• Une année de correspondance en CP

    Comme je vous en parlais un peu cet été dans cet article, mon projet annuel 2019-2020 est une correspondance scolaire avec la classe de mon amie @maitressefo7. Le projet a ainsi démarré en septembre et, s'il est déjà riche et motivant, il promet de l'être encore plus à l'avenir, tant pour les élèves que pour les maîtresses ;-). Voici un petit détail de son déroulement (qui sera mis à jour au fur et à mesure de l'année comme ça je suis certaine de ne rien oublier entre temps. ;-))

    Comment correspondre ?

    Dès le départ, quand nous évoquions l'idée de faire correspondre nos classe, ma collègue et moi avions convenu de varier les moyens de communication afin de permettre de travailler non seulement les compétences en lien avec la lecture et l'écriture mais aussi des compétences d'autres domaines d'enseignement tels que QLM, Arts visuels, langage oral, informatique ...

    Deux modes d'échanges principaux se côtoient ainsi, alternativement, durant notre projet :

    - des échanges écrits par envois de lettres (qui mêlent à la fois des temps d'écriture collective et de la production d'écrits individuels)

    - des échanges vidéos par Webcam pour permettre aux enfants de pouvoir se rencontrer et échanger en direct sur des thèmes déterminés.

    Ce deuxième modes d'échanges nous semble aujourd'hui plus qu'indispensables pour donner du sens à ce projet. Nous souhaitions initialement que nos classes se rencontrent sur Paris en mai 2020 pour que les enfants fassent connaissance et passent quelques jours ensemble. Malheureusement, pour des raisons diverses, cela ne sera finalement pas possible. Les échanges vidéos nous permettront alors de pouvoir les faire se rencontrer d'une autre manière. #viveleXXIemesiecle

     Je souhaite vous faire part ici de quelque chose que j'avais déjà pu constater dans le projet Epopia l'an passé :

    la correspondance dope la motivation des élèves !

    Dès que j'évoque les correspondants ou une activité en lien avec ce projet, je sais que je dispose de l'attention pleine et entière de tous (ce qui se fait rare dans les classes au fil des années pourtant) tant ils sont impatients d'écrire, de partager et d'échanger.

    Et, chose plus surprenante encore, avant que je n'évoque la possibilité d'échanger par webcam, je fus surprise car aucun élève n'avait pensé à cette possibilité d'échange AVANT alors même qu'il savent que cela existe, que certains prennent d'ailleurs des nouvelles de leur famille vivant à l'étranger par ce biais qui est pourtant devenu "reflèxe" parfois tellement il est un moyen rapide de communiquer. AUCUN n'y avait pensé alors que quasiment TOUS savent maîtriser un smartphone, une tablette, etc ...

    Leur réaction face à l'annonce d'un échange par webcam m'a également beaucoup plu : "Mais on leur fera encore des lettres après maitresse hein ? - Oui oui, bien sûr ! - Ah Ouf !"

    Je pense donc (j'en suis ravie et continue de l'espèrer aussi fortement !) que, malgré tout ce que l'on peut croire (et redouter aussi comme c'est mon cas) l'écrit n'est pas encore prêt à être détrôner par la technologie. ;-)

    Le démarrage du projet

     

    Début septembre, j'ai proposé à mes élèves d'échanger avec la classe de CP d'une de mes amies qui se trouve à l'autre bout de la France, dans la région de Bordeaux. L'idée leur a tout de suite beaucoup plu et nous avons ainsi très vite écrit (collectivement, lors de séances de production d'écrits) une lettre dans laquelle nous nous présentions et demandions à nos destinataires s'ils seraient d'accord de nous répondre et d'échanger avec nous pour partager notre quotidien de classe, nos traditions locales, etc ...

    Dans cette même lettre, l'idée est venue aux élèves d'envoyer un jeu de type memory avec leurs photos et leurs prénoms constitué des étiquettes d'appel de notre classe. Ainsi les élèves de Maitresse Fo7 pourraient s'amuser à retrouver "Qui est Qui ?" grâce aux cartes recto-verso.

    Chaque élève a donc préparé sa photo et écrit au dos "Bonjour, je m'appelle Truc Machin Chose". (Mais ils ont mis leur vrai prénom en vérité hein ... Pas "Truc Machin Chose" ... Parce que, Dieu merci, personne ne s'appelle comme ça ... J'espère !)

    Une année de correspondance en CP

    La lettre est partie et nous avons patienter deux semaines avant de recevoir réponse.

    Les échanges au fil de l'année

    Dans leur réponse, nos correspondants acceptaient notre demande ! Youpi !! En plus d'y joindre à leur tour un jeu de Memory de leur visage et de leur prénom, ils nous disaient dans une lettre le notre.

    Une année de correspondance en CP

    Ils nous présentaient leur salle de classe et parlaient d'un évènement de classe qu'ils avaient particulièrement apprécié : La semaine du goût. Ils avaient pu découvrir le kaki, les cranberries, le coing, l'abricot palmier, la grenade ...

    Ils avaient joint à leur courrier des petites cartes : certaines présentaient un fruit (goûté lors de la Semaine du goût évidemment), d'autres présentaient un arbre. Nous avons ainsi été mis au défi de réaliser la même activité que nos camarades du Sud-Ouest pour découvrir ces fruits inconnus et retrouver leur arbre.

    Non seulement les élèves ont relevé ce défi avec joie mais, en plus, ils ont réussi à associer chaque fruit à son arbre lors d'une séance de lecture/vocabulaire dédiée.

    Une année de correspondance en CP

    Nous avons ensuite raconté cette aventure de "goûteurs et goûteuses" dans un courrier réponse (à nouveau en travail collectif) et, maintenant que les correspondants connaissaient notre groupe-classe, le nom et le visage de chacun, les élèves ont réalisé, en production d'écrits, un flipbook pour se présenter personnellement et individuellement.

    Une année de correspondance en CP

    Mais cela ne suffisait pas aux enfants car (comme je le disais plus haut) dans leur courrier, nos correspondants parlaient de leur salle de classe et de tous les éléments qui faisaient qu'elle est, pour eux, la plus belle du monde.


    Un élève a alors dit "Ce serait tellement bien de pouvoir leur montrer la nôtre ! Elle est belle aussi !".

    L'idée de ressortir le plan de classe, fruit de la séquence de QLM sur l'espace-classe, est venue aux élèves.

    Certains ont évoqué l'idée de mettre des photos de la salle dans le courrier pour que cela soit plus "visuel" tandis que d'autres ont pensé que des vidéos seraient plus pertinentes pour faire une visite vraiment complète. Cette proposition l'a emporté lors du vote. Nous allions devoir faire des petits films. OK ! Mais comment les leur envoyer dans un courrier ?


    "Ben ... C'est facile ! On pourrait mettre des QR codes comme dans nos fiches de lecture !".

    L'idée a de suite été validée par tous ! Mais le plus dur restait à venir.

    Faire des vidéos, oui ! Mais de quoi ?


    Après discussions, les élèves ont voté pour 9 espaces qu'ils souhaitaient présenter à leurs nouveaux amis.

    Mais il y avait un problème ... Les lieux choisis par les enfants ne se trouvaient pas tous dans la classe et donc pas tous repérables sur le plan réalisé en QLM ! Ils se répartissaient au sein de l'école que nous n'avions transformé en plan.

    "Ben c'est pas grave hein !! On dessine le reste !"

    Alors c'est parti ! HOP ! On a sorti le PC, le vidéoprojecteur et on a ajouté les éléments nécessaires autour du plan de notre classe pour que tous les espaces puissent apparaître dans notre livret "visite guidée de notre classe" !

    Une année de correspondance en CP


    Nous avons également déterminer l'ordre des vidéos, insérer et modifier des pictogrammes pour indiquer les espaces dans les plans, établi des groupes d'élèves pour répartir le tournage des vidéos, ... afin qu'il n'y ait plus qu'à mettre nos idées au clair et filmer ... après les vacances ! Et oui car il nous était impossible de boucler ce "mini-projet dans le grand projet" (quoi que colossal quand même !) avant notre départ.

    Lors de la semaine de reprise, les élèves ont donc préparé une "liste d'informations essentielles" à partager aux correspondants sur les différents lieux avant de se lancer pleinement dans le tournage des capsules.

    Chaque vidéo a ensuite été (par mes soins uniquement et grâce à la formation à distance de ma chère Maitresse Sev <3) associée à un QR code. L'ensemble des ces QR codes a été ajouté aux plans de la classe et de l'école dans le livret que nous avions démarré avant les vacances.

    Un an de correspondance interclasses

     

    Pour avoir un aperçu du rendu final de notre "Visite guidée à distance", cliquez sur l'image ci-dessous. ;-)

    Une année de correspondance en CP

    Une fois ce (gros) travail terminé, il ne nous restait "plus qu'à" terminer notre courrier dans lequel nous proposions à nos camarades de l'Ouest d'échanger avec nous par webcam début décembre, à l'occasion de la Fête de la Saint Nicolas, tradition locale très importante dans notre Nord-Est chéri mais inconnue dans le reste du pays. Une nouvelle occasion d'échanger et d'élargir les horizons et les connaissances de chacun. ;-)

    Quelques jours plus tard, nous recevions leur réponse : ils étaient d'accord pour échanger en vidéo !

    Nous avons donc décidé de présenter aux correspondants le personnage de Saint Nicolas et sa légende. Nous avons travaillé la lecture d'un livre par épisode (chaque élève avait quelques petites lignes à lire).

    Vous pourrez retrouver l'ensemble des documents créés pour travailler cette lecture ici ...

    L'échange a eu lieu par Skype, grâce à nos caméras HUE, quelques jours avant les vacances de fin d'année.

    Un moment très attendu des élèves et qui fut très apprécié.

    Une année de correspondance en CP

    Les élèves de Maitresse Fo7 nous ont fait une petite visite guidée de leur classe en direct en nous précisant qu'ils avaient créé un document de visite à distance rien que pour nous. Nous l'avons reçu la semaine suivante par la Poste et avons pu découvrir ensemble les capsules vidéos qu'ils avaient tournées dans leur établissement pour nous faire sortir des murs de leur classe et nous faire voir le quotidien de leur école.

    Notre réponse ne s'est pas faite attendre tant les élèves étaient impatient de poursuivre le projet.

    Nous leur avons donc envoyé quelques jours plus tard, juste avant de partir en vacances, un courrier contenant non seulement les activités créées autour du Saint Nicolas pour qu'ils puissent les exploiter à leur tour en classe mais également un livre pour leur bibliothèque de classe !

    En effet, nous avions prévu de travailler un nouvel ouvrage en lecture/langage oral lors de la période 3 : "La moufle".

    La séquence de travail est disponible en cliquant sur l'image ci-dessousRésultat de recherche d'images pour "la moufle lire c'est partir"

    Nous proposions donc aux correspondants de travailler ce même livre de leur côté pour que nous puissions partager encore de bons moments d'apprentissage ensemble.

    La suite au prochain épisode ;-p


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :