• Depuis quelques temps je cherchais des bandes-dessinées destinées ET adaptées à mes jeunes CP, principalement pour donner confiance et envie de lire à mes élèves les plus en difficulté. Et j'ai trouvé !

    Les BD sont des supports de lecture que je trouve réellement pertinents, notamment pour les élèves en difficulté.

    La place de l'image y est importante tandis que l'ampleur du texte est réduite à l'essentiel. La bande dessinée permet ainsi aux élèves d'entrer dans la lecture en douceur, sans être "effrayés" par des zones de lecture longues où les mots de mêlent et s'entremêlent beaucoup trop pour certains.

    Malgré cela, le format des BD est, à mon sens, très accessibles aux élèves du cycle 3 mais beaucoup moins aux élèves du cycle 2.

    En effet, le format A4 des livres de BD comme Astérix, Tintin, Titeuf, etc ... est difficilement manipulable par mes petits CP. J'avais déjà remarqué cela quand je leur donnais des cahiers 21x29,7 ou 24x32 il y a quelques années : mes petits loups se perdaient dedans. La taille, la longueur des pages à tourner ... autant d'éléments qui faisaient que ces supports étaient de véritables paquebots pour eux.

    Il leur était difficile d'embarquer dessus et je devaient vite leur venir en aide afin de ne pas perdre leur concentration ou, pire encore, leur motivation.

    Pour les albums de BD, je retrouve ce même souci.

    Donner une BD d'Astérix (je prends cet exemple uniquement parce que je suis ultra-fan de ce petit gaulois ! ;-D) à un CP, même excellent lecteur, le met en difficulté.

    Pourquoi ?

    Déjà parce qu'il doit d'abord trouver une place qui lui soit non seulement agréable et confortable pour lire mais aussi pratique (quand on a 6 ans, des petits bras et de minuscules mains, lire un livre de cette taille en étant sur un pouf cela relève de la Mission Impossible !).

    Une fois qu'il est parvenu à ouvrir son livre à la page souhaitée, il est certes heureux de découvrir les multiples et superbes vignettes bien colorées qui s'y cachent, mais il découvre aussi avec moins d'enthousiasme :

    - des dizaines de bulles de formes différentes,

    - des polices d'écriture différentes qu'il lui faut déchiffrer (alors qu'il ne connaît que le script et la cursive à ce moment n'oublions pas !) 

    - une longueur de page conséquente à décoder (avec toutes les difficultés déjà citées)

    - et, pour le coup, un univers historique encore inconnu, des mots provenant d'une langue morte dont il n'a jamais entendu parlé (mais qui sont traduits en notes de bas de page ! Ouf ! ... ou pas ! Parce que cela engendre de la lecture supplémentaire pour parvenir à comprendre le livre du coup !)

    Autant vous dire que, même s'il y a plein d'images et que le texte n'est pas présenté sous forme de "gros bloc de lecture", l'élève de CP risque d'être très vite déboussolé et découragé.

     

    Je souhaitais donc trouver une collection de BD qui soit réellement adaptée à mes petits CP pour découvrir ce type d'écrit si riche en douceur.

    Mon cahier des charges était assez conséquent. Je voulais ainsi :

    - un format d'album de taille adapté aux mains de mes élèves

    - des histoires proches de leur quotidien pour réduire les difficultés de compréhension

    - réduire au maximum le nombres de polices d'écriture à maîtriser pour diminuer les difficultés de décodage des élèves

    - des personnages qui se retrouvent d'albums en albums pour créer un univers de BD (comme pour Astérix, Tintin ...).

     

    Autant vous avouer que je pensais ne jamais parvenir à trouver chaussure à mon pied ! ;-)

    Et pourtant, cette année, les éditions Casterman et la librairie Ludic ont, semble-t-il, entendu mes prières ! ;-p

    Lors de la venue de leur représentant à l'école il y a quelques semaines, j'ai découvert la collection

    "Je commence à lire en BD" !

    Découvrir la BD en CP-CE1

    Quelle ne fut pas ma joie et ma surprise de la découvrir !

    Elle remplissait toutes mes conditions et proposait même en plus un guide pédagogique prêt à l'emploi pour créer un rallye-lecture avec des élèves de CP et de CE1. Bien que je ne pense pas que j'utiliserai ces albums uniquement sous la forme du rallye-lecture proposé par les éditeurs, ce guide sera une excellente base pour pouvoir travailler ces petites BD en lecture-compréhension ou en lecture-suivie.

    Comme les images sont souvent plus parlantes que les mots, voici quelques photos commentées et une vidéo de présentation qui vous permettront de découvrir cette nouvelle petite collection et, pourquoi pas, vous en donner l'eau à la bouche ! ;-)

    Découvrir la BD en CP-CE1

    Découvrir la BD en CP-CE1

    Découvrir la BD en CP-CE1

    Découvrir la BD en CP-CE1

    Découvrir la BD en CP-CE1

     

    La collection se compose actuellement de 10 albums (5 pour le CP et 5 pour CE1). Si vous souhaitez commander les différentes BD de la collection, rendez-vous par ici.

     

     


    4 commentaires
  • Vous vous souvenez du livre blanc de Classe de demain sorti l'an dernier sur l'aménagement des espaces scolaires ? Mais si, je vous en parlais juste ici. Et bien cette année, le blog s'est attelé à en rédiger un tout nouveau sur l'aménagement flexible des salle de classe !

    Classe de demain a sorti (il y a quelques semaines déjà) un livre blanc pour aider les enseignants à faire leurs premiers pas en classe flexible.

    Ce document, que vous pouvez recevoir gratuitement en version numérique mêle états des lieux, témoignages de terrain, fiches pratiques, ... autant d'éléments qui pourront vous aider à y voir plus clair sur ce qu'est l'aménagement flexible et comment tenter de le mettre en place.

    Mais c'est encore Classe de demain qui vous en parle le mieux :

    _____________________________________________________________________

    Vous souhaitez vous lancer dans l'aménagement flexible, mais vous ne savez pas par où commencer ?

    Vous êtes au bon endroit !

    Voici un guide complet pour vous aider à construire votre projet du début à la fin.

    Découvrez en exclusivité le guide « Les premiers pas en aménagement flexible » présenté par classe-de-demain.fr et Manutan Collectivités.

    Vous retrouverez à l’intérieur de ce guide :

    • Des témoignages exclusifs de professeurs des écoles, de parents d’élèves, d’enfants, d’ergothérapeute
    • Une méthodologie complète : vous permettant de construire pas à pas votre aménagement avec des astuces et conseils d'expert.
    • Une super boîte à outils pour vous accompagner dans la réflexion de votre projet jusqu’à la construction de votre salle de classe.

    _________________________________________________________________________

     

    Un livre blanc sur l'aménagement flexible

    Un livre blanc sur l'aménagement flexible

     

    Vous pourrez aussi me retrouver, par ici ou par là, dans cet ouvrage car j'ai eu la joie et l'honneur d'avoir été contactée par leur équipe il y a plusieurs mois maintenant pour une interview qui m'a permis d'apporter mon témoignage d'enseignante pratiquant la classe flexible ainsi que le flexible seating.

    Vous pourrez également y retrouver les petits mots d'autres supers collègues comme Maitresse Sev, Un tour en ULISAudymaikresse ...

    Vous avez envie d'en savoir plus ?

    Alors n'hésitez plus et cliquez sur l'image ci-dessous !

    Vous pourrez y voir quelques extraits et même directement le demander par mail. ;-)

    Un livre blanc sur l'aménagement flexible

     


    votre commentaire
  • Lors de mon dernier sondage Instagram pour savoir quels seraient les thèmes d'articles qui vous intéresseraient de lire, le thème de la prise en charge des élèves dyslexiques au sein de la classe est revenu plusieurs fois ...

    J'avais d'abord pensé vous écrire un article très détaillé sur les différentes choses que je mets en place mais j'ai fait depuis une bien belle découverte !
     
    L'équipe Etre Prof a réalisé un livre blanc, clair et concis sur le sujet tout récemment.
     
    En le lisant, j'ai pu y retrouver des tas de petites choses que je mets déjà en place pour les élèves dyslexiques que j'accueille (que la dys soit diagnostiquée et suivie, en attente de prise en charge ou juste suspectée).
     
    Je ne saurais construire un document aussi clair et agréable à lire que celui-ci. C'est pourquoi, pour en savoir plus sur ce sujet si particulier, je vous conseille fortement de jeter un œil à ce livre blanc qui, j'en suis certaine, vous apportera ne nombreuses réponses à vos questions et vous donnera de multiples idées que vous pourrez mettre en place très facilement auprès de vos élèves.

     
    Merci à Être Prof pour ce livre blanc fort bien pensé et conçu !

    votre commentaire
  • On me dit souvent que la classe flexible c'est un concept génial mais qui demande beaucoup trop d'argent pour pouvoir être mis en place réellement ... Certes je dispose à présent des plusieurs assises flexibles mais cela n'a pas toujours été le cas. Le mobilier ordinaire peut tout à fait être flexible. Voici donc un petit tour des ambiances de travail de ma classe et quelques petits conseils tirés de mon expérience en "classe flexible non-équipée" pour vous le prouver.

    (ça vaut ce que ça vaut bien sûr ;-))

     

    Avant d'investir dans des assises flexibles, j'avais pris le temps d'observer mes élèves en leur laissant le choix de leur position de travail sur certains temps d'apprentissages. Voilà ce qui en était ressorti (je ne disposais alors que de chaises, d'un banc et de quelques vieux coussins récupérés à droite et à gauche).

    La classe flexible, ça déménage !

    Comme vous pouvez le voir sur ces photos, le mobilier ordinaire n'était pas épargné par la transformation, le détournement et le mouvement. Et il ne l'est toujours pas ! ;-)

    Sur les photos ci-après, la classe garde sa configuration habituelle : un centre guidé (le U) et des assises flexibles disponibles aux centres d'autonomie.

    Les deux premières photos, prisent lors de séances de QLM sur l'élevage d'escargots où nous travaillons en classe entière, vous laisse découvrir une demie-classe assise au U et une autre assise en son cœur, au sol. Cette zone est ainsi un espace de regroupement qui n'utilise que du matériel disponible dans toutes les salles de classe : tables, chaises et sol. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Ma classe : une salle, des ambiances

    La troisième a été prise durant les 10 minutes du "Chut je lis" les élèves sont alors libres de choisir leur place pour lire. On voit donc que certains sont assis au centre guidé, que d'autres sont installés aux places flexibles et d'autres encore (qu'on ne voit malheureusement pas sur la photo) sont allongés au sol, sur le dos ou sur le ventre, au centre du U.

    Certes, les élèves utilisent des assises flexibles, mais cela n'est pas une obligation. Si vous ne disposez que de tables et de chaises ordinaires, vous pouvez facilement permettre à vos élèves de choisir leur posture. Ils redoublent en général d'idée pour cela : assis par terre contre le mur, genoux remontés devant la poitrine où jambes croisées à l'indienne, couchés au sol, affalés sur un coussin ... Si la position ne vous semble pas convenable, deux choix s'offrent à vous : le leur dire de suite pour qu'ils en changent ou laisser leur corps le leur faire comprendre. La deuxième solution marque plus les esprits en général. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

     

     

    Voici maintenant une autre disposition que vous vous connaissez déjà sûrement : les îlots de travail en groupe.

    Quand je dois faire travailler mes élèves en groupe, la classe entière joue aux déménageurs ! On récupère toutes les tables ordinaires (ou non) et on les associe ensemble selon nos besoins du moment (ici des groupes de 3, pas tous visibles sur la photo). Ensuite chacun prend l'assise de son choix et adaptée à sa table de groupe (parce qu'un ballon sur une table basse c'est pas vraiment le top évidemment) et c'est parti.

    Si on ne dispose que de tables et de chaises, rien ne nous empêche de le faire (je le faisais avant d'investir). Les élèves déplaçaient les tables, les chaises et s'installaient ensemble. Ils avaient tous une chaise à disposition mais certains travaillaient debouts où à genoux sur leur chaise ... Leur position m'importe peu. Ce qui compte c'est l'efficacité. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Sur cette photo vous pouvez voir comment se passe une séance de mathématiques dans ma classe flexible : une demi-classe au U avec moi, l'autre installée à l'arrière de la salle.

    Là encore mes élèves sont aux places flexibles mais si vous n'en avez pas, des tables ordinaires peuvent suffire. En les disposant contre les murs ou en ilôts, en les baissant au maximum pour qu'elles proposent une position de travail à genoux ou en les montant pour offrir un espace de travail debout, vous élargissez le choix de postures de travail possible au sein de votre classe sans pour autant dépenser un centime. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Parfois pour se recentrer, il est bon de faire un peu de sport ! On médite, on s'étire, on fait du yoga ... Cela ne dure jamais très longtemps mais suffit à rendre les élèves plus disponibles pour la suite de la journée. Dans ces cas, on pousse toutes les tables sur les côtés de la salle afin de disposer d'un espace au sol libre et suffisamment vaste pour accueillir tous mes élèves pour 10 minutes de sport doux (ou pas ! ;-).

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Même chose pour les débats en EMC : on pousse tout et on s'installe en cercle au sol pour que tout le monde se voit !

    Même si cela demandera peut être plus de place pour "stocker" les tables et les chaises, c'est tout à fait faisable dans une salle à équipement ordinaire. En empilant les chaises ou en les mettant sur les tables on peut gagner pas mal d'espaces. Pareil pour les tables (selon leur configuration bien sûr).

    Ma classe : une salle, des ambiances

    La dernière configuration que j'utilise dans ma classe est celle dite des "ateliers". Je la met en place quand je souhaite travailler avec des groupes réduits. Dans ce cas je "casse le U" : la table du milieu rejoint celles d'un des deux côtés du centre guidé et j'ai ainsi deux espaces de travail distinct avec moi (Parfois aussi j'avance la table du milieu du grand coté du U et l'associe avec deux tables individuelles ce qui créé 3 espaces de travail guidé de 4 élèves. C'est l'idéal pour travailler en groupes de niveaux ou de besoins par exemple ;-)).

    Cette configuration, fréquente en classe ordinaire, est un premier pas vers la flexibilité des espaces.

    Ma classe : une salle, des ambiances

     

    J'en ai fini avec ce petit tour rapide des déménagements que l'on fait avec mes élèves dans la classe.

    Certes, les assises flexibles sont vraiment idéales pour gagner de l'espace et le moduler au gré des envies mais elles ne sont absolument pas une obligation pour la mise en place d'une classe flexible.

    N'hésitez pas à oser, à bouger vos tables, vos meubles et à y associer les élèves.

     

    Votre seule et unique obligation sera le mouvement de vos élèves. Pas votre mobilier.

    Votre seul et unique frein sera votre imagination. Pas votre budget. ;-)

     


    5 commentaires
  • M. Patate est pour moi un personnage parfait pour entrer doucement dans la description avec des CP. Manipulable, modifiable à souhaits, coloré ... Il offre un panel d'exploitations assez important pour mêler productions d'écrits, lecture et j'en passe. Je l'utilise pour travailler la description depuis plusieurs années mais cette année j'ai décidé de l'exploiter un peu différemment ...

    Je viens de mettre au point plusieurs documents dans le but de mener un projet d'écriture sur la description avec ma classe de CP. Et ce projet est encore plus particulier que tous les autres projets que j'ai pu mener jusqu'ici ou que je mène encore actuellement avec mes élèves car il sera entièrement réalisé en autonomie par les élèves !

    En effet, chaque activité du projet prendra place aux centres d'apprentissage sur plusieurs semaines.

    Les élèves ont été mis dans la confidence de ce projet d'envergure qui dépendra de leur travail de A à Z !

     

    La carte d'identité de M. Patate

    Voici un petit descriptif rapide des activités de ce projet ...

     

    Activité 1 : Le montage de M. Patate

    Le matériel de construction de M. Patate est mis à disposition des élèves. En général, ce matériel motive beaucoup les élèves qui entrent rapidement dans l'activité. Il redonne même aux élèves plus en difficulté la motivation pour aborder la production d'écrits. 

    Les élèves créent ainsi des M. Patate, les prennent en photo et complètent la fiche d'identité de leur personnage pour que chacun puisse tenter de retrouver la photo.

    La carte d'identité de M. Patate 

    Différenciation : plusieurs niveaux de difficultés sont proposés dans les documents ci-après afin que chaque élève parviennent à réaliser l'activité selon ses capacités. (carte d'identité à dessiner, tableaux à remplir avec ou sans aide ...). Les élèves ayant vraiment beaucoup de difficultés avec l'écrit peuvent demander de l'aide à leurs camarades ou utiliser le dictaphone pour enregistrer la carte d'identité que je ressaisis ensuite moi-même.

    La carte d'identité de M. Patate

     

     

     

    Activité 2 : Le jeu d'association de M. Patate

    Une activité auto-corrective de lecture et d'association texte-image est proposée aux élèves. Il met en jeu les photos et les fiches d'identité réalisées par les élèves les semaines précédentes. Chaque carte d'identité créée par les élèves est codée afin de pouvoir être associée à la photo qui correspond. Le travail des élèves ne tombe donc pas dans l'oubli : il se transforme en jeu. Cela permettra aussi de relever les personnages identiques, les détails à ne pas manquer pour bien reconnaître le personnages ... Bref, les élèves découvriront toutes les particularités de la description grâce à leurs propres créations. ;-)

    Voici quelques fiches d'identité que j'ai créé dans le cas où vous souhaiteriez mener l'activité sans pour autant mener le projet dans sa totalité. ;-)

    A imprimer en recto verso

    La carte d'identité de M. Patate

     

    Activité 3 : La rédaction du descriptif de M. Patate

    Chaque élève choisit la photo du personnage de son choix et doit en rédiger la description sur son cahier ou sur une fiche spécifique (exemple ci-dessous).

    Différenciation : Les élèves en difficulté peuvent disposer de la carte d'identité associée au personnage afin de réduire la tâche orthographique pour leur permettre de son concentrer sur la construction des phrases.

     

    La carte d'identité de M. Patate

    La carte d'identité de M. Patate

    J'espère que ce petit projet d'écriture en autonomie pourra vous servir ou peut-être vous inspirer pour mener d'autres projets de ce type.


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires