•  J’ai découvert ce livre grâce à une collègue d’Instagram @bnouzille. Elle a pris le temps de partager cet outil utilisé par sa fille (actuellement dans une classe de niveau équivalent au CE1 en France) et qui est visiblement très connu et présent dans les écoles belges. Eurêka est un dictionnaire qui donne simplement l’orthographe des mots. Il va à l’essentiel (pas de nature, de définition, d’exemple …) ce qui allège considérablement les pages et donc le poids du livre ! Mais je n'en dirai pas plus et laisse le blog à Bénédicte et sa fille le temps d'un article. ;-)

     

    Enseignante Française en Belgique, je découvre petit à petit toutes les richesses que peut offrir ce pays. Et non je ne vais pas vous parler du chocolat, des frites mais d’un super outil pour nos classes, assez méconnu en France :

    Eurêka ! Mon dictionnaire orthographique pour écrire tout seul

    (édition de Boeck)

    Eurêka

    C’est ma fille, en primaire à l’école belge, qui  m’en a parlé la première. Et c’est elle qui vous explique, en vidéo à la fin de cet article, comment on l’utilise. Elle l’utilise régulièrement dans sa classe, comme beaucoup d’élèves du primaire en Belgique. C’est tellement facile !!!

    Cet ouvrage assez fin (100 pages), n’a pas pour vocation de contenir tous les mots mais plus tôt les plus usités par un enfant du primaire. Une autre version existe, elle semble plus complexe (car prévue pour des élèves plus âgés, à partir de 9 ans (équivalent au cycle 3)).

    Comme le dit très bien cet ouvrage : « Ce dictionnaire s’adresse à tous les enfants qui savent lire, dès la deuxième année (CE1), afin de les aider lors de la rédaction et la correction de leurs textes libres. »

    Ce dictionnaire s’utilise avec les sons et non les lettres, « à partir de l’image auditive ».

    Je pense qu’on peut envisager une utilisation guidée dès le CP.

    Attention il n’y a pas d’illustration, donc on ne parle pas ici du sens des mots mais juste de savoir écrire des mots qu’on a dans la tête.

     

    Utilisation du dictionnaire

     

    Voici comment un élève peut l’utiliser : Dans la vidéo, une élève cherche à écrire dauphin.

    On ouvre le dictionnaire au milieu. On tombe sur les 2 pages centrales violettes au papier glacé.

    Eurêka

    Ces deux pages dressent la liste de tous les premiers sons possibles des mots qu’on cherche à écrire.

    Dans la page violette, je cherche le son D représenté par la lettre d.

    Puis en deuxième son on entend le son O dans dauphin, donc l’élève va repérer la syllabe do.

    Eurêka

    A côté de cette syllabe, l’élève va trouver un numéro entouré qui indique la page du dictionnaire.

    Il doit tourner les pages pour se rendre à la page indiquée.

    Ici c’est page 31. A chaque page, il y a des listes de mots en cursives regroupés sous des syllabes dans des rectangles violets.

    Eurêka

     Sous la syllabe do, on trouve

    Eurêka

    Sur le côté il y a des lettres/sons dans des petits ronds violets pour donner le 3 -ème son du mot cherché. Pour le mot dauphin, sous le rectangle do, l’élève cherchera le petit rond f.

    Eurêka ! Juste à côté en cursive, on trouve écrit en cursive avec un déterminant, un dauphin.

    Eurêka

    L’élève n’a plus qu’à le recopier ou vérifier son orthographe.

     Pour écrire, c’est beaucoup plus simple, rapide et efficace qu’un dictionnaire courant. A vous d’essayer.

    Bonus 

    En plus dans ce livre il y a :

                      Une liste de 176 mots usuels                                    Les nombres en lettres

    Eurêka         Eurêka

     

    les majuscules et l’alphabet et un rappel les nouvelles règles orthographiques.

    Eurêka              Eurêka

    Voici une petite vidéo plus parlante pour vous montrer comment fonctionne la recherche dans Eurêka.

     

    Le site enseignons.be propose également plusieurs outils d’aide à l’utilisation, tant pour les enseignants, que pour les parents et les enfants.

    Le fichier d’utilisation

    Le procédurier du dictionnaire Eurêka et des exercices avec corrigés

     Si Eurêka, vous intéresse, rendez-vous par ici

    Bon amusement !

     

     


    3 commentaires
  • Comme j'ai réduit les affichages pour aérer mes murs, il m'a fallu trouver une solution efficace pour remplacer le mur de mots.

    Le mur des mots permettait aux élèves d'avoir rapidement à disposition le vocabulaire nécessaire pour nos séances de productions d'écrits, de grammaire ...

    En réduisant les affichages, j'ai décidé de supprimer le mur des mots. J'ai souhaité le remplacer par des référents mobiles qui proposent, selon moi, plus d'avantages :

    - gagner de la place sur les murs et aérer la classe

    - proposer une multitudes de thèmes différents en même temps

    - être plus proches des élèves en difficultés mais également des élèves ayant des troubles de l'attention ou même des problèmes de vue (et souvent en attente de rendez-vous chez un ophtalmologue durant plusieurs mois).

    Ces référents ont donc pris la forme d'étiquettes reliées par thème grâce à un anneau de reliure. Une barre à crochets placée au centre d'écriture permet d'en mettre quelque uns à disposition directe des élèves. Ces référents changent au fil de l'année selon les projets, les périodes, les thèmes de travail ...

    Les autres sont stockés dans une boîte dans un des casiers de la table du centre d'écriture. Ainsi, ils restent disponibles si besoin sans pour autant "polluer" l'espace et l'attention. ;-)

    Voici mes référents mobiles ...

    Les référents mobiles

     

    Les référents mobilesLes référents mobiles

    J'ai commencé à créer ces référents à l'aide d'outils trouvés sur le site Teachers pay Teachers et mis en vente par des professeurs de français américains.

    Malheureusement, l'écriture cursive n'existe pas outre-Atlantique. Les documents mis à disposition étaient donc en écriture script et cela pose problème aux élèves en difficulté avec les correspondances entre les lettres des différentes écritures.

    J'ai donc commencé un gros chantier de réalisation de référents mobiles en écriture cursive qui conviendront mieux à mes élèves (et qui, par la même occasion, me plairont aussi ;-)).

    Des lots sont déjà prêts et disponibles ci-dessous (à imprimer en mode 2 ou 4 feuilles par page selon la taille d'étiquettes souhaitée).

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

     Les référents mobiles

    Les référents mobiles

     Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    @la_classe_d_emma met également a notre disposition les référents mobiles qu'elle a réalisé. Merci à elle pour ce partage !

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Les référents mobiles

    Emma met à votre disposition une version modifiable de son PPT "Pays et capitales" afin que vous puissiez faire des référents qui correspondent à vos projets de classe en géographie (par continent, organisations ...)

    Si vous souhaitez participer à la réalisation de référents mobiles, voici la trame Power Point que j'utilise pour réaliser les miens.

    La police utilisée est "Cursive Standard". Pour changer le fond, il vous suffit d'effacer celui déjà proposé, d'insérer celui que vous souhaitez mettre en le redimensionnant si nécessaire et de "reculer" l'image jusqu'à ce que votre fond prenne place convenablement.

    N'hésitez pas à ajouter votre nom où votre logo sur les différentes étiquettes afin que chacun puisse identifier les auteurs des référents. ;-)

    Trame des référents mobiles - MAACP

    En espérant que ces étiquettes sauront vous convenir, vous servir et, pourquoi pas, vous encourager à réduire les affichages pour mettre les outils à portée de main des élèves ! ;-)


    7 commentaires
  • Au centre de l'alphabet et des mots, j'utilise différents supports pour permettre à mes élèves de retenir l'orthographe des mots et pratiquer la dictée.

    Voici une fiche qu'ils peuvent utiliser seul ou à deux.

    Elle se compose de trois parties :

    - "Je lis" partie destinée à recevoir l'étiquette-mot tirée au sort (mots-outils, référents ..). Cette partie ne sert que si l'élève souhaite travailler seul car s'ils travaillent en binôme, l'un dicte le mot tiré au sort à l'autre, ce qui permet de travailler la lecture et l'écriture sous la dictée.

    - "Je forme", zone permettant de composer le mot (lu ou dicté) à l'aide de différents outils tels que les lettres Montessori, les lettres aimants en différentes écritures ...

    - "J'écris" destiné à permettre à l'élève de travailler la copie du mot en respectant les normes de l'écriture cursive et de la méthode Dumont utilisée en classe.

    Cliquez sur l'image pour accéder au document

    Je lis, je forme, j'écris


    votre commentaire
  •  

    Suite à une publication Instagram de Bout de gomme concernant la production d'écrits, j'ai pu participé avec d'autres collègues à la réalisation d'une collection de fiches-jeux (niveau CP) permettant aux élèves de construire des phases tout en s'amusant.

    Toutes les fiches sont regroupées sur le blog de Bout de Gomme.

    Vous y trouverez divers thèmes de travail ainsi qu'une trame modifiable pour réaliser vos propres fiches ! ;-)

     

    Merci Bout de Gomme pour cette initiative et ces partages !Création de phrases


    votre commentaire
  • La première séance d'écriture de CP porte sur la tenue du crayon. Jusque là, rien de neuf sous le soleil ! ;-) Mais cette année, la magie va opérer !

    Je vais démarrer en dévoilant aux élèves notre plus grand secret :

    les maîtresses sont magiciennes !

    Évidemment je vais leur proposer de leur apprendre à devenir magicien mais pour cela il leur faut du matériel.

    Comme je suis une magicienne bien équipée, j'ai une baguette !! Bon, empruntée à ma fille pour l'occasion certes. Mais j'avoue que je ne serais pas contre une vraie pour éliminer les files d'attente aux caisses des hypermarchés. (Je vous vends du rêve avouez !;-)).

    Des élèves magiciens ...

    Mais bon, il faut sire qu'une baguette ce n'est pas discret, mes pouvoirs seraient remarqués trop facilement. J'ai donc camouflé mes pouvoirs dans ... un stylo !!!

    Et comme je suis une magicienne plutôt partageuse, je vais leur prêter mes baguettes camouflées en stylo !

    Mais attention, ils devront être délicats car tous les stylos touchés par une maîtresse deviennent magiques également !! Et la magie c'est certes chouette mais c'est aussi dangereux !! Il faut être très prudent et les manipuler avec soin pour être efficaces et produire l'effet espéré.

    Je sortirai donc mon grimoire magique de maitresse 2.0 (ma tablette numérique quoi !) et lire :

    Leçon n°1 : Pour devenir un magicien ou une magicienne, voici comment tenir sa baguette

    On lève le doigt comme pour interpeller la maitresse

    On fait glisser le pouce le long de son majeur jusqu’à la dernière articulation

    On appuie là avec son pouce en le pliant (cela permet de se rendre compte que si on place le stylo entre, il est fermement tenu puisque fermement appuyé contre le majeur.)

    On place sa baguette entre le bout du pouce et l'articulation de l'index

    On rabat l’index sur sa baguette pour la guider.

    Je fais placer l'arrière du stylo entre le pouce et le majeur et baisser l'objet comme pour jeter un sort.

    Des élèves magiciens ...

    Puis je fais glisser le stylo jusqu'à l'autre extrémité pour constater que la tenue du stylo est la même que celle de la baguette ! (INCROYABLE HEIN ?!)

    Des élèves magiciens ...

    Ce qui vérifie notre secret : les maîtresses sont magiciennes !

    Désolée pour les photos de mauvaise qualité. Je les ai prise rapidement pour que mon explication soit un peu plus visuelle ;-)

    Pour prouver aux élèves qu'ils sont devenus magiciens et obtenus des pouvoirs, je vais leur faire faire apparaître un chien sur le tableau ! (Et oui, rien que ça !)

    Des élèves magiciens ...

    Cliquez sur l'image pour en savoir plus sur ce chien ;-)

    En diffusant ce diaporama progressivement et en faisant faire les gestes associés en l'air aux élèves avec leur stylo (en position d'écriture bien sûr ! Terminé la baguette, on camoufle nos pouvoirs dorénavant !), le chien Jeannot apparait sur le tableau, sans écrire, simplement avec la magie contenue dans nos stylos correctement tenus !

    NB : Ce dessin sera réalisé au début de chaque séance d'écriture lors des semaines suivantes.

    Voilà donc comment je vais démarrer l'écriture cette année en CP.

    N'hésitez pas à me faire partager votre avis sur cette séance et à me faire remonter vos propres manières d'aborder ce sujet ;-)


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique