• Mon cahier de suivi à jetons

    Le suivi des élèves est quelque chose de primordial dans notre métier. Il faut tous bien les connaître, les observer, les évaluer … Mais nous n’avons qu’une seule paire d’yeux, une seule tête et seulement deux mains pour faire tout ça ... en même temps ... pour plus de vingt élèves !

    Quel système choisir ?

    Même si beaucoup en rêve (moi la première !) : nous ne sommes ni Wonder woman, ni Cendrillon et de ce fait, nous n’avons aucun pouvoir ni aucune bonne étoile pour nous filer un coup de main.

    Il faut donc apprendre à jouer avec le seul atout en notre possession : notre organisation !

    Mon organisation a beaucoup évolué ces derniers temps mais pas seulement dans ma pratique pédagogique. La gestion de mon travail personnel professionnel a elle aussi connu un tournant radical mais nécessaire. Suite au passage à la pédagogie des centres d'autonomie, il me fallait trouver un nouveau système de gestion de mes observations de classe pour individualiser au maximum et être la plus efficace possible.

    Je voulais trouver une organisation plus claire que mon dossier à feuilles volantes et moins encombrante que mon classeur à 4 anneaux d'il y a quelques années.

    Aussi, depuis l'année dernière, tout le suivi individuel des élèves tient en un cahier format « écolier ».

    "Quoi ? T'es sérieuse ? Un petit cahier ? Un article de blog pour ça !! Tu exagères Aurel' !"

    Oui, un cahier ... mais un cahier spécial ! Vous saurez très vite pourquoi ... ;-)

     

    Le découpage du cahier

    Pour pouvoir aller de paire avec ma volonté d'efficacité et de rapidité d'utilisation, j'ai modifié mon petit cahier !

    J’en ai découpé les pages pour les transformer en intercalaires (un par élève).

    J'ai mis les garçons d'un côté et les filles de l'autre.

    Mon cahier de suivi à jetons

    (Non je ne suis pas sexiste ! Cette façon de ranger les prénoms me permet juste d’être très rapide quand je dois retrouver la fiche d’un élève en particulier pour y noter quelque chose dans l’urgence. ;-))

    J’ai également une fiche "classe" au début du cahier où je note l'évolution du groupe en général, les éléments que je peux modifier pour améliorer l'ambiance ou autre ...

    Le contenu

    Dans ce cahier, je note pour chacun de mes loulous :

    - les observations que j’ai pu faire en classe,

    - les informations importantes concernant leur situation familiale,

    - les résultats de leurs évaluations (diagnostiques, nationales, …)

    - les bilans des réunions les concernant

    - les informations médicales également si besoin …

    En bref, j’y écris tout ce qui pourrait m’être utile pour mieux les connaître et ainsi mieux les comprendre.Mon cahier de suivi à jetons


    Effectivement, jusque là, rien de bien révolutionnaire en soin.

    On peut faire ça avec n’importe quel cahier, je suis d'accord !

    Mais le cahier pour lequel j’ai opté dispose d’un atout considérable : la reliure à jetons !

    Mon cahier de suivi à jetons

     

    La gestion du cahier

    Grâce à ce système d’assemblage par jetons, il est très simple de retirer des feuilles, d’en déplacer, d’en rajouterLe cahier est modulable à souhaits !!

    Ainsi, quand une fiche-élève est remplie, il me suffit de prendre une feuille vierge au fond du cahier, de la recouper pour en faire un nouvel intercalaire et l'insérer dans le cahier à l’endroit qui me convient.

    Et HOP ! Ni vu ni connu, je peux écrire à nouveau !

    Ce système me permet donc de me constituer des petits "dossiers-élèves" qui me sont très utiles notamment quand j'ai des documents à rédiger pour le RASED, pour les parents ou autre, quand on me pose une question précise sur un élève durant une réunion ...

    Tout déjà dans le cahier en général. Pas besoin de me creuser la tête. ;-)

    Créer son propre cahier à jetons

    Ce système de cahier en reliure à jetons peut être créé de toute pièce si l’on possède le matériel adéquat !

    J’ai donc, tout comme ma collègue la-maitresse-sev qui est devenue tout aussi accro que moi à ce type de reliure, investi dans une perforatrice à 11 trous et dans des jetons de reliure.

    (En cliquant sur les images, vous serez directement redirigé vers les sites où nous avons acheté notre propre matériel ;-))

    Mon cahier de suivi à jetonsMon cahier de suivi à jetons

     

    Grâce à ce matériel, je peux créer un cahier en 2 étapes !

    1. Je perfore les feuilles qui m'intéressent

    2. Je les assemble en les glissant sur les jetons.

    C’est comme cela que ma collègue et moi-même avons finalement créé nos kits de survie pour remplaçants et stagiaires, nos cahiers d’arts visuels, nos P.A.C.C.

    Mon cahier de suivi à jetons   Mon cahier de suivi à jetons

    Mon cahier de suivi à jetons

    Les élèves travaillent sur feuille et quand ils ont terminé : Perforation ! Insertion !

    A5, A4, A3 … La perforatrice et les jetons peuvent accueillir tous les formats et tous les types de papiers.

    C’est également très facile à gérer pour les élèves :

    Fini les classeurs à levier difficile à ouvrir ! Fini les intercalaires où ils se perdent !

     Maintenant, ils ouvrent leur cahier à jetons et « clipsent » leur fiche dedans (exactement comme le fait la maitresse avec les feuilles de son Teacher Planner finalement … ;-)).

    Mon cahier de suivi à jetons

    Évidement, ce système me convient parfaitement mais ce ne sera sans doute pas le cas pour tous. Nous sommes tous différents et avons donc tous une manière de nous organiser qui nous est propre. Impossible donc de trouver LA solution miracle.

    J'espère simplement que ce partage puisse vous parler, vous intéresser ou même vous inspirer. Si c'est le cas, n'hésitez pas à me faire part de vos techniques et de vos trouvailles. Je suis toujours preneuse de nouvelles idées :

    on ne cesse jamais d'apprendre et de s'améliorer ! ;-)

     


  • Commentaires

    1
    Anne
    Mardi 17 Octobre 2017 à 17:39
    Comme j'aimerais passer une journée dans votre classe...
    La richesse de vos idées et tous vos articles donnent envie ... bravo!
    Anne, instit en 1ère année primaire.
    2
    valmanège
    Mercredi 18 Octobre 2017 à 20:08

    Encore une très bonne idée ! Merci pour le partage yes

     

    Comme tu dis, on ne cesse jamais d'apprendre et de s'améliorer sarcastic

    3
    Emy
    Lundi 23 Octobre 2017 à 15:22
    Merci pour toutes ces supers idées! La perforatrice 9 trous serait une alternative? Ou il vaut mieux la 11?
      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 16:42

        Oui, il y aura juste moins de jetons. L'avantage de la 11 trous c'est qu'elle convient parfaitement au teacher planner format A4 que j'ai.

    4
    Fo7
    Vendredi 27 Octobre 2017 à 14:17
    Top ce cahier! J'imagine que ça marche aussi avec un cahier à spirales hein!
    Question pratique, quel bilan ferais-tu de cet outil en 1ere période? L'as-tu utilisé comme un le pensais? Quels seraient les améliorations à apporter?
    Merci
      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 16:36

        J'ai utilisé cet outil quasiment tous les jours cette période

      • Vendredi 27 Octobre 2017 à 16:43

        Avec un cahier à spirales c'est possible effectivement mais du coup on perd la possibilité de bouger les feuilles du cahier

    5
    Mercredi 1er Novembre 2017 à 17:25

    bonjour, je viens de découvrir votre blog.. de très bonnes idées. Est ce que les feuilles A4 80g ne finissent pas par se déchirer à force d'utilisation par les petits élèves?

    Merci pour votre partage.

      • Mercredi 1er Novembre 2017 à 17:37

        Bonjour,

        En général, les fiches à jetons qu'ils utilisent eux, ne bougent plus de place une fois qu'ils nous ont rangées.

        Seules les feuilles de mon cahier de suivi sont amenées à bouger souvent et pour le moment tout tient bien le choc ;-)

    6
    Fabienne
    Mardi 13 Mars à 09:33

    Bonjour Maîtresse Aurel,

    Quelle bonne idée ce cahier! J'en parle à mes collègues dès que possible...

    J'ai encore une petite question...

    Que mets-tu comme couverture de ce cahier? Existe-t-il des couvertures prévues à cet effet ou les fabriques-tu également? Peut-on envisager de plastifier une feuille de couleur et ensuite la perforer afin d'en faire une couverture?

    Merci d'avance pour ta bonne idée!

    Fabienne, institutrice en Belgique.

      • Samedi 17 Mars à 07:37

        La couverture que j'ai est celle fournie avec le cahier à jetons. Il est possible d'en fabriquer soi-même aussi, il faut juste la perforatrice adaptée ;-)

    7
    CocoDesBacsASable
    Mercredi 11 Avril à 09:03

    Bonjour,

     

    J'aime vraiment beaucoup l'idee de passer par des anneaux et la gestion du papier que cela doit engager (economie par rapport aux cahiers standarts, ne pas coller du papier sur du papier, pouvoir y ajouter des beaux papiers de qualite et moduler en fonction des eleves)

    avec la perforatrice que tu recommandes, tu peux perforer des feuilles plastifiees ?

    En tout cas, merci pour tout ce que tu partages, ton site est une mine d'infos :)

      • Mercredi 11 Avril à 10:40

        Oui ça perce les fiches plastifiées. Faut juste appuyer fort ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :