• Vers le tout numérique ...

    Depuis les changements qui ont secoué ma classe ces derniers mois, je ne dispose plus de bureau. En tous cas, je n'ai plus de bureau suffisamment grand pour stocker mon bazar et m'étaler comme je le faisais auparavant ! Après avoir ré-amenagé la classe et son organisation, j'ai été contrainte de mener un combat encore plus colossal : me ré-organiser MOI !

    Dire que les centres et la classe flexible se met en place rapidement serait un mensonge. Cela a demandé du temps et en demande encore un peu.

    En effet, cela ne dispense pas de la réalisation du cahier-journal, des programmations, des progressions, ... et, en plus, il faut chaque semaine préparer le plan de travail de la classe, les tiroirs des centres de la semaine suivante avec tout le matériel nécessaire, etc ...

    Cela demande beaucoup de temps, en tous cas au début car tout se fait de plus en plus rapidement maintenant que les élèves et moi avons pris nos marques, que je connais la salle, le matériel, le rangement ...

    Jusqu'à l'an dernier encore je faisais tout en version "papier" : je créais mon cahier-journal et tous les documents obligatoires sur l'ordinateur, puis je les imprimais et les rangeais dans un joli classeur de maîtresse tout coloré qui trainait sur mon bureau, dont le contenu ne servait pas quotidiennement (mis à part les documents du jour bien sûr). Et à la fin de l'année ? Et bien POUBELLE !!

    Et tout comme j'en ai eu ras-le-bol de la classe "autobus", j'en ai eu ras-le-bol d'être une maîtresse responsable de la déforestation !

    J'ai donc décidé de prendre le temps de découvrir un peu plus l'informatique et je suis passée au "presque tout numérique". Oui, "Presque" parce que j'ai encore les classeurs de programmations et de progressions sur des étagères au fond de ma classe cette année. L'an prochain ce ne sera plus le cas ! Je suis d'ores et déjà en train de revoir mon organisation et de créer des dossiers sur ma tablette et celle de ma classe afin que tout soit disponible dessus, à n'importe quel moment, pour moi, mes collègues et des éventuels remplaçants.

    Plus de gâchis de papier chaque année et chaque jour !

    Plus de classeurs qui prennent la poussière et qui occupent de l'espace !

    Je gagnerai une étagère entière de rangement pour du matériel de classe ce qui est loin d'être négligeable quand on a beaucoup de matériel de manipulation à stocker. ;-)

    Ce dont j'ai besoin pour faire classe se résume donc à présent à deux choses :

    - mon planner de maîtresse dont je vous parle ici qui me sert de cahier de maîtresse, d'emploi du temps, de carnet de notes, ...

    - ma tablette qui contient mon cahier-journal, l'accès à Edumoov et aux LSU ... Bref, tout ce dont j'ai vraiment besoin au quotidien.

    Aussi peu de choses, cela libère de la place dans mon sac pour des cahiers, des fichiers ... quand je n'ai pas le temps de tout corriger à l'école ;-).

    Alors, vous allez me dire ...

    "Oui, c'est bien beau ton organisation mais il faut un accès à internet pour tout ça ... Moi j'ai pas de réseau dans ma classe, c'est le Moyen-âge ! C'est impossible d'envisager ça chez moi !"

    Alors je peux tout de suite vous affirmer que SI, c'est possible car moi non plus je n'ai pas de réseau dans ma classe ! Enfin si ... des fois ... quand il n'y a pas de vent, pas de pluie, beaucoup de soleil, des petits oiseaux qui chantent sur la branche tordue de l'arbre du fond de la cour et un arc-en-ciel juste derrière ... Mais j'enseigne en Moselle ... donc c'est pas vraiment souvent vous voyez ... ;-).

    Pour pouvoir profiter de tous les bienfaits d'internet dans mon organisation personnelle mais aussi pour ma pratique de classe et au centre d'informatique, j'utilise trois gestes simples !

     

    Mon premier geste ...

    ... comme beaucoup de gens malheureusement en ce XXIème siècle numérique, c'est d'allumer mon smartphone !

    Il dispose (comme tous les téléphones avec accès à internet normalement) d'une touche nommée "Point d'accès" qui le transforme en Modem Wi-Fi ! Et cette touche, je l'active dès que je mets les pieds dans ma classe !

    Vers le tout numérique ...

    Un petit clic dessus et HOP ! Les tablettes et le PC de la classe détectent mon téléphone, s'y connectent et peuvent ensuite aller sur le net ... Et sans ramer en plus !!!

    Je vous le dit franchement : le vrai secret de la pédagogie contemporaine il est juste là, dans votre téléphone ! ... Et j'exagère à peine !

    Bon, un petit conseil quand même au passage, il faut quand même songer à avoir un chargeur de téléphone sur soi au cas où car, selon les modèles et l'âge du smartphone, la batterie tient plus ou moins le choc.

     

    Mais quand même, quel bonheur que ce petit "point d'accès".

     

    Mon deuxième geste ...

    ... une fois que l'internet est branché ... vous ne devinerez JAMAIS ce que je fais !

    J'allume les supports numériques de la classe !

    Tada ! Alors ? Surpris ? Oui parce que avoir internet c'est bien, mais avoir des supports à y connecter c'est quand même un peu mieux !

    Donc je fais le tour de la salle et je branche le PC (Oui parce que sa batterie à lui en revanche elle est morte et même bien bien morte ! RIP), j'allume les tablettes (car j'en ai une deuxième depuis peu et je me sens vraiment super méga trop gâtée ! :-D).

     

     

    Mon troisième geste ...

    ... est un nouveau venu dans mon quotidien de classe ! C'est fixer la tablette sur son support !

    La société Hue, fabriquant la webcam qui me sert aussi quotidiennement, a conçu le support à tablette que voici.

    Vers le tout numérique ...

    Je l'avais vu sur leur site et sur le blog Maisquefaitlamaitresse et, franchement, j'en rêvais !

    Depuis quelques jours il a rejoint ma classe et je n'ai eu aucun mal à m'adapter à lui. Et mes élèves non plus d'ailleurs !

    En effet, jusque là, ma tablette numérique trainait sur mon bureau mobile ou au coin d'une table d'élève, se retrouvant parfois recouverte d'une trousse, d'un cahier ou autre.

    Je passais donc de longues minutes à la rechercher avant de finir par un

    "Les enfaaannts ! Est-ce que l'un de vous aurait vu ma tableeeeette ?"

    Ne rigolez pas ! Je sais que vous vous reconnaissez au moins un peu là dedans ! ;-)

    Et, alors que j'avais quelques doutes sur la résistance de l'objet (Il va quand même porter une grosse partie de ma vie et de mon travail, ne l'oublions pas !), il est finalement arrivé tel un prince charmant :

    Grand

    Résistant

    Bleu

    Ben quoi, y a des princes aussi chez les Schtroumpfs non ?!

    Un bras robuste

    Des articulations solides

    Une attache pratique et résistante

    ...

    Bref, mieux que dans mes rêves ! ;-)

    J'ai choisi de le fixer à l'arrière de mon bureau mobile afin que la tablette soit toujours près de moi et plutôt loin des zones de passage d'élèves (ce qui est difficile à trouver dans une classe flexible d'ailleurs !).

    Vers le tout numérique ...

    Vers le tout numérique ...

    Et ce support, en plus de très solidement maintenir la tablette au-dessus du bureau pour libérer de la place et me faciliter la vie, est aussi un élément très intéressant pour ma classe.

    Vers le tout numérique ...

    Je ne l'ai testé qu'une seule semaine et voici comment il m'a servi ... euh pardon ... ils NOUS a servi :

    - voir le cahier-journal de la maîtresse quand elle avait un doute (En général je sais très bien où je vais et ce que je dois faire ... pour le moment ! On verra avec l'âge ... ;-P). Les élèves ont apprécié que le "planning" soit affiché et détaillé juste sous leurs yeux. "Et mais maîtresse ... tu fais ça quand ? [Ben le soir quand je rentre ou à la pause de midi] Ouah ! Même quand tu ne travailles plus tu travailles en fait ?!". C'est un peu ça ... Dis-le à table, dimanche, en famille, chez mamie. Tu verras, ça mettra une ambiance de folie et tonton Jean-Eudes parlera politique ! ;-P

    - ouvrir les évaluations des élèves sur Edumoov pour les compléter en direct, en deux secondes et devant des élèves surpris de voir que, visiblement, la maîtresse ne triche pas en remplissant les livrets. Elle prend vraiment note de ce qu'on arrive faire ! Bref, elle ne ment pas, on peut lui faire confiance ! Le support contribue, à sa façon, à améliorer la relation enseignant-élève et le climat scolaire. ;-)

    - j'ai pu répondre rapidement à des questions ponctuelles du genre "Maîtresse, c'est quoi un gnou ??". Allez hop mon loulou, direction la tablette, appelle notre ami Google, tape "gnou" et voilà ! Un magnifique gnou s'affiche, on oriente le pied du support afin que toute la table en U puisse admirer et c'est fini. Bilan : une manipulation numérique, une réponse trouvée, un visuel dévoilé et un loulou qui se souviendra à vie de la tête du gnou tellement il était content de toucher le support de la maîtresse ! ;-P

    - on a trouvé des pas pour la danse de fin d'année ! "Maîtresse, j'ai vu une vidéo avec des pas trop faciles hier soir, on arrivera les faire pour le spectacle !". D'accord, va sur la tablette cherche la vidéo et je viens voir (Oui parce que bon, un gnou, je sais que je peux leur montrer sans problème, mais un clip sur Youtube, je vérifie en privé avant de diffuser parce qu'il n'y a pas que du Mozart en libre accès ...).

     

    Voilà donc en quelques mots comment je m'organise personnellement en classe et comment j'essaye de devenir une maîtresse un peu plus 2.0 à défaut d'être 100% écolo. ;-)


  • Commentaires

    1
    bnouzille
    Vendredi 27 Avril à 15:08

    Complètement d'accord sur presque tous les points et surtout sur le gâchis de papier que j'essaye de limiter aussi.

    ET aussi sur le point, je Rêve aussi d'avoir un support de tablette comme celle là depuis que je l'ai vue chez Mais que Fait la Maitresse aussi.... on verra.

    Merci beaucoup pour le truc sur le réseau, je vais aller très rapidement étudier ça. On voit que tu as fréquenté de super informaticiens dernièrement ;-)

    Auras tu un TBI un jour ? Je te le souhaite de tout coeur. Car du coup moi j'ai un gros ordinateur qui sera difficile à loger sur un tout petit bureau mais j'y réfléchis.

    Du coup tous mes documents sont sur des drives, Dropbox, Google Drive ou One drive pour y avoir accès partout et tout le temps, même en classe verte sans avoir besoin d'imprimer.

    De même vu le milieu des familles auxquelles j'enseigne beaucoup d'échange se font par mail y compris les présentations/exposés des élèves pour pouvoir montrer à toute la classe.

    Merci encore pour tout ce partage. happy

    Très bonne journée

    Bénédicte

    2
    Reyucel
    Vendredi 27 Avril à 15:37
    Bonjour et merci pour ton blog qui est une vraie source d'inspiration.
    La seule chose qui me dérange là-dedans c'est d'utiliser mon téléphone perso et surtout mon abonnement 4G, qui n'est pas pour ma part illiimité, au service de mon métier.
    Je trouve que j'utilise bcp trop mon salaire à améliorer mon enseignement et j'invite décidé de freiner un peu tout ça.
    Mais ce n'est en rien une critique, juste mon avis
      • Vendredi 27 Avril à 15:56

        C'est vrai que de mon cote j'ai un accès qui couvre largement toutes les utilisations que j'en fais. C'est un avantage certain. ;-)

    3
    Cecilez
    Samedi 28 Avril à 16:44

    Coucou, je fais encore le grain de sable.

    Je trouve très pertinent ton article et très tentant bien que, à titre personnel, je n'ai ni smartphone avec accès internet (zone blanche chez moi et à l'école, donc inutile), ni internet fiable à l'école et réseau trop faible (zone de montagne), ni tablette, quelques ordinateurs en windows XP. Donc inaccessible pour moi. Mais ça c'est juste une réflexion nombriliste.

    Une autre, un peu plus militante et "donneuse d'alerte". Quid de l'énergie "grise" et des serveurs énormes qui gèrent nos flux de données ainsi que de la collecte des données...

    Chaque clic participe indirectement à la déforestation, et on l'oublie très souvent, par des mécanismes indirects et assez complexes...

    Pourtant, je suis une adepte de l'utilisation du numérique (libre si possible), étant justement dans une zone très isolée. Quelle liberté et possibilité de participer à la grande discussion collective et de pouvoir s'enrichir de toutes les réflexions des autres.

    Merci des partages.

      • Samedi 28 Avril à 22:11

        C'est certain que ce fonctionnement n'est pas parfait ou idéal. L'idée première était que, comme je demande a mes élèves de faire attention au gâchis de papier, de l'éviter ... je souhaitais moi aussi entrer dans cette demarche pour le leur montrer. 

        Grâce au numérique, j'ai atteint le petit but personnel que je m'étais fixé et j'espère pouvoir encore réduire ma consommation de papier perso. 

        Concernant les énergies, il est clair que le nulnuméri cause certainement d'autres dégâts moins évidents au premier abord mais je n'ai malheureusement à ce jour pas encore trouver de solution viable pour pouvoir sauver seule la planète :-( Si un jour, par chance et par bonheur, une solution miracle et efficace est trouvée, j'en serai la première ravie et foncerai l'utiliser et la diffuserai avec joie et espoir. :-)

    4
    Julie
    Lundi 30 Avril à 21:24
    Ça fait longtemps que j'ai tout en ligne et que je n'imprime que pour remplir des classeurs "au cas où..." que je n'ouvre jamais ou si peu...
    Je te conseille aussi d'avoir un cloud. Je ne pourrai plus m'en passer. Je prépare tout sur mon ordi à la maison et le matin je dispose de tous mes docs en classe sans avoir à transporter de matériel. Ça fonctionne aussi avec toutes les photos que je prends sur mon smartphone, elles sont enregistrées directement dans le cloud et je les retrouve sur tous mes supports numériques à la maison ou à l'école. J'en profite pour te dire merci pour tous les articles que tu partages ici et sur instagram !
      • Mardi 1er Mai à 14:16

        Merci pour ce super conseil. Tu n'es pas la première à m'en parler justement. Je dois trouver le temps de créer cela.

    5
    cycle3vb
    Jeudi 19 Juillet à 21:30

    Bonjour,

    je me demandais quel forfait as tu sur ton smartphone pour pouvoir le mettre en "spot wifi". En effet, j'ai du mal à me représenter la quantité qu'il faut. Merci pour ton partage.

      • Jeudi 19 Juillet à 22:34

        J'ai 20Go d'Internet chez Sosh, forfait a 20€ par mois. Je reçois une alerte si jamais j'arrive à la limite mais ça n'est encore jamais arrivé. Je branche le téléphone quand je n'ai vraiment pas un brin de WiFi qui arrive jusqu'à mon pc. Lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :