• Il y a quelques jours, en réfléchissant à l'aménagement de la classe de demain, mes élèves m'ont fait part de leurs idées en terme de réaménagement de la classe. L'occasion pour moi de découvrir que l'enseignement explicite fait ses preuves !

    A tout le temps tout expliquer et expliciter à mes élèves, non seulement dans les apprentissages mais également dans l'aménagement et le rangement de la classe, je pense avoir créé des petites "Valérie Damidot de cour de récré". lol

    Jusque là, quand nous parlions de notre salle de classe et de son organisation, c'est moi qui était le plus souvent à l'origine des questionnements de départ : je posais des questions du type "Où pourrait-on ranger cela pour que ce soit pratique ?" ou "Ce meuble nous gêne, il faudrait le mettre ailleurs !" et la classe proposait des solutions au problème évoqué.

    Mais la semaine dernière, nos réflexions ont pris un autre virage :

    les élèves ont été à la source de propositions extrêmement intéressantes, réfléchies et justifiées !

    En effet, alors que nous parlions de la façon dont il fallait penser la "classe de demain", une élève m'a dit

    "Mais tu sais maîtresse, moi j'ai une idée pour notre classe d'aujourd'hui ...".

    Je l'ai donc laissé faire sa proposition qui était de déplacer le centre de lecture pour le rapprocher des fenêtres.

    Argument avancé : "Comme ça il sera plus proche de la lumière naturelle, du soleil et ou pourra lire comme si on était dehors. Ce sera plus agréable. Et il sera aussi plus proche du centre du calme. On aura un vrai coin de calme et de détente dans la classe."

    Une fois cette propositions faites, les doigts se sont levés et les langues se sont déliées. Beaucoup d'élèves avaient des idées comme :

    - mettre le centre de découvertes à l'opposé des fenêtres car c'est mieux pour les élévages

    - rapprocher le centre d'écoute du U où se trouve la maîtresse parce que le poste se fait vieux et rencontre souvent quelques problèmes que seule la maîtresse parvient à résoudre (sans vraiment savoir ce qu'elle fait d'ailleurs ... ;-p). Comme ça la maitresse fait moins de kilomètres et reste proche du centre guidé.

    - placer l'espace détente avec la cruche d'eau près du centre du calme pour offrir de quoi se détendre

    - mettre le meuble des caisses à cahiers au centre de lecture pour qu'il fasse office de banc. Cela permettra aussi d'avoir les cahiers à portée de mains pour relire ses leçons de grammaire par exemple.

    - placer les meubles à tiroirs jaunes face à face dans la classe pour "couper la salle en deux" : un coté maths, un côté français

    et j'en passe ...

    J'ai tout écouté et tout pris en notes. J'ai retourné tout cela dans ma tête afin de voir s'il n'y avait pas de freins à mettre en place toutes leurs idées (emplacement des prises électriques pour le centre d'écoute, dimension des meubles ...) et non !

    Rien n'empêchait de mettre en œuvre leurs propositions.

    Dès le lendemain, les élèves et moi avons donc tout bougé pour donner vie à leur 

    "classe d'aujourd'hui" !

     

    Et voici le résultat en photos :

    La classe revue par les élèves

    La classe revue par les élèves

     

    La classe revue par les élèves

     

    La classe revue par les élèves

    La classe revue par les élèves

     

     

    Faute de temps suffisant pour le refaire avec les élèves, j'ai refait moi-même le plan de la classe afin de pouvoir l'afficher et j'en ai profité pour vous faire un petit diaporama explicatif sur le plan actuel avec quelques précisions sur l'emplacement des différents éléments.

    La classe revue par les élèves

     

    Ce qui m'a fait le plus plaisir en parlant de l'aménagement de classe avec mes élèves, c'est qu'ils ont tous compris que ce n'est pas une chose qui se fait à la légère, au hasard mais qui se réfléchit.

    Si 2 têtes valent mieux qu'une, 25 têtes associées peuvent créer quelque chose de grandiose ! ;-)

    _____________________________

    Voici aussi pour les intéressé(e)s, une version PowerPoint modifiable du plan. Vous y trouverez :

    - mon plan de classe prêt à être modifié

    - un plan totalement vierge avec une légende prête à être copiée/collée et avancée/reculée pour créer le votre très facilement.

    La classe revue par les élèves


    4 commentaires
  • Durant les Journées Académiques du Numérique Educatif de notre Académie, Maitresse Sev et moi avons pu participer à une table ronde sur le thème de l'aménagement des espaces scolaires au cours de laquelle nous avons apporté notre témoignage sur la mise en place et le fonctionnement d'une classe flexible dans le 1er degré mais aussi rencontré différents acteurs de l'école de demain dont Christophe Caron, responsable du site Archiclasse.
     
    Cette présentation a reçu un chaleureux accueil de la part des collègues du secondaire ainsi que des membres de la délégation ministérielle présents qui étaient ravis d'apprendre que l'aménagement des espaces faisait aussi réfléchir en maternelle et en élémentaire.
     
    L'occasion pour nous de remarquer qu'en fait, chacun de nous, dans son coin, réfléchit à la classe (et même à l'école !) de demain, sans pouvoir vraiment profiter des expériences de chacun et chacune afin d'avancer encore plus vite et plus loin, ensemble.
     
    Aussi, afin de permettre cela, il y a le site Archiclasse.

    Archiclasse

    Archiclasse est un site ministériel qui met l’architecture des écoles de demain au service des nouvelles pédagogies et accompagne les acteurs de l’école dans cette mutation pour redéfinir les relations entre les élèves et les professeurs et entre les élèves eux-mêmes
     
    Le site expose les projets nationaux de construction ou de rénovation déjà réalisés et a aussi pour vocation de faciliter la mise en relation des acteurs de ces projets et futurs projets.
     
    Les témoignages et les expérimentations qui se font dans le monde éducatif sont ainsi mis à la disposition du plus grand nombre.
    Chacun réfléchit peut-être à sa pratique dans son coin sans savoir qu'un collègue, voisin ou éloigné, est animé par les mêmes questionnements, les mêmes envies, les mêmes problématiques ... et réfléchit également à des solutions.
     
    Archiclasse permet donc non seulement de construire l'école de demain, de donner des idées et d'ouvrir l'esprit vers d'autres alternatives mais aussi de créer du lien entre tous les acteurs de l'Ecole, à grande échelle.
     
    C'est dans ce but que le site a publié un article concernant ma classe et toute la réflexion qui nous a motivé avec mes collègues à la mise en place d'une classe flexible. Cette mise à jour de l'article de site Eduscol Prim à bord  paru l'an dernier est disponible en cliquant sur l'image ci-dessous.
     

    Archiclasse

     
    Il rejoint d'autres articles sur la classe flexible déjà parus et qui sont d'excellentes sources de partages et d'idées.
     

     


    2 commentaires
  • Vous vous souvenez du livre blanc de Classe de demain sorti l'an dernier sur l'aménagement des espaces scolaires ? Mais si, je vous en parlais juste ici. Et bien cette année, le blog s'est attelé à en rédiger un tout nouveau sur l'aménagement flexible des salle de classe !

    Classe de demain a sorti (il y a quelques semaines déjà) un livre blanc pour aider les enseignants à faire leurs premiers pas en classe flexible.

    Ce document, que vous pouvez recevoir gratuitement en version numérique mêle états des lieux, témoignages de terrain, fiches pratiques, ... autant d'éléments qui pourront vous aider à y voir plus clair sur ce qu'est l'aménagement flexible et comment tenter de le mettre en place.

    Mais c'est encore Classe de demain qui vous en parle le mieux :

    _____________________________________________________________________

    Vous souhaitez vous lancer dans l'aménagement flexible, mais vous ne savez pas par où commencer ?

    Vous êtes au bon endroit !

    Voici un guide complet pour vous aider à construire votre projet du début à la fin.

    Découvrez en exclusivité le guide « Les premiers pas en aménagement flexible » présenté par classe-de-demain.fr et Manutan Collectivités.

    Vous retrouverez à l’intérieur de ce guide :

    • Des témoignages exclusifs de professeurs des écoles, de parents d’élèves, d’enfants, d’ergothérapeute
    • Une méthodologie complète : vous permettant de construire pas à pas votre aménagement avec des astuces et conseils d'expert.
    • Une super boîte à outils pour vous accompagner dans la réflexion de votre projet jusqu’à la construction de votre salle de classe.

    _________________________________________________________________________

     

    Un livre blanc sur l'aménagement flexible

    Un livre blanc sur l'aménagement flexible

     

    Vous pourrez aussi me retrouver, par ici ou par là, dans cet ouvrage car j'ai eu la joie et l'honneur d'avoir été contactée par leur équipe il y a plusieurs mois maintenant pour une interview qui m'a permis d'apporter mon témoignage d'enseignante pratiquant la classe flexible ainsi que le flexible seating.

    Vous pourrez également y retrouver les petits mots d'autres supers collègues comme Maitresse Sev, Un tour en ULISAudymaikresse ...

    Vous avez envie d'en savoir plus ?

    Alors n'hésitez plus et cliquez sur l'image ci-dessous !

    Vous pourrez y voir quelques extraits et même directement le demander par mail. ;-)

    Un livre blanc sur l'aménagement flexible

     


    votre commentaire
  • On me dit souvent que la classe flexible c'est un concept génial mais qui demande beaucoup trop d'argent pour pouvoir être mis en place réellement ... Certes je dispose à présent des plusieurs assises flexibles mais cela n'a pas toujours été le cas. Le mobilier ordinaire peut tout à fait être flexible. Voici donc un petit tour des ambiances de travail de ma classe et quelques petits conseils tirés de mon expérience en "classe flexible non-équipée" pour vous le prouver.

    (ça vaut ce que ça vaut bien sûr ;-))

     

    Avant d'investir dans des assises flexibles, j'avais pris le temps d'observer mes élèves en leur laissant le choix de leur position de travail sur certains temps d'apprentissages. Voilà ce qui en était ressorti (je ne disposais alors que de chaises, d'un banc et de quelques vieux coussins récupérés à droite et à gauche).

    La classe flexible, ça déménage !

    Comme vous pouvez le voir sur ces photos, le mobilier ordinaire n'était pas épargné par la transformation, le détournement et le mouvement. Et il ne l'est toujours pas ! ;-)

    Sur les photos ci-après, la classe garde sa configuration habituelle : un centre guidé (le U) et des assises flexibles disponibles aux centres d'autonomie.

    Les deux premières photos, prisent lors de séances de QLM sur l'élevage d'escargots où nous travaillons en classe entière, vous laisse découvrir une demie-classe assise au U et une autre assise en son cœur, au sol. Cette zone est ainsi un espace de regroupement qui n'utilise que du matériel disponible dans toutes les salles de classe : tables, chaises et sol. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Ma classe : une salle, des ambiances

    La troisième a été prise durant les 10 minutes du "Chut je lis" les élèves sont alors libres de choisir leur place pour lire. On voit donc que certains sont assis au centre guidé, que d'autres sont installés aux places flexibles et d'autres encore (qu'on ne voit malheureusement pas sur la photo) sont allongés au sol, sur le dos ou sur le ventre, au centre du U.

    Certes, les élèves utilisent des assises flexibles, mais cela n'est pas une obligation. Si vous ne disposez que de tables et de chaises ordinaires, vous pouvez facilement permettre à vos élèves de choisir leur posture. Ils redoublent en général d'idée pour cela : assis par terre contre le mur, genoux remontés devant la poitrine où jambes croisées à l'indienne, couchés au sol, affalés sur un coussin ... Si la position ne vous semble pas convenable, deux choix s'offrent à vous : le leur dire de suite pour qu'ils en changent ou laisser leur corps le leur faire comprendre. La deuxième solution marque plus les esprits en général. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

     

     

    Voici maintenant une autre disposition que vous vous connaissez déjà sûrement : les îlots de travail en groupe.

    Quand je dois faire travailler mes élèves en groupe, la classe entière joue aux déménageurs ! On récupère toutes les tables ordinaires (ou non) et on les associe ensemble selon nos besoins du moment (ici des groupes de 3, pas tous visibles sur la photo). Ensuite chacun prend l'assise de son choix et adaptée à sa table de groupe (parce qu'un ballon sur une table basse c'est pas vraiment le top évidemment) et c'est parti.

    Si on ne dispose que de tables et de chaises, rien ne nous empêche de le faire (je le faisais avant d'investir). Les élèves déplaçaient les tables, les chaises et s'installaient ensemble. Ils avaient tous une chaise à disposition mais certains travaillaient debouts où à genoux sur leur chaise ... Leur position m'importe peu. Ce qui compte c'est l'efficacité. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Sur cette photo vous pouvez voir comment se passe une séance de mathématiques dans ma classe flexible : une demi-classe au U avec moi, l'autre installée à l'arrière de la salle.

    Là encore mes élèves sont aux places flexibles mais si vous n'en avez pas, des tables ordinaires peuvent suffire. En les disposant contre les murs ou en ilôts, en les baissant au maximum pour qu'elles proposent une position de travail à genoux ou en les montant pour offrir un espace de travail debout, vous élargissez le choix de postures de travail possible au sein de votre classe sans pour autant dépenser un centime. ;-)

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Parfois pour se recentrer, il est bon de faire un peu de sport ! On médite, on s'étire, on fait du yoga ... Cela ne dure jamais très longtemps mais suffit à rendre les élèves plus disponibles pour la suite de la journée. Dans ces cas, on pousse toutes les tables sur les côtés de la salle afin de disposer d'un espace au sol libre et suffisamment vaste pour accueillir tous mes élèves pour 10 minutes de sport doux (ou pas ! ;-).

    Ma classe : une salle, des ambiances

    Même chose pour les débats en EMC : on pousse tout et on s'installe en cercle au sol pour que tout le monde se voit !

    Même si cela demandera peut être plus de place pour "stocker" les tables et les chaises, c'est tout à fait faisable dans une salle à équipement ordinaire. En empilant les chaises ou en les mettant sur les tables on peut gagner pas mal d'espaces. Pareil pour les tables (selon leur configuration bien sûr).

    Ma classe : une salle, des ambiances

    La dernière configuration que j'utilise dans ma classe est celle dite des "ateliers". Je la met en place quand je souhaite travailler avec des groupes réduits. Dans ce cas je "casse le U" : la table du milieu rejoint celles d'un des deux côtés du centre guidé et j'ai ainsi deux espaces de travail distinct avec moi (Parfois aussi j'avance la table du milieu du grand coté du U et l'associe avec deux tables individuelles ce qui créé 3 espaces de travail guidé de 4 élèves. C'est l'idéal pour travailler en groupes de niveaux ou de besoins par exemple ;-)).

    Cette configuration, fréquente en classe ordinaire, est un premier pas vers la flexibilité des espaces.

    Ma classe : une salle, des ambiances

     

    J'en ai fini avec ce petit tour rapide des déménagements que l'on fait avec mes élèves dans la classe.

    Certes, les assises flexibles sont vraiment idéales pour gagner de l'espace et le moduler au gré des envies mais elles ne sont absolument pas une obligation pour la mise en place d'une classe flexible.

    N'hésitez pas à oser, à bouger vos tables, vos meubles et à y associer les élèves.

     

    Votre seule et unique obligation sera le mouvement de vos élèves. Pas votre mobilier.

    Votre seul et unique frein sera votre imagination. Pas votre budget. ;-)

     


    8 commentaires
  • Comme évoqué dans cet article, l'aménagement de l'espace est un des leviers possibles pour améliorer le climat scolaire et réguler les écarts de comportements. J'ai donc décidé de repenser la disposition du centre guidé pour qu'il soit un espace plus "canalisant", principalement lors des temps de regroupement.

    Voici à quoi ressemblait mon centre guidé en début d'année :

    Modification du centre guidé

     

    Même si la disposition en U me convient personnellement pour enseigner, j'ai dû revoir cette disposition pour régler certaines difficultés de comportement et adapter cet espace de travail aux besoins de mes élèves.

    Si le groupe d'élèves assis aux tables est en général plutôt calme lors des temps de regroupement, c'est moins le cas du groupe assis au sol. La proportion d'élèves "dissipés" est assez importante cette année dans mon groupe-classe et, même en répartissant les élèves sur deux demi-classe, chacun d'elle doit accueillir quoi qu'il arrive plusieurs élèves qui ne s'entendent pas. Lorsqu'ils sont assis au sol, ces élèves se font adeptes des petits coups de poings dans le dos, des coups de pieds dans les jambes et autres violences du genre ce qui a non seulement l'effet de causer des conflits entre élèves mais qui a aussi le don de me fatiguer au plus haut point car je passe énormément de temps à faire le "gendarme" ce qui empiète considérablement sur les temps d'apprentissage.

    Afin de résoudre tous ces petits soucis de comportement durant les temps de regroupement, j'ai opté pour un ré-aménagement du U en C (comme mes élèves ont choisi de le surnommer) dont voici le résultat.

    Modification du centre guidé

     

    La table du centre guidée

    Elle se trouve rapprochée du tableau ce qui sera un avantage pour les élèves ayant des difficultés à voir de loin. De même, plus d'élèves se trouvent placés face au tableau dans cette configuration. La disposition générale a aussi été pensée afin de ne pas entraver ma circulation et mon intervention auprès des élèves en difficulté. Même si, par anticipation, j'ai installé les élèves ayant le plus besoin d'un guidage de ma part à des places spécifiques (ce qui permet aussi de ne pas trop changer leurs habitudes du U), je pourrais malgré tout toujours me placer près de chacu d'eux (en face de lui où sur le côté) car il y a suffisamment de place pour que je puisse circuler partout (dans le C ou autour) sur mon tabouret à roulettes.

    J'ai volontairement placé les 3 tables individuelles dont je dispose dans ma classe à l'avant du C car je souhaitais que mes élèves puissent les déplacer rapidement sans avoir à bouger le reste du centre guidé. En effet, ces tables sont attribuées à des élèves qui ressentent le besoin de s'isoler lors des temps d'apprentissage en demi-classe. Avoir les tables individuelles à l'avant du C permet de pouvoir les avancer ou même les sortir du C pour les isoler face au mur. (NB : Ce n'est pas moi qui décide de ces mouvements de tables mais les élèves qui les occupent : ils les bougent selon leurs ressentis et leur besoin de concentration afin de se mettre dans les meilleures conditions d'apprentissage possibles). Des casques anti-bruits et un brise-vue sont aussi disponibles, face au C, sous le tableau, pour être facilement accessibles des élèves afin de les aider lors de ces temps en groupe conséquent.

    L'espace de regroupement au sol

    Dans cette configuration, les élèves devant se regrouper au sol ne sont plus "amasser" sur le tapis (qui a trouvé une nouvelle place au centre de lecture). J'ai disposé au sol des repères pour leur indiquer l'espace où chacun pourra s'asseoir (car dans cette configuration, chaque élèves se voit attribuer un repère au sol. N'ayant pas assez de deux demi-classes pour séparer les élèves qui ne s'entendent, leur imposer une place au sol pour le regroupement me permettra de les éloigner et d'éviter les accrochages ;-)). Les enfants sont ainsi assis les uns à côté des autres. Les petites violences discrètes sont alors plus compliquées à mettre en œuvre.

    Modification du centre guidé

     

    Voici une petite vidéo pour vous présenter cette nouvelle disposition :


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique