les élèves. De cette manière, il est très facile d'imprimer les QR codes pour les coller dans le cahier des élèves.

    Par exemple, on pourra donner à Lucie un QR code renvoyant à l'enregistrement audio de la poésie qu'elle souhaite apprendre et réviser à la maison tandis que Mathéo se verra recevoir un QR code lui permettant de faire écouter sa lecture à haute voix du jour à ses parents le soir et qui sera mise dans son cahier de progrès pour valider une compétence. L'ensemble des élèves de la classe pourra aussi recevoir un QR code pour découvrir la vidéo de la course ELA réalisé la semaine passée.

    Et j'en passe ... Les possibilités sont infinies grâce à ce support !

     

    Canoprof Cloud, un service conforme RGPD pour gérer des données numériques de classe

    De nombreux tutos sont également disponibles sur YouTube pour exploiter toutes les possibilités proposées par Canoprof.

     

    J'espère que cet article aura pu vous apporter des informations utiles et que Canoprof vous donnera des solutions pour faciliter votre quotidien auprès des élèves mais aussi ailleurs.

     

    Et, parce qu'on ne le dit et ne l'écrit jamais assez :

    MERCI AU RÉSEAU CANOPE

    Thank you free icon

    pour ses ateliers où il fait bon vivre et se former,

    pour ses équipes toujours à l'écoute et de bon conseil,

    pour ses outils de qualité,

    et pour tout le travail caché derrière tout cela dont on peut parfois oublier l'existence au risque d'en négliger l'importance !


    1 commentaire
  • Au cours de notre projet de correspondance scolaire, ma collègue Maitresse Fo7 et moi avons choisi de faire échanger nos classes non seulement par courrier mais également en direct, par internet. Nous avons démarré ce projet d'échange vidéo avec Skype, puis, après avoir été informées de l'existence de la plateforme ministérielle Cl@sse virtuelle (conforme RGPD), nous avons choisi de passer par ce mode de communication 100% sécurisé pour échanger.

     

     

     

    Cl@sse virtuelle, qu'est-ce que c'est ?

    C'est un service en accès illimité pour la formation, les réunions et les webinaires auquel tous les personnels du Ministère de l'Education Nationale ont accès.

    La plateforme est accessible via le portail Arena comme expliqué ci-dessous ...

    La plateforme Cl@sse virtuelle

    ... ou directement par le lien contenu dans l'image ci-dessous. ;-)

    L'interface Cl@sse virtuelle

     

    Cl@sse virtuelle est supportée par de nombreux systèmes informatique  et compatibles avec plusieurs navigateurs .     

    Utilisée principalement pour de la formation à distance, elle offre une multitudes d'utilisations et d'exploitations permettant d'optimiser l'organisation d'évènements virtuels (échanges audio, vidéo ...).

    L'interface demande un peu de temps de prise en main avant de pouvoir être vraiment accessible et ergonomique. L'inscription et la gestion des activités créées est très flexible et on peut tout adapter à nos besoins (activité permanente, occasionnelle avec des horaires déterminées ...).

    Il est possible d'ajouter facilement des participants aux échanges vidéos, même s'ils ne sont pas personnel de l'Education Nationale. De quoi favoriser la collaboration, le travail d'équipe ou les projets de toutes sortes.

    Par exemple, grâce à Cl@sse Virtuelle, il devient très facile d'"échanger sécurisé" et d'entrer par exemple en contact, par écrans interposés, avec un auteur de littérature de jeunesse à la fin d'une lecture en réseau ou avec un sportif de haut niveau en vue d'une interview (Si leur emploi du temps le permet évidemment ! ;-D).

    L'échange vidéo devient facile et accessible

    sans souci de gestion de données ou autre.

    (Et l'enseignant  de ce fait un gros poids en moins sur la conscience. ;-))

     

     

     

    Pourquoi avoir choisi Cl@sse virtuelle ?

    Nous avons finalement abandonné Skype car l'application et son utilisation en classe n'était pas compatible avec la RGPD, dans le cadre scolaire (ce à quoi nous n'avions pas pensé dans un premier temps car, communiquant déjà toutes les deux par ce biais, cela nous semblait évident de l'utiliser avec les enfants pour plus de simplicité.).

    Aussi, afin de tout bien faire dans les "règles de l'art", nous avons demandé conseil à une formatrice aux usages numériques qui nous a donné plusieurs possibilités dont l'une d'elles était directement mise à disposition par le ministère (et donc conforme à tout ce qu'il faut ;-p) : Cl@sse virtuelle.

    Notre projet se déroulant au mieux et motivant considérablement nos élèves (et nous-mêmes !), nous n'avons pas souhaité le mettre en péril en utilisant des supports qui pouvaient être soumis à controverse ou autre. Nous avons donc choisi d'utiliser cette plateforme pour être certaines que cela ne nous empêche pas de mener notre correspondance à bien. ;-)

    (Et puis, comme on demande à nos élèves de respecter les règles et de se comporter correctement, autant commencer par le faire nous-même ... au moins un peu ! ;-p)

     

     

    Cl@sse virtuelle dans le cadre de notre projet Correspondance

    Pour mener à bien notre projet, ma collègue et moi avons donc chacune créé une Cl@sse Virtuelle sur la plateforme à partir du portail Arena. De mon côté, j'ai créé une activité que j'ai intitulé "Echanges inter-classes" (comme expliqué en image ci-dessous).

    La plateforme Cl@sse virtuelle

    J'ai ensuite saisi l'adresse mail associée à la classe de ma collègue pour l'inviter à rejoindre l'activité. Une fois fait, nous avons pu échanger ensemble puis avec nos classes par visioconférence (comme nous le faisions via Skype avant).

    Pour faciliter les discussions et nous éviter trop de manipulations avant nos "directs de classes", nous avons choisi de créer une activité "permanente". Ainsi, nous pouvons nous connecter quand nous le souhaitons et échanger aussi longtemps que nous le voulons.

    Il est malgré tout possible de créé des activités "temporaires" avec une date et des horaires fixées, obligeant ainsi les participants à la discussion de se connecter à ce moment précis ce qui est pratique dans le cadre des échanges professionnels par exemple.

    Le petit bémol que nous lui avons trouvé c'est que nous sommes obligées d'afficher tous les écrans pour voir l'autre classe. Il nous a été impossible d'afficher uniquement la classe des correspondants en grand comme c'était le cas sur Skype. :-( (Mais on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le ... beurrier ! Le beurrier  bien sûr ! :-D)

    La plateforme Cl@sse virtuelle

    La plateforme Cl@sse virtuelle

    Voilà donc ce que j'ai pu récemment découvrir concernant Cl@sse virtuelle. Peut-être que certains ou certaines d'entre vous connaissaient déjà cette plateforme.

    Si c'est le cas et que vous souhaitez apporter des informations complémentaires, n'hésitez pas à le noter en commentaire. Si ce n'est pas le cas et que vous souhaitez obtenir plus de détails sur le sujet, je vous conseille de vous rapprocher du formateur numérique de votre circonscription qui saura très certainement vous renseigner (bien mieux que moi qui découvre tout juste l'outil et qui souhaitais juste le porter à votre connaissance car je pense qu'il peut être un atout pour vos projets de classe. ;-))


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique