• Cette année, en plus des dictaphones, j'utilise aussi un enregistreur vocal pour faciliter les dictées différées, le rappel des consignes, etc ... Petite présentation de cet outil qui a suscité beaucoup de questions sur IG.

    J'avais découvert ce petit enregistreur vert lors d'une formation à propos du numérique au service du langage oral.

    Le mémo vocal


    J'en avais déjà un de ce type en classe (mais il m'a dit adieu il y a quelques temps pour une raison inconnue et la tentative de répartition fut un gros échec. #reposeenpaix).

    Contrairement au précédent qui enregistrait 1 min maximum de parole, celui-ci peut garder en mémoire jusqu'à 6 minutes d'enregistrement qui peuvent être segmentées en 6 pistes d'écoute différentes.

    Le mémo vocal

    Les gros boutons de couleur sont faciles à comprendre des enfants ce qui leur en facilite l'utilisation.

    Le mémo vocal


    L'enregistreur vocal sert principalement aux centres d'autonomie. Grâce à cet outil très simple d'utilisation, il m'est plus facile de créer des dictées différées ET différentes. Il suffira alors aux enfants de changer de pistes pour accéder à la dictée qui concerne leur groupe de travail. 

    Il permet aussi de mettre à disposition des élèves une version audio des consignes complexes (en guise de rappel).
    Il sert donc essentiellement à faire écouter des éléments audios aux élèves. (Pour qu'ils s'enregistrent eux-mêmes, nous utilisons les dictaphones).

    Ce dont j'avais peur avec ce type d'enregistreur c'est que les élèves puissent effacer les éléments que j'y pose.
    Heureusement, celui-ci dispose d'un bouton "lock" qui permet de bloquer tous les boutons du boîtier, excepté celui de la lecture. Parfait pour ne pas avoir à ré-enregistrer les dictées plusieurs fois comme ce fut le cas avec le précédent.

    Le mémo vocal

    Il existe plusieurs enregistreurs différents de ce type sur internet.
    Celui dont je dispose est de la marque Talking Products et a été acheté sur le site Tous Ergo.

    Cela dit, j'ai pu voir depuis mon achat que ce mémo (vendu au prix de 24,90€) est régulièrement en promotion sur de nombreux sites de vente. Si jamais vous en cherchez un pour votre classe, je vous conseille donc de scruter les sites régulièrement. ;-)


    2 commentaires
  • La rentrée 2020 a été plein de surprises de toutes sortes. Dès les premiers jours de classe, il m'a fallu revoir l'organisation que j'avais jusque là en terme de différenciation pédagogique et de gestion des niveaux de chacun dans de nombreuses disciplines afin de pouvoir adapter les apprentissages au maximum (mais sans m'épuiser pour autant). J'ai donc opté pour un nouveau système de gestion de l'hétérogénéité des niveaux : les porte-clés des groupes.

     

    Flashback : Comment c'était avant ?

    Jusqu'à cette rentrée, j'utilisais essentiellement le tableau de programmation pour différencier au sein de ma classe, lors des temps de travail guidé.

    Le tableau de programmation me permettait de faire apparaître clairement aux élèves :

    - deux groupes hétérogènes

    - jusqu'à 4 groupes homogènes (pour une ou deux disciplines maximum)

    La tableau de programmation : 1 seul outil, des possibilités multiples

    Si ce fonctionnement était efficace les années précédentes, il s'est avéré être bien insuffisant pour cette rentrée 2020.

    "L'effet confinement" (expression que j'entends de plus en plus) s'est rapidement fait ressentir sur le niveau des élèves dans les différentes disciplines.

    Loin de juger ce qui a été fait dans les foyers durant cette période aussi inédite que complexe à gérer pour tous (ma famille comprise !! ;-)), le fait est que les différences de niveaux entre les élèves sont très importantes et extrêmement variables selon les disciplines.

    Afin de pouvoir m'adapter du mieux possible à chacun d'eux (mais aussi pour m'éviter de m'épuiser sous le poids du travail ou même de perdre la raison !), je DEVAIS changer de système de gestion de l'hétérogénéité des niveaux au sein de ma classe.

     

    De quoi avais-je besoin ?

    Il me fallait trouver un système qui me permette à la fois :

    - de conserver le système de demi-classes hétérogènes que j'apprécie pour les temps de travail collectif dans des disciplines comme les langues vivantes, QLM, etc ...

    - de différencier par groupes de niveaux (ou de besoins, en fonction des objectifs et matières) dans 3 disciplines principales (graphisme, lecture, maths) tant les niveaux sont variés et variables.

    - de le modifier facilement : en effet, les élèves avancent et progressent au fil de l'année. Ils risqueront donc fortement de changer de groupes en cours d'année.

    Un cahier des charges court mais complexe à mettre en œuvre.

    Surtout avec des CP (ce qui élimine tous les fonctionnements nécessitant de la lecture car mes élèves sont non-lecteurs - en début d'année en tous cas).

    Si constituer les groupes n'a pas été très compliqué, un problème s'est vite poser :

    Comment mettre un place un fonctionnement qui soit lisible rapidement et efficacement par les élèves ?

    Une solution a été très vite envisagée et tout aussi vite rayée de ma listes d'idées : l'affichage collectif.

    Faire apparaitre la constitution des groupes sur un affichage de classe aurait engendré des "bouchons" pour le consulter et, donc, une perte de temps lors de la mise en place des groupes à chaque changement de constitution.

    Je me suis alors orientée vers une solution plus "individuelle" où chacun disposerait de ses différents groupes de travail. Ainsi, l'élève ne risque ainsi pas de s'éparpiller ou de se perdre dur un affichage collectif.

     

    Les cartes de groupes : une première ébauche de solution

    J'ai créé dans un premier temps des "cartes de groupes" que les enfants gardaient sur eux grâce à un tour de cou.

    Sur la carte, figurait :

    - le nom de l'élève ainsi que le petit avatar qu'il s'était choisi en début d'année (dans un kit que j'avais trouvé sur TPT il y a quelques années)

    - ses 3 groupes (homogènes) d'appartenance avec :

             - une lettre pour désigner leur groupe de lecture

             - une couleur pour désigner leur groupe d'écriture (la couleur du cahier utilisé pour s'exercer en fait)

             - un chiffre pour désigner leur groupe de mathématiques

    Les portes-clés de groupes, une nouvelle façon de différencier

    "Mais comment cela se passait concrètement en classe ?"

    Le matin, les élèves s'installaient où ils voulaient (durant le temps de l'accueil échelonné) pour faire les rituels d'accueil.

    Une fois que la sonnerie retentissaient, je disais quel groupe devant venir s'installer au centre guidé pour démarrer la journée. Si j'appelais le groupe A, tous les élèves ayant un A sur leur carte de groupe devaient venir au centre guidé. Nous changions les groupes ensuite. Idem pour l'écriture et pour les maths.

    Les avantages étaient que les élèves les avaient toujours sur eux, pouvaient les consulter rapidement et elles étaient faciles à modifier en cas de changements de constitution des groupes (on refait la carte, on l'imprime, on perfore, on remet sur le tour de cou et c'est reparti pour un tour !).

    L'inconvénient a très vite été mis en mots par les élèves : le tour de cou c'est gênant ! Il traînait toujours sur leur table quand ils faisaient des travaux de groupes ... ils devaient les enlever pour aller en récré et penser à les remettre pour revenir en classe ... les cartes se déchiraient ...

    Bref, si le fonctionnement était compris et fluide, il fallait une autre organisation matérielle pour qu'il soit non seulement efficace mais aussi pratique pour les élèves !

    De plus, un autre souci se posait quand j'appelais le groupe A ... Les élèves ne savaient pas s'il s'agissait du groupe A affiché sur le tableau de programmation ou de celui affiché sur leur carte pour le français. Il me fallait donc trouver aussi un 4ème moyen de distinction de groupes ... (Et j'aurais pu y penser bien plus tôt mais bon ... tant pis pour moi  !).

     

    Les porte-clés de groupes : le meilleur compromis

    En fouinant sur internet, j'ai trouvé une solution pas trop coûteuse qui me permettrait de rempli mon cahier des charges en résolvant les soucis soulevés par l'expérience "cartes de groupes".

    J'ai en effet trouvé sur un site de vente, des petits portes-clés en plastique permettant de glisser une petite photo dedans.

    J'ai donc décidé d'en commander afin d'y glisser les cartes de groupes (dont j'ai réduit le format pour le coup) et de l'accrocher à la trousse des élèves (outils qu'ils ont - très souvent - avec eux en classe ...).

    Cette solution m'a permis de résoudre le problème du "tour de cou gênant".

    Les portes-clés de groupes, une nouvelle façon de différencier

     Pour les intéressés, je vous glisse un lien vers des portes-clés semblable ICI. Ceux que j'avais pris ne sont plus disponibles mais ceux-ci sont quasi identiques à la différence qu'ils sont rectangulaires et non carrés. ;-)

    Pour solutionner le problème du nom des groupes, j'ai décidé de ne plus nommer mes groupes hétérogènes A et B (afin de ne conserver les lettres que pour désigner les groupes homogènes de lecture) mais de leur donner plutôt un nom d'animal marin (en lien avec notre projet annuel autour du Vendée Globe et des océans).

    Les groupes hétérogènes s'appellent donc les "tortues marines" et les "poissons clowns" (ou plutôt les "Samy" et les "Némo" car les élèves préfèrent ;-)).

    Les portes-clés s'organisent donc de la même manière que les cartes de groupes à la différence que, sur leur recto figure (en plus du nom et de l'avatar de l'élève) le dessin du groupe hétérogène de l'élève.

    Les portes-clés de groupes, une nouvelle façon de différencier

    Pour faciliter l'appel des élèves au centre guidé, j'ai créé une petite étiquette aimantée pour chacun des groupes.

    Les portes-clés de groupes, une nouvelle façon de différencier

    Ces étiquettes sont rangées sur le néon du tableau.

    Lorsque j'ai besoin qu'un groupe vienne s'installer au centre guidé pour travailler avec moi, je place l'étiquette du groupe concerné sur le tableau. Les élèves ont désormais pris l'habitude de ne plus regarder le tableau de programmation (accroché sur la porte d'entrée de la classe) mais plutôt le tableau de la classe car c'est là que figure le nom du groupe qui va commencer à travailler avec moi.

    Si ce nom de groupe figure sur le porte-clés de leur trousse, ils s'installent alors aux tables devant le tableau. Autrement, ils se rendent aux centres pour réaliser leurs activités autonomes avec un de leur camarade.

    En fonction de la discipline, de la notion abordée, de l'activité ou autre, je peux choisir de travailler avec des groupes hétérogènes ou des groupes homogènes. A moi de voir ce qui sera le plus pertinent pour les élèves et les apprentissages. Quoi que je choisisse de faire, je sais que je n'aurais pas à perdre du temps pour l'appel car les élèves ont toutes les informations sur eux. (C'est déjà un luxe en soi !)

     Concernant le besoin de faire évoluer la constitution des groupes, ces portes-clés sont sensés ne plus pouvoir s'ouvrir une fois fermés.

    MAIS  ...

    En glissant une lame très fine (couteau ou cutter) dans la fente du porte-clés et en faisant levier, la petite fenêtre s'ouvre plutôt facilement ce qui me permet de changer la carte de chaque élève quand c'est nécessaire (ce que j'ai d'ailleurs déjà fait pour la P2 qui approche à grands pas ;-)).

    Ce fonctionnement a été testé et modifié au cours des 7 semaines de la période 1 et nous satisfait totalement mes élèves et moi.

    Reste à voir s'il sera toujours pertinent et efficace au fil de l'année en fonction des progrès des élèves et des conditions sanitaires qui changeront peut-être ... (mais espérons que non !!)

    J'espère que ces explications vous seront suffisamment claires et qu'elles pourront vous servir ou vous inspirer afin de vous faciliter la gestion des groupes de niveaux / besoins dans votre propre classe. Si jamais vous avez d'autres idées pour améliorer le système, n'hésitez pas à les indiquer en commentaires. ;-)

     

     

    Ajout du 28/10/2020 : Pour les collègues intéressés, je vous laisse ICI la trame modifiable des cartes de groupes des élèves (version tour de cou et version porte-clés carré).


    4 commentaires
  • Cet été, ma collègue La Maitresse Sev et moi avons été contactées par l'équipe d'Etre Prof pour participer à leur projet "CAP RENTREE 2020". L'objectif premier était de créer des vidéos visant à aider les collègues dans cette rentrée (un peu ...) particulière.

    Etre prof nous a ainsi proposé de réaliser des tutos autour de l'aménagement de classe et plus particulièrement celui des classes flexibles.

    Sans hésiter (parce que c'était aussi l'occasion pour ma collègue et moi de nous retrouver durant l'été ;-p), nous avons planché toutes les deux sur la création de courtes vidéos dans le but de permettre aux collègues de penser cette problématique en fonction de leur propre salle de classe.

    Une fois les scripts rédigés et après quelques temps d'entraînement histoire d'être efficace le jour J, nous nous sommes retrouvées à l'école, fin août, pour tourner ces tutos en essayer de ne pas laisser la canicule ambiante nous étouffer. ;-p

    Nous avons réalisé une série de 6 vidéos pour vous accompagner dans l’aménagement de votre classe pas à pas :

    1. Les bonnes questions avant de se lancer !
    2. Par où commencer sans trop de frais ?
    3. Quelle organisation pour quel objectif pédagogique ?
    4. Quelle configuration de tables pour quel objectif ?
    5. Et l’autonomie des élèves dans tout ça ?
    6. Pourquoi et comment impliquer les élèves ?

    Pour découvrir le fruit de ce projet que nous avons pris plaisir à mener ensemble cet été, cliquez sur l'image ci-dessous :

    Des tutos pour faire ses premiers pas en classe flexible

    Un grand merci à Être Prof pour leur proposition et leur montage au top qui ajoute humour et fantaisie dans nos paroles. (En plus, nous sommes dans la même vidéo que la Reine des Neiges et Jon Snow ! Qui oserait ne pas aimer ça ? ;-p)

    Un merci aussi, tout particulier, à nos assistants polyvalents d'un jour qui auront été heureux de devenir pour quelques heures à la fois "porte-prompteurs", "chauffeurs de salle", "réalisateurs", "ventilateurs humains" et "distributeurs de boissons sur patte" : mes enfants ! <3

    Nous espérons que cette série de vidéos pourra vous aider ou vous inspirer (et même vous faire rire parce que c'est bon pour la santé ! ;-)).


    votre commentaire
  • Durant l'été, j'ai pu participer à l'UNiversité d'été Ludovia #17 et découvrir POP Lab ainsi que toute l'équipe que se cache derrière. Convaincue par cette platerforme, j'ai décidé de l'adopter dès la rentrée afin d'envisager cette année encore très incertaine le plus sereinement possible.

    POP Lab, une plateforme incontournable

     

    POP Lab, c'est quoi ?

    POP Lab c'est une plateforme éducative permettant de créer, organiser et partager des contenus pédagogiques de toutes sortes (documents, vidéos, enregistrement, liens ...).

    En gros, POP Lab fonctionne comme un padlet mais en amélioré.

    C'est (à mon sens) bien plus intuitif et accessible pour des élèves jeunes comme mes CP par exemple.

    Sur un padlet, en un seul écran, la quantité d'informations visibles et disponibles peut être très perturbante pour un enfant. POP Lab de résoudre ce souci en organisant les informations de manière beaucoup plus structurée ce qui permet aux élèves de s'y retrouver sans même s'y être perdu. ;-)

    A l'orgine POP Lab a été élaboré et pensé pour le secondaire. Malgré cela, je pense qu'il peut tout à fait être accessible dès l'école primaire.

    Voici une petite présentation de POP Lab en vidéo ...

     

    Pourquoi avoir opté pour POP Lab ?

    La réponse est simple : pour envisager l'année plus sereinement !

    Après une année 2019-2020 plus que rocambolesque et une année à venir tout aussi incertaine, j'avais (dès juin dernier) décidé d'utiliser un padlet pour préparer mes élèves à toutes les éventualités d'enseignement.

    Mais une fois que j'ai eu essayé POP Lab, j'ai décidé d'abandonner le padlet pour utiliser ce nouvel outil bien plus adapté à mes petits loups.

    Mon objectif premier était de choisir un outil qui me permettra de faire cours à distance  mais aussi et surtout, que les élèves puissent l'utiliser seul, sans trop de difficultés dans le cas ou leurs parents seraient occupés par leurs propres activités professionnelles comme ce fut le cas l'an passé.

    Vous allez voir que POP Lab permet tout cela ! Mais avant toute chose, voilà LA question que tout le monde se pose déjà ...

     

    POP Lab, c'est cher ?

    Non ! POP Lab c'est gratuit pour les enseignants !

    0 € pour un potentiel incroyable et une infinité de possibilités pour vous et vos élèves !

    Le POP LAb de ma classe est accessible sur ordinateur, tablette et smartphone (seul le web clipper ne fonctionne pas encore sur ce dernier mais ce n'est qu'une question de temps ;-p).

    De plus, POP Lab est un projet mené en collaboration avec le Rectorat de l’Académie de Strasbourg et cofinancé par l’Union Européenne et la Région Grand Est.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Autant dire qu'il n'y a pas a se poser la question de savoir si c'est autorisé de l'utiliser. ;-)

    Satisfaits ? On continue du coup ? ;-p

     

     

    POP Lab, ça se présente comment ?

    Pour l'utiliser, il faut créer un compte (de préférence avec votre adresse académique pour bénéficier de l'offre enseignante) puis vous aurez accès à VOTRE Pop Lab.

    Deux espaces distincts s'offriront alors à vous :

    - Le labo qui vous permettra d'organiser vos cours et de les partager

    - Le frigo qui vous permettra d'enregistrer des éléments qui pourront vous servir ultérieurement (Et oui ! Fini les Post it qui trainent partout et qu'on ne retrouve jamais ! Quand on n'a pas de mémoire comme moi c'est le top ! lol)

     

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Dans le labo, vous pouvez créer les dossiers et/ou documents que vous voulez. Pour l'instant j'ai tout organisé en fonction des disciplines de classe et veillant à reprendre les pictogrammes utilisés en classe pour que mes élèves puissent s'y retrouver facilement, même sans savoir lire.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Le frigo, en fait, c'est la mémoire qui me fait défaut ! Je n'aurais qu'à ressortir les informations au moment où elles me seront utiles.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    POP Lab, une plateforme incontournable

    En suivant le lien de partage que je leur ai transmis, les élèves voient au final la même chose que moi à la différence que les boutons de personnalisation ne figurent pas à droite de l'écran. Ils peuvent tout consulter, sans rien effacer ou changer de place.

    POP Lab, une plateforme incontournable

    Pour vous permettre de mieux vous rendre compte de l'organisation de POP LAB et de son potentiel en ces temps si étranges et incertains, voici une petite vidéo Youtube pour vous faire visiter celui que j'ai créé pour ma classe :

     

    A l'heure où j'écris cet article, j'ai déjà eu l'occasion de montrer le POP Lab aux élèves, en classe. Le soir même, certains sont allés le consulter avec leurs parents et le lendemain, les enfants m'ont dit :

    "C'était trop génial de revoir la vidéo des Alphas !"

    "J'ai expliqué à papa comment on avait fait l'exercice de maths !"

    "La vidéo que tu as mise pour réviser les sons elle était trop cool !!"

     

    Bref, POP Lab s'annonce comme un réel point d'appui pour le suivi scolaire à la maison, le partage école-famille et, surtout, il sera un véritable allié si jamais la situation dégénère à nouveau dans un avenir plus ou moins proche.

    Il me sera très facile de partager des supports organisés et accessibles de tous, quasiment partout.

    Je ne le souhaite évidemment pas !! Mais je préfère y être préparée (matériellement ET psychologiquement) ... et y préparer mes élèves. ;-)

     

     

    Pour les collègues qui m'ont demandé, voici la trame modifiable qui m'a servir à créer les images visibles sur les documents de mon POP LAB ...

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

    POP Lab, une plateforme captivante

     

     


    15 commentaires
  • Petit article que je fais très rapidement pour vous partager un document "dans l'urgence". Il sera étoffé très bientôt (quand j'aurais le temps lol) pour vous en dire plus sur mon projet annuel "Vendée Globe".

    Merci à ma super collègue un tour en ULIS qui m'a très gentiment dessiné le bateau de Samanthe DAVIES pour les besoins du projet d'écriture annuel lancé cette semaine. Je vais ainsi pouvoir créer des supports de travail qui me permettront de mener à bien ce gros projet.

    Suive le Vendée Globe au CP

     


    4 commentaires