• Réflexions autour de la classe flexible et du protocole sanitaire

    L'année scolaire à venir risque de nous réserver des surprises (espérons qu'elles soient bonnes bien sûr !). Dès la rentrée, il nous faudra respecter un protocole sanitaire, certes moins strict que les précédents, mais ayant malgré tout des lignes directrices fortes. Pour ma part, j'ai réfléchi tout l'été à deux possibilités d'aménagement pour ma classe. Vous trouverez dans cet article l'état de l'avancée de mes réflexions.

     

    Pour les intéressé(e)s, j'avais présenté ces réflexions dans une story Instagram que vous pouvez retrouver ici

     

    Les protocoles

    Oui ... Je sais ... Le titre est au pluriel alors qu'on en a qu'un seul à suivre ... à la fois !

    Le dernier en date est disponible ici. Mais, comme nous avons déjà eu la chance d'en connaître plusieurs différents, je me prépare psychologiquement à en avoir des nouveaux régulièrement cette année encore, en fonction de la circulation du virus. (Et oui ... Faut pas croire !! Même la hiérarchie vit au jour le jour ! On n'est pas les seuls. C'est peut-être incroyable mais c'est vrai ! Même elle doit s'adapter ... et dans l'urgence ! Même si ce n'est pas évident pour nous au quotidien, face aux élèves, le fait est que je préfère de loin être dans mes baskets que dans les leurs. Mais soyons positifs : maintenant nous avons TOUS un peu de recul et d'expérience. Tout se passera mieux en 2020-2021 ;-)).

    Si en fin d'année, j'ai eu quelques craintes concernant la poursuite de la classe flexible (en l'état) compte tenu des différents protocoles, il en est tout autrement aujourd'hui ! En effet, la classe flexible (à mon sens), de par son espace-classe aéré, allégé en mobilier et modulable, me semble être une solution possible pour mener à bien les directives sanitaires.

    Le blog Classe de demain a d'ailleurs pu participer à une  réflexion commune organisé par l'Education Nationale afin d’élaborer des solutions concrètes à mettre en place dès la rentrée 2020-2021 dont la classe flexible.

    Pour plus de détails, cliquez sur l'image ci-dessous.

    Réflexions autour de la classe flexible et du protocole sanitaire

    En effet, je pense qu'en mai-juin, nous avons toutes et tous fait au mieux et au plus rapide. Nous n'avons pas pu disposer de suffisamment de temps pour nous retourner, regarder en arrière et mener une réflexion de fond afin d'envisager les choses sereinement. Il nous a fallu aller VITE ET BIEN dans le but de veiller à la bonne santé de tous. Le retour des tables en rangs d'oignons a donc été la solution la plus évidente à mettre en œuvre, celle qui répondait aux exigences du moment et au contexte.

    Et puis, on se disait surtout que ce serait pour quelques semaines seulement, que la rentrée serait différente et qu'un retour "à la normale" sans doute envisageable malgré tout.

    Seulement voilà ! Il en est tout autre aujourd'hui. Le virus circule encore (et risque fort de redoubler vu le laisser-aller général que je constate personnellement quand je sors de chez moi ... Mais ce n'est que mon avis ...). J'ai donc décidé de me préparer "au pire des scénarios" afin de ne pas risquer de revivre une année aussi mouvementée que la précédente (le niveau scolaire des élèves suite au confinement me donnera sans aucun doute suffisamment de travail, pas besoin de m'en rajouter après coup avec un aménagement complet à revoir dans le feu de l'action !).

    Mais, cette fois, hors de question pour moi de remettre mes tables en rangs d'oignons ! Avec toutes les dernières connaissances scientifiques faites pour prendre en compte les besoins des élèves et tous les constats réalisés au sein de ma classe ces dernières années, j'aurais l'impression de renier tout ce en quoi je crois profondément.

    Je me suis donc mise à la recherche de moyens qui me permettraient de concilier "classe flexible" et "protocole sanitaire". Pour m'éviter toute mauvaise surprise, j'ai choisi de penser dès cet été à des aménagements qui respectent des normes assez strictes. Ainsi, si jamais elles font leur réapparition surprise en cours d'année, je sais que je pourrais "faire face" et les mettre en œuvre facilement car j'aurais préparé ma classe et mes élèves en amont.

     

    Voici donc les normes générales qui ont guidé mes plans d'aménagements potentiels :

    Le respect du mètre latéral entre les élèves : En effet le protocole dit : "Dans les espaces clos (salles de classe, ateliers, bibliothèques, réfectoires, cantines, internats, etc.), la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Néanmoins, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible." Autrement dit, si on peut le respecter, il faut le respecter. #challengeaccepted ;-p

    Pas d'élève en face-à-face à moins d'1m de distance (qu'ils soient assis ou en mouvement) : En effet, les mouvements ne sont plus interdits dans la classe et permettent de laisser les élèves bouger dans la journée. Le fonctionnement par rotation de groupes est donc tout à fait possible à condition de veiller à ce que les élèves ne se retrouvent pas face-à-face lors des transitions. En conservant un sens de marche au sein de la salle de classe, il est possible de conserver une classe flexible comme celle connue jusque là. Pour ma part, je pense utiliser ce sens de circulation dès la rentrée (il figure sous forme de flèches violettes sur le plans). Il deviendrait alors (au même titre que la mise en rang élargi dans le couloir) une nouvelle habitude de classe. Comme les enfants savent très bien s'adapter à un nouvel enseignant et à un nouveau fonctionnement en début d'année , il ne leur sera pas très difficile d'acquérir ces nouveaux réflexes s'ils leur sont présentés dès le 1er septembre. (En tous cas je l'espère vraiment. ;-))

     

    Le matériel : La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est permise. D'après le dernier protocole, les élèves pourront donc utiliser du matériel commun de manipulation (ce qui simplifiera les activités en centres d'autonomie). Malgré cela, j'ai choisi de créer des kits individuels et nominatifs que les élèves pourront utiliser dès la rentrée. Ainsi, dans le cas ou un reconfinement, même partiel, reviendrait, ils disposeraient tous du matériel nécessaire pour travailler chez eux facilement. (Je vous détaillerai ces kits au plus vite).

    Si jamais le protocole se durcissait par la suite, la rotation des groupes se ferait alors non plus selon les disciplines mais en fonction des temps de nettoyage et de désinfection des locaux et du matériel. Je dispose en classe du nécessaire pour désinfecter le matériel et le mobilier dans l'urgence (élève malade subitement ou autre) mais pas de faire un "shake-up" complet de la salle de classe. (D'autant qu'avec les surveillances de couloirs, de récrés, etc ... impossible de trouver le temps de le faire même si je le voulais vraiment !).

    Si les élèves n'ont plus le droit de quitter leur place sur la journée, les rotations seraient alors moins fréquentes avec, dans le pire des cas, un travail par groupe au centre guidé un jour sur deux. Mais un jour entier à une place flexible ou une chaise ordinaire n'est pas envisageable à mon sens et, dans ce cas, je mènerai plus de temps de travail en groupe classe, en extérieur, afin de permettre aux enfants de bouger. Rien n'est encore fixé sur ce point mais c'est en réflexion aussi, c'est déjà ça. ;-)

     

    NB : Le rectangle avec le point d'interrogation est un mobilier que je recevrai à la rentrée et qui sera amener à bouger régulièrement de place. Je vous en reparle dès que possible.

     

    Aménagement envisagé n°1 : Fonctionnement en 2 sous-groupes

     

    Réflexions autour de la classe flexible et du protocole sanitaire

     

    Dans cette configuration, il m’est possible de disposer de 29 espaces de travail individuels (quasiment autant en centre guidé qu’en centres d’autonomie et encore quelques espaces de travail disponibles dans le couloir pour les activités autonomes nécessitant du calme).

     

    L’avantage considérable est que cette organisation spatiale me permettrait de poursuivre mon fonctionnement habituel avec seulement deux sous-groupes à alterner. N’avoir que deux sous-groupes facilite les rotations : elles sont possibles sur chaque disciplines, ou sur une demi-journée, ou sur la journée ou même encore un jour sur deux Ainsi, si jamais les directives deviennent plus strict au cours de l’année (on ne sait jamais …), je dispose de plusieurs organisations temporelles possibles, dont aucune ne perturbera les habitudes acquises par les élèves.

    Cependant, les élèves, lorsqu’ils sont au centre guidé, ne sont pas tous face au tableau ce qui risque de perturber fortement non seulement les temps d’apprentissage du geste graphique mais tous les autres également car les élèves devront sans cesse se tourner pour voir correctement. Je les ai placé de profil par rapport au tableau plutôt que dos à lui afin d’éviter à la moitié d’entre eux d’avoir à se tourner complètement. C’est toujours ça mais bien loin de l’idéal.

     

     

     

    Aménagement n°2 : Fonctionnement en 3 sous-groupes

     

    Réflexions autour de la classe flexible et du protocole sanitaire

    Dans cette configuration, il m’est possible de disposer uniquement des 25 espaces de travail individuels (8/9 au centre guidé et 16/17 en autonomie mais toujours quelques espaces de travail disponibles dans le couloir pour les activités autonomes nécessitant du calme).

     

    L’avantage considérable est que cette organisation spatiale permettra d’avoir tous les élèves face au tableau au centre guidé.

     

    En revanche, le fait de ne pouvoir disposer que de 9 places maximum au centre guidé m’obligera à tourner avec 3 sous-groupes. Il faudra alors envisager des rotations par demi-journée dans le meilleur des cas ou sur 3 jours ce qui est plus probable en raison du nettoyage des locaux. Les élèves seraient alors une journée entière à une place flexible ou à une chaise ce qui est difficilement envisageable.

     

     

     

    Le travail de groupe

     

    Réflexions autour de la classe flexible et du protocole sanitaire

    En veillant à ce que les élèves se lavent les mains avant et après le travail demandé, il est possible de respecter les conditions précisées dans le protocole. Ainsi le travail de groupe peut tout à fait être mené en plaçant les tables et les élèves comme sur ce schéma :

     

    Cette disposition ne permet pas (dans ma classe en tous cas) de mener des temps de travail en groupe très longs car les pieds de mes tables empêchent les chaises de passer au bout. Les élèves seront donc éloignés de la table à ces places ce qui les obligera à s’asseoir dans des positions non tenables pour les temps d'écriture.

     

    En revanche, si besoin, il est possible de démarquer l’espace de chacun avec du masking tape ainsi qu’un espace commun au milieu de la table.

    De même, sur le schéma, les licorn'élèves ont des masques. En effet, dans le cas où les distances ne pourraient pas être respectées, je pense qu'il peut-être utile de faire porter des masques aux élèves. SI le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, il n'est pas stipuler qu'il est interdit pour les plus jeunes. Au contraire, c'est recommandé mais non-obligatoire. Aussi, afin de mener des travaux de groupes sans stress de contamination, le port d'un masque juste pour ce temps de travail particulier s'avèrerait, à mon sens, très pratique. (Je n'ai pas réfléchi aux détails logistiques pour le moment - qui fournit le masque ? où le range-t-on après usage ? qui le lave ? etc ...- mais c'est une idée qui vaut ce qu'elle vaut.).

     

     

    Voilà donc où en sont mes réflexions actuelles autour de l'aménagement de ma classe flexible et du protocole lié au covid-19 pour l'année à venir. Cet article sera mis à jour en fonction des nouvelles idées et possibilités que je pourrais avoir ou découvrir.

    En attendant, pour vous permettre de recueillir encore plus d'idées pour aménager votre propre classe, je vous conseille d'aller lire l'article de Tanière de Kyban : Aménager sa classe (flexible ou non) malgré la covid-19 qui vous propose de multiples dispositions possibles.

     

    #ensembleonvaplusloin ;-)

     

     


  • Commentaires

    1
    pezinos
    Vendredi 14 Août à 13:18

    Bonjour,

    Merci pour cette réflexion sur l'aménagement de la classe à la rentrée. Je me pose toutefois une question : faut il nettoyer les tables lors de la rotation des groupes ? Dans le protocole je n'arrive pas à comprendre s'il faut que l'élève ait une place attitrée ou non. Je suppose que si le matériel peut être mis en commun cela signifie que les tables aussi ! Sophie

    L’email a bien été copié
    <textarea id="cliquemailclipboardAreaToText"></textarea>

     

      • Samedi 15 Août à 08:09

        Bonjour,

        Merci pour ton retour.

        Je suis partie de la même supposition. Si maintenant, comme dit dans l'article, si une obligation de nettoyage est fixée, je ferai tourner les groupes en fonction de cet impératif. ;-)

    2
    Poupette83
    Samedi 15 Août à 08:25
    Merci pour ton retour. Petite question pratique dans le cas où nous aurions aucun restriction.
    Je ma lance dans la classe flexible à la rentrée. J ai organisé ma classe avec 12 tables faces au tableau et 2 îlots de 4, 2 tables individuelles pour ceux qui ont besoin de travailler seul et une table hexagonale. Je vais fonctionner (enfin essayer) en centre également. Les enfznts n iront pas de place à eux ni de casiers individuels.
    Comment gères tu ton organisation le matin ou quand tu travailles en collectif quand ils ont besoin d être assis. Je suis un peu perdue. Je souhaiterai faire 30 min de collectif le matin mais je me demande comment gerer cet aménagement
    Qui va où? Qui s assoir où? J ai peur de perdre un tps fou le matin pour ça. Merci
    3
    Benlusama
    Lundi 17 Août à 10:13

    Bonjour Maitresse Aurel

    En ce qui concerne le coin "regroupement" avec les bancs (collectif classe), c'est quelque chose qu'il faut oublier?

    Merci

      • Lundi 17 Août à 10:59

        Pour ma part, j'ai la possibilité de faire autrement afin d'espacer les élèves. Je vais donc m'en passer. A voir si cela est possible ou non dans votre classe. Cela se fera au cas par cas je pense.

    4
    Poupette83
    Lundi 17 Août à 16:11
    Merci d avoir pris le temps de me répondre. C est plus clair
    5
    Nanizala
    Vendredi 21 Août à 12:41

    Merci beaucoup pour cette réflexion! Comptes-tu maintenir des moments en classe entière? Pour ma part, je me creuse la tête car je je pense utiliser l'espace intérieur du U pour ajouter des tables pour le travail en demi classe, du coup je n'aurai plus cet espace disponible...as-tu déjà trouvé une option "viable"? Merci beaucoup! :-)

      • Samedi 22 Août à 09:28

        De rien.

        Les temps en classes entière se feront dehors ou en fond de classe, au sol.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :