• Observer un stagiaire en situation pratique

    Cette année, j'ai déjà pu accueillir dans ma classe deux stagiaires de M2 MEEF en ma qualité de Maitre d'Accueil Temporaire (MAT). Au cours de ces stages, les étudiants ont pris en charge la classe sur plusieurs séances différentes que j'ai eu la charge d'observer et d'analyser avec eux.

    Devenir MAT c'est accueillir dans sa classe de futurs enseignants en formation pour leur permettre d'avoir un premier contact avec le terrain et le quotidien de classe. J'en expliquais toutes les modalités l'an dernier dans cet article.

    Aucun diplôme ou certification de formatrice n'est nécessaire pour devenir MAT.

    Devenir MAT est une première étape très intéressante qui met doucement l'enseignant dans un rôle de formateur. C'est un rôle qui peut s'élargir encore en passant le CAFIPEMF.

    Pour ma part, même si le CAFIPEMF m'attire énormément, je ne peux et ne souhaite actuellement pas me lancer dans cette formation qui me demanderait trop de "sacrifices" personnels. Les conditions de réalisation de cette formation (variables selon les académies apparemment) m'obligeraient, en plus du temps de recherche et de rédaction du mémoire considérable, à m'éloigner de mon domicile pour pouvoir y prétendre et le préparer ce que je ne souhaite pas faire. J'ai déjà, durant de nombreuses années, travaillé très loin de chez moi en faisant chaque jour des centaines de kilomètres. Cela m'avait déjà épuisé à l'époque en me faisant perdre beaucoup de temps sur la route et, à présent que j'ai (enfin !) pu me rapprocher de mon lieu d'habitation, je ne souhaite pas faire marche arrière !Comme je le disais ici, ma famille passe avant tout le reste.  Ayant des enfants en bas âge et un mari qui vient de se voir offrir des opportunités professionnelles (qui vont lui demander beaucoup de temps et de disponibilités) dont il rêve depuis de nombreuses années, j'ai pour le moment mis ce projet professionnel en suspens. Mais un jour peut-être ... Qui sait ... Je pourrais m'y projeter plus sereinement. ;-)

    En attendant, être MAT m'apporte autant (et même plus) que ce que j'envisageai en acceptant ce rôle.

    Devenir MAT ne donne pas accès à une formation particulière dans toutes les académies (une réunion d'informations a lieu en début d'année dans la mienne, dans d'autres il existe une mini-formation et dans d'autres encore rien d'après les retours que j'ai eu sur IG).

    Aussi, après des échanges avec d'autres MAT durant les dernières vacances, certaines m'ont demandé comment j'agissais avec mes stagiaires lors des temps de situation pratique. Nous en avons longuement parlé ensemble et je me suis dit que cela pourrait peut-être servir à d'autres avec qui je n'ai pas eu l'occasion d'échanger en privé. ;-)

    C'est donc sans formation d'aucune sorte (mis à part mes lectures personnelles des documents officiels en lien avec mon rôle de MAT bien sûr) ni prétention que j'ai réalisé le petit diaporama qui suit, visant à décrire la démarche qui est la mienne lors du temps d'observation de mes stagiaires en situation pratique.

    Observer un stagiaire en situation pratique

     

    J'espère qu'il pourra au moins apporter quelques pistes aux collègues MAT qui ne peuvent bénéficier d'un guidage sur cette fonction si particulière qui est la leur. ;-)

     


  • Commentaires

    1
    Maîtresse Lili
    Vendredi 8 Février à 06:47
    Merci !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :