• Vous êtes nombreux à me suivre sur Instagram et vous avez donc déjà pu remarquer les nombreux changements qui ont marqué ma classe depuis le début de l’année civile. Il serait trop long et ennuyeux de tout décrire en un seul article.

    Voilà pourquoi, je vous présenterai tout ce qui s’est passé dans ma tête et dans ma salle au fur et à mesure.

     « Les C.P., il faut les mettre directement dans le bain de l’élémentaire pour qu’ils trouvent leur place d’élèves et comprendre leur rôle d’élèves»

    Voilà une phrase que la titulaire dont je reprenais le poste m’avait dite la toute première fois que j’ai eu des CP.

    Je me suis dit que c'est ce qu'il fallait faire pour bien démarrer tant dans ma carrière qu'avec des CP alors j'ai appliqué. Et j'ai appliqué ainsi plusieurs rentrées et démarré l’année scolaire 2016 comme les précédentes, sans savoir qu’elle allait être une année de remise en question si importante !

    "Et si on changeait tout ?"

    Mes élèves ont donc trouvé à leur arrivée ce que tout petit CP attend de la classe d’une « grande école » : une organisation de classe classique avec des tables doubles en rang d’oignons face au tableau et réparties en 3 rangées. Mais cela n’allait pas pouvoir durer …

    Pour pouvoir comprendre ce qui a motivé cette volonté de changement, il faut commencer par resituer ma classe dans son contexte socio-culturel. L’école dans laquelle j’enseigne se trouve dans un quartier qualifié de « difficile » et était anciennement classée REP.

    Si la zone prioritaire n’est plus d’actualité dans l’établissement depuis peu suite à une modification de la carte scolaire de notre collège de secteur, le public, lui, n’a pas changé et est très hétérogène.

    J’ai donc accueilli cette année des élèves francophones ET non-francophones dont le niveau scolaire allait du début de MS pour certains jusqu’à début de CE1 pour d’autres. Je me suis alors très rapidement rendue compte que je travaillais toujours avec les mêmes élèves, laissant ainsi les plus avancés baigner dans des notions qu’ils maitrisaient déjà parfaitement sans pouvoir nager plus loin, malgré leur envie considérable, pour atteindre les plus grandes profondeurs du savoir.

    Il me fallait trouver un moyen de gérer tous ces niveaux différents de manière à faire progresser X qui n’arrivait pas encore écrire son prénom en cursive tout en permettant à Y de s’entraîner à lire en mettant le ton.

    Puis, un matin, des collègues sont arrivées à l’école dans le même état de déprime pédagogique que moi :

    « Je n’aime plus ma classe ! L’organisation ne me convient pas ! Il y a trop de niveaux à gérer ! »

    Nous avons donc mis en commun nos réflexions sur ce même sujet et je leur ai confié que j’envisageais de passer à un système de travail en ateliers, comme en maternelle. C’est alors que la maîtresse Sev nous a fait part d’un article qu’elle avait trouvé sur le blog de Maisquefaitlamaitresse qui développait la mise en place d’un système de travail en demi-classe.

    Cela a fait énormément sens pour nous et nous nous sommes dit :

    « Et si on changeait tout ?! »

    Nous nous sommes directement jetés sur les livres de Debbie Diller en lien avec le sujet pour nous documenter (voir bibliographie indicative). Au départ nous pensions réfléchir pour l’année scolaire suivante mais la tentation de tester ce nouveau système immédiatement fut trop grande et nous avons finalement TOUT changé, TOUT de suite !

    Et quelle révélation cela a été ! ...

    "Et si on changeait tout ?"


    7 commentaires
  • Comme je vous l'ai dit dans un précédent article, j'ai allégé ma classe en affichages.

    Seuls restent la frise numérique placée à hauteur d'élèves et le tableau des rituels.

    Le tableau de rituels

    Le tableau de rituels

    Ce tableau, même si je l'ai agencé moi-même, ne peut me procurer aucun mérite car j'ai trouvé tous les affichages qui y figurent sur les sites suivants :

    Rituel de la date sur TpT

    Rituel "Chaque jour compte" chez classeurdecole

    La majorité des groupes d'étiquettes sont reliés par un anneau (lot trouvé sur amazon) et pendus à un crochet adhésif (trouvé au rayon cuisine chez Gifi). Ainsi on ne perd plus de temps à chercher les étiquettes et on ne les perd plus ;-)

    Seul le calendrier est une "création originale" que je mets à votre disposition dans sa version vierge ici.


    18 commentaires
  • Dans les nombreuses lectures réalisées cette année, tant dans les livres que dans des articles d'internet, un thème récurrent a suscité une certaine remise en question de ma pratique : les affichages.

    Dans ma classe de C.P., j'en avais partout : pour les rituels, les sons, le mur des mots, la frise numérique ... Difficile parfois même de savoir quelle était la couleur des murs de ma classe !

    En réfléchissant bien et en observant mes élèves, je me suis rapidement rendue compte que la majorité d'entre de mes affichages ne servaient presque pas.

    Les "bons" élèves n'en avaient pas besoin et les élèves plus en difficulté se dispersaient avant même que leurs yeux n'aient pu atteindre l'information cherchée ou, même, ne pensaient pas à les regarder seuls.

    Pour en savoir plus sur ce sujet des affichages en classe, je vous conseille cet article très clair et explicite de Lala aime sa classe.

    J'ai donc cherché une solution pour remédier à ce trop grand nombre d'affichages si peu utilisés au final dans ma classe. Je voulais trouver un moyen de rapprocher ces référents des élèves, les mettre à une distance et un hauteur qui soient à leur portée afin qu'ils leur soient plus utiles.

    Moins d'affichages, c'est moins de couleurs, moins de dessins donc moins de chances d'être distrait.

    L'idée m'est alors venue de créer un référent individuel et personnalisable pour chacun de mes élèves, un mémo dans lequel je placerai les anciens affichages et référents indispensables au C.P.

    Les différentes feuilles seront maintenues ensemble par un anneau de reliure qui permettra de glisser ensuite des aides spécifiques à chacun des élèves, au fil de l'année et selon leurs besoins.

    J'ai donc passé une bonne partie de mon mois de juillet à travailler sur ce sujet.

    Vous trouverez ci-dessous la page de garde des mémos dans un fichier PowerPoint modifiable. La police d'écriture avec laquelle j'ai noté les prénoms des enfants s'appelle SketchNice.

    De même, je vous joins le PDF que j'ai créé à partir des anciens affichages de ma classe. Ils proviennent de plusieurs blogs différents, tous plus géniaux les uns que les autres.

    Le petit cartable de Sanleane

    Pépin Citron

    Alice en ULIS

    lilipomme

    J'ai redimensionné les différents éléments qui m'intéressaient (et que vous trouverez en suivant les liens ci-dessus) pour pouvoir les faire rentrer dans le mémo des élèves qui sera au format A5.

    NB : les deux documents joints sont à imprimer avec 2 feuilles par page et recto-verso

    Le mémo personnalisable

    Le mémo personnalisable

     

     


    7 commentaires
  • Lorsque j'ai décidé de modifier ma pratique pédagogique, le premier élément qui a attiré mon attention a été mon bureau.

    J'ai pris le temps de l'observer : il était couvert par une pile de documents, des stylos en vrac, des trombones ... Il me servait en réalité plus de débarras que de bureau.

    Puis un jour, je me suis rendue que je ne m'y étais pas assise une seule minute de la journée ! Le lendemain aussi et les jours qui suivirent également.

    Bref, mon bureau ne me servait à rien !

    Mon bureau

    C'était une perte de place considérable pour ma salle de classe.

    J'ai donc décidé de me séparer de lui. Et vous savez quoi ? Cela a été la meilleure décision que j'ai prise pour ma classe jusque là je pense ! La salle a gagné en espace et en rangement (oui, oui ! En rangement ! Fini le bazar accumulé dessus et qui fait tâche dans le paysage ! Tout est mieux rangé depuis son départ).

    J'ai l'impression de respirer dans ma classe comme jamais auparavant !

    Mon bureau a laissé place à deux petites dessertes de cuisine à roulettes trouvées chez Action.

    Mon bureau

    - L'une contient tout mon matériel de maîtresse : manuels, perforatrice, agrafeuse, stylos, craies, ...

    - L'autre contient les ardoises et les mémos des élèves.

    Comme ils peuvent bouger à volonté, ils me suivent partout où j'en ai besoin. Pour corriger, je m'installe donc à la table d'un élève, je place ma desserte à côté de moi et j'ai tout le matériel nécessaire à disposition.

    En mettant les deux dessertes l'un à côté de l'autre, je peux même disposer d'une tablette de projection car mon ordinateur et le vidéoprojecteur y tiennent parfaitement ensemble. Il m'est à présent possible de projeter sur le tableau, sur le mur, sur les rideaux ... bref, comme bon me semble, en fonction des besoins du moment. Jamais cela n'aurait été possible avec mon bureau de maîtresse.

    Voici comment s'organise mon bureau mobile :

    Mon bureau

    Mon bureau

    Mon bureau

    Et pour les moins visuels d'entre nous, pour ceux qui préfèrent écouter plutôt que lire, voici une petite présentation en vidéo ! ;-)

    Je tiens cependant à remercier mon ancien bureau qui, bien que nos chemins se soient séparés depuis, restera dans mon cœur pour ses bons et loyaux services passés. Puisse-t-il reposer en paix ...  ;-)


    8 commentaires
  • Vous êtes très nombreux à nous demander à mes collègues et moi-même quels sont les livres que l'on conseille pour entamer une réflexion sur les pédagogies actives.

    Voici la liste des ouvrages que nous avons pris le temps de lire durant l'année scolaire passée et qui ont motivés notre volonté de changement :

    Ouvrages de Debbie Diller sur les centres et l'aménagement de la classe

    Bibliographie indicativeBibliographie indicativeBibliographie indicativeBibliographie indicative

     

    Ouvrages sur la philosophie et la pédagogie Montessori

    Bibliographie indicative     Bibliographie indicative

     

    Film "Le maître est l'enfant"

    Bibliographie indicative

     

     

     

     

     

     

     

    Ouvrages sur la pleine conscience, l'attention, les intelligences multiples

    Bibliographie indicative      Bibliographie indicative      Bibliographie indicative


    4 commentaires